James Bond, les origines

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Des années de formation à Eton jusqu'à la première mission en Écosse : découvrez enfin les origines de la légende.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Histoires d'espions Iles Britanniques

"Je n'ai pas seulement vendu des armes à la guerre, Bond. Je m'y suis battu." " Sur les putains de champs de bataille des Flandres... J'ai vu à quel point il est facile de détruire un homme ! Combien nous sommes fragiles." "Monsieur Macsawney, apportez-moi le spécimen ! Vous voyez, le futur de la guerre n'est pas dans les armes. Mais dans des êtres humains plus performants. Plus forts, plus courageux, plus impitoyables..."

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Septembre 2009
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série James Bond, les origines
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

06/03/2010 | John Smith
Modifier


Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est clair qu'on pouvait s'attendre à mieux d'un récit qui décrit les origines d'un personnage aussi mythique que James Bond. Oui, il s'agit bien de l'espion qui traverse toutes les époques et qui se décline en autant de personnages proférant le fameux : "Bond ! My name's Bond". Dans ce récit, il se retrouve dans un collège très british car il est envoyé par sa tante et son oncle qui l'élève suite au décès accidentel de ses parents. Un accident d'alpinisme paraît-il. L'histoire s'ancre dans l'époque de l'entre-deux-guerres. Il y a encore les stigmates de la Première Guerre Mondiale à laquelle a participé l'oncle qui était déjà lui-même espion au service de Sa Majesté. Il tente de faire passer un message à ce petit bout en devenir: ne jamais devenir espion. On sait d'ores et déjà comment il va finir ... On aurait sans doute aimé une approche plus psychologique et moins naïve dans le traitement. On sera forcément un peu déçu par la banalité de ce scénario qui innove point. On a en effet l'impression d'assister à un récit à la Sherlock Holmes du style très vieille Angleterre. Cela se laisse lire mais il ne faut pas s'attendre à de réelles surprises. C'est sans doute trop classique. Je resterai néanmoins indulgent car je suis plutôt fan de la série du célèbre agent 007.

26/01/2011 (modifier)

Cette série reprend en BD un Roman jeunesse sur les origines de 007. Graphiquement c'est sympa, et c'est en fait le chapitrage, et cette façon de poser les décors qui m'a interpellée. En fait j'ai beaucoup de mal à donner un avis pertinent sur cette BD car il n'y a pas vraiment de prise de risque. C'est très classique, pas mal réalisé (bien qu'un peu trop numérique pour moi ...) mais ce n'est pas "extra". Ce qui me gène un peu c'est qu'il n'y a pas de parti pris. On parle tout de même de James Bond ! Mais non, à aucun moment on insuffle un évènement ou un revers, qui pourrait, j'imagine, forger ce caractère bien trempé du personnage adulte. En fait si le môme ne s'appelait pas James Bond, ca ne changerait rien à cet ouvrage Du reste, l'adaptation en BD passe bien mais il manque ce petit trait subtil qui fait l'efficacité du format BD. En fait certains revirement de situation fonctionnent à mon avis bien dans un roman, mais sont un peu pauvres pour une BD, et on passe parfois pas loin de la naïveté. De même, j'ai la sensation que dans une BD les personnages se construisent souvent par l'anecdote. Ici, il en manque cruellement. Bref, j'aurais aimé plus de BD et moins de récit. Plus d'impact, et moins de romance... Et plus de James Bond aussi, puisque c'est le sujet ?!

06/03/2010 (modifier)