Tout seul, tout seul

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Sweetball et son pote sont dans le désert à surveiller des tatouages improbables. Cette existence, où il ne se passe rien, leur suffit. Mais tout à une fin, même les choses les plus douces. A défaut de chameliers les voilà découvrant les beautés féminines de l'Afrique... (Quatrième de couverture)


Afrique Noire Format à l’italienne

Sweetball et son pote sont dans le désert à surveiller des tatouages improbables. Cette existence, où il ne se passe rien, leur suffit. Mais tout à une fin, même les choses les plus douces. A défaut de chameliers les voilà découvrant les beautés féminines de l'Afrique... (Quatrième de couverture)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1989
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Tout seul, tout seul
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/03/2010 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je me retrouve assez bien dans l’avis précédent, à la nuance près que, si je ne vais pas jusqu’à regretter mon achat, je ne sais pas si je conseillerais à tous d’en faire autant. Ce qui me freine pour le faire, c’est en fait essentiellement le côté un peu inabouti, « ébauche », du scénario, qui aurait sans doute mérité d’être un peu plus étoffé, pour obtenir un album plus long, plus dense. Pour le reste, le dessin est effectivement sympa, et l’histoire se laisse lire agréablement, avec au départ une sorte de « Désert des Tartares » du pauvre, avec deux soldats, glandus surveillant l’arrivée d’on ne sait trop quels ennemis, au milieu d’un désert de dunes. Puis surgit le « grain de sable », pour rester dans l’univers désertique, et cela tourne, à la fin, au vinaigre, dans une conclusion surprenante et glauque. A découvrir à l’occasion (dans tous les sens du terme d’ailleurs…).

31/03/2017 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Ce genre de BD n'existerait pas de nos jours. Il y a des sujets qui ne peuvent plus être abordés sur le fond et la forme. "Tout seul, tout seul" a un humour des plus gras et un excellent final. L'histoire repose sur peu de choses mais elle est servie par un beau dessin très dynamique. Cette lecture est déroutante et bien loin des productions actuelles si formatées. Note affinée : 3,5/5

03/03/2010 (modifier)