Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Légende de Drizzt (The Legend of Drizzt)

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 3 avis)

Drizzt est un elfe noir, un drow, né en Outreterre, un monde souterrain où abondent les créatures maléfiques et où le pouvoir s’obtient par la guerre ou le meurtre. La légende de Drizzt relate son histoire.


Adaptations de romans en BD Devil's Due Publishing Jeux de Rôle

Drizzt est un elfe noir, un drow, né en Outreterre, un monde souterrain où abondent les créatures maléfiques et où le pouvoir s’obtient par la guerre ou le meurtre. L’honneur, l’amitié, l’amour n’y ont pas leur place. Drizzt y fait le rude apprentissage d’une vie de servitude au sein d’une société où chaque maison est dirigée par une matrone. Bien qu’il ait été élevé dans un système de valeurs totalement perverti et qu’il soit rompu à l’art du combat, Drizzt prend peu à peu conscience qu’il n’est pas comme les autres drows. Il aspire à une vie différente et refuse de devenir un assassin au service de sa maison. Mais il sait que, s’il veut survivre, il doit dissimuler et peut-être nier sa véritable nature. Jusqu’au jour où cela ne suffira plus. Et ce jour-là, Drizzt devra se battre seul contre tous.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 18 Septembre 2009
Statut histoire Série en cours 7 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans
Couverture de la série La Légende de Drizzt
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Nous avons droit à une saga d'héroïc fantasy tirée d'une adaptation d'un best-seller vendu à plus de 10 millions d'exemplaires. Cette série à succès est adaptée avec un scénariste et un dessinateur ayant déjà travaillé sur la série G.I Joe ou encore Transformers. Avec cela, vous vous rendrez compte aisément du niveau... Cela ressemble beaucoup trop aux Seigneur des anneaux et cela ne renouvelle aucunement le genre. La narration est franchement pesante par moment. L'atmosphère ainsi créée ne parvient pas à nous émouvoir. Pire encore, là où le lecteur aurait besoin d'explications, il n'y a rien alors que c'est plutôt bavard dans l'ensemble. Néanmoins, je reconnais que c'est plutôt bien dessiné. Cela ne sera guère suffisant pour me convaincre...

25/09/2011 (modifier)
Par cpt flem
Note: 2/5

Comme Keeper, j'ai été fan des bouquins de Salvatore, c'est pourquoi j'ai acquis cette bd. Si le dessin est sympa, j'ai trouvé les couleurs artificielles et ce que je craignais de trouver ou plutôt ne pas trouver dans l'adaptation d'un roman en bd était bien absent. En effet les romans nous font entrer dans un univers, une société avec ses règles propres, ses mentalités, que la bd n'arrive pas à retranscrire selon moi. Le fonctionnement des castes régies par les femmes par exemple ne ressort pas assez et est évoqué via une ou deux bulles de dialogue qu'il ne faut pas rater sous peine de passer totalement à côté de cette spécificité majeure de l'univers. Idem pour la relation qui lie le héros et son maître d'armes. En somme ce que l'auteur du roman expose grâce au temps de l'écriture n'est pas retranscrit en bd, qui ne peut pas, par son format, être aussi détaillée. C'est un peu la même déception que pour l'adaptation au cinéma du Seigneur des Anneaux... Trop de détails psychologiques sont gommés, faisant perdre au tout de la profondeur et de l'intérêt.

27/02/2010 (modifier)

Etant un grand fan de la série de romans La légende de Drizzt, écrits par R.A. Salvatore, c'est un peu à reculons que j'ai fait l'acquisition des deux premiers volumes de l'adaptation en comic book. J'ai été agréablement surpris. L'essentiel de l'histoire est là et rien ne manque pour pouvoir apprécier cette histoire épique. L'essence de l'Outreterre a su être captée par Tim Seeley, et cela se ressent dans les couleurs utilisées. J'ai hâte d'avoir la suite entre les mains.

23/02/2010 (modifier)