Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Petit traité de morphologie

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Titre complet : Petit traité de morphologie D'après les cours donnés par Jean-François Debord à l'École des Beaux-Arts de Paris, de 1978 à 2003 Jean-François Debord a été professeur de morphologie à l’école des beaux-arts de Paris de 1978 à 2003. Parmi ses élèves, Joann Sfar. Et Agnès Maupré qui, aujourd’hui, nous en retransmet toute la vivacité, le temps de 200 pages dessinées passionnantes à l’usage de tous ceux qui veulent connaître les mystères de notre corps et ont envie d’apprendre à le dessiner.


Documentaires La BD au féminin

Ce « Petit Traité de Morphologie » est né de passions croisées pour le dessin, l’observation du corps et du mouvement. À l’Ecole des Beaux-Arts, dans le département de morphologie où l’on apprenait à porter un regard aimant sur les omoplates des chats (vivants), les crêtes iliaques des garçons (vivants) et les graisses sus et sous-trochantériennes des filles (vivantes), Joann Sfar alla promener ses études dans un amphithéâtre bondé de gens de tous âges et de toutes professions. Cet endroit était alors ouvert à tous de par la volonté de son patron, Jean-François Debord. Joann emporta cette joie du dessin dans ses bandes dessinées. Et c’est en découvrant ces bandes dessinées au lycée, quelques années plus tard, que je me suis dit que moi aussi, je voulais raconter des choses avec une plume et de l’encre de chine. J’allais embêter Joann avec mes premiers dessins et il m’envoya aux Beaux Arts de Paris, où je n’aurais pas eu l’idée d’aller sinon. Le Département de Morphologie devint un peu ma maison. Je m’y baladais entre les fémurs du XIXème, les panthères momifiées, les étudiants, les squelettes de vaches et le merveilleux trio de professeurs-morphologues que formaient Debord, Fontaine et Comar. J’ai tout simplement adoré. Et puis j’ai eu beaucoup de chance puisque ma première année à l’école coïncidait avec la dernière année d’enseignement de Jean-François Debord. Un peu plus et on se serait ratés… Cette dernière année de cours fut filmée par des proches de Jean-François Debord : Cyril de Turckheim et Delphine Garcia. Ils ont eu la gentillesse de me prêter les bandes le jour où l’envie m’a pris de faire un livre à partir de ce cours. J’ai décortiqué ces heures de films, d’abord avec l’aide précieuse de deux amis des Beaux-Arts, Alexis Argyroglo et Nicolas Gallet, puis seule. Et le projet a évolué doucement au fil des mois, cahin-caha, jusqu’à trouver sa forme définitive que voilà ! Pour clore cette bande dessinée morphologique, j’ai demandé à Joann s’il voulait bien interviewer son ancien professeur parce qu’avoir leurs versions de l’histoire et leurs mots à tous les deux est très important pour moi, et qu’à eux deux, ils justifient l’existence de ce livre…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Petit traité de morphologie
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

27/12/2009 | Ems
Modifier


Par truc
Note: 3/5

Un livre plein d'humour, mais je ne conseille pas forcément aux apprentis dessinateurs... (voir plutôt Micheal Hampton ou Steve Huston) Ce n'est pas la méthode la plus claire pour apprendre l'anatomie (ou la morphologie :P): les schémas sont dessinés dans un style qui ne permet pas assez de clarifier les zones. Mais ce professeur, malgré certains côtés prétentieux (morphologie pas anatomie, rachis pas colonne vertébrale) , ainsi que l'auteure sont très divertissants et nous emmènent dans ce sujet complexe avec beaucoup de passion. Ils parlent des poids et des relations entre les différentes parties du corps, ce qui est assez rare et le livre mérite une lecture rien que pour ça. J'ai eu beaucoup de mal avec la typographie. Il y a des gros blocs de texte tout en majuscules très serrées.

28/07/2017 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Si je conseille l'achat de cet album, c'est pour les dessinateurs ou apprenti-dessinateurs. Car il s'agit là en bonne et due forme de la retranscription dessinée d'un véritable et intéressant cours de morphologie, pour apprendre à dessiner les corps humains vivants en ayant une connaissance excellente de leur structure interne : squelette, articulations, muscles et graisses. Il s'agit là d'un contenu extrêmement instructif et très complet. Complet au point d'en être dense et complexe et de ne pas pouvoir s'appréhender en une unique lecture. Les termes anatomiques sont nombreux, qu'il s'agisse des noms précis des os ou muscles et mêmes des différentes portions de ces mêmes parties du corps, ce qui ajoute encore une part de difficulté pour retenir l'ensemble dans le détail. La narration est celle du discours oral du professeur de morphologie en question. Il présente les choses avec beaucoup de vie, une part d'humour et aime à étonner son auditoire et donc ici le lectorat avec des informations étonnantes sur un corps humain qu'on croyait pourtant connaitre. Un cours et probablement une lecture assez excellente sur le plan de l'apprentissage pour les dessinateurs. Pour ceux comme moi qui n'en sont pas, par contre, c'est quand même assez fastidieux. Il y a beaucoup d'informations, de termes détaillés un peu lourds et trop nombreux pour être retenus, et la somme d'informations a de quoi noyer le lecteur. Sincèrement, difficile de lire tout sans s'ennuyer tant cela entre dans des niveaux de détails et des sujets précis qui ne passionnent pas toujours. J'aurais quand même appris pas mal de choses. Et même si je n'en conseille pas l'achat et peut-être même pas la lecture à ceux qui ne sont pas des passionnés du sujet ou d'apprenti-dessinateurs, je la conseille sans hésiter à ces derniers.

21/07/2012 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

C'est très difficile de juger et noter une telle BD, car elle est si particulière. Agnès Maupré rend hommage à Jean-François Debord qui lui a transmis les passions du dessin et de la morphologie. D'autres auteurs ont connu et vénéré ce professeur hors norme. Ce one shot offre donc un résumé des cours de Mr Debord en s'appuyant sur des enregistrements vidéos de sa dernière année de cours. Le résultat est technique mais enrichissant. On apprend en se divertissant. Il y a des logiques imparables et beaucoup d'humour pour faire passer le propos. Cette BD s'adresse aux curieux et déplaira aux lecteurs recherchant uniquement le divertissement. Le dessin est épuré mais dynamique. Il correspond évidemment aux contenus des cours en mettant en scène Jean-François Debord lors de ses démonstrations avec des petites fiches très techniques condensant chaque partie du récit. Bravo pour cette BD étonnante, riche, risquée et unique. Note finale : 3,5/5

27/12/2009 (modifier)