Lili Moutarde en bandes dessinées

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Adaptation de la comédie musicale de Christiane Oriol sous la forme de bande dessinée. L'album propose 20 chapitres correspondant à chaque passage musical et est vendu accompagné du CD audio.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans BD en musique Petit à Petit

Lili moutarde s'ennuie. Pendant que ses parents travaillent toute la journée, elle reste seule à la maison en rêvant d'un petit frère ou d'une petite soeur. Son souhait est exaucé avec l'arrivée d'un lot de triplés ! Mais le rêve tourne bien vite au cauchemar. Lili décide alors d'expédier l'insupportable trio à l'autre bout du Monde, dans l'usine du Diable. Pauvre Diable, sa vie va devenir... un enfer !

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2003
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Lili Moutarde en bandes dessinées
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

17/12/2009 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Drôle d’objet que celui-ci. Avec « Lili Moutarde en bandes dessinées », les éditions « Petit à Petit » nous proposaient une comédie musicale destinée aux jeunes enfants, qui utilise le support visuel (sous la forme d’une bande dessinée) mais aussi le support auditif, sous la forme d’un CD joint au présent album. Et, comble du comble, l’objet propose même la partition musicale aux parents mélomanes capables de gratter une guitare … et de lire une partition (ce qui n’est pas mon cas, malheureusement). Dans le genre, c’est pas mal fait, et les deux médias se complètent relativement bien. Le trait de Bernadette Desprès est bien sympathique et sa simplicité, mais aussi sa naïveté m’ont rapidement tapé dans l’œil. Ce style convient bien à ce genre d’histoire et à ce jeune public. Je lui reprocherais cependant un certain manque de stabilité, les personnages ayant une certaine tendance à grossir ou à maigrir en fonction des cases et des angles de vue. Mais ces différents acteurs sont si typés que cet aspect passera certainement au-dessus de la tête du jeune lecteur, véritable public-cible de l’album. La comédie en elle-même exploite une idée très courante dans les contes modernes pour enfant. L’histoire de la petite fille unique, qui s’ennuie toute seule, puis qui regrette l’arrivée de ses petits-frères (il faut reconnaître qu’elle hérite de triplés plutôt turbulents) au point de les expédier au diable, n’est guère originale. Son traitement, par contre, n’est pas dépourvu de fantaisie, et l’histoire est bien menée, amusante, et respecte une certaine morale. Quant à la partie musicale, même si je n’ai pas trop accroché, je la crois bien faite et, en tous cas, adaptée à son public. Je parle d’expérience, car je connais un bambin de 5 ans qui l’apprécie au point d’en réclamer la diffusion en voiture (si, encore, ça l’endormait … mais non ! Il reprend les refrains avec entrain et à tue-tête …) Pas mal, donc, franchement pas mal ! A essayer, si vous en avez l’occasion (et les enfants qui vont avec (et si vous n’en avez pas, faites comme moi, empruntez ceux de vos proches (mais évitez la voiture ...))).

17/12/2009 (modifier)