Vermetto Sigh

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Comédie à sketches microcosmique. En 1968, c'est-à-dire avant Pif Gadget, l'animal de compagnie de Massimo Mattioli était un petit ver de terre qui trimballait à travers les planches une bonne vieille couche d'apathie : molles aventures, celles-ci inédites en France, que L'Association rassemble aujourd'hui en album.


Auteurs italiens BD minimaliste

Comédie à sketches microcosmique. En 1968, c'est-à-dire avant Pif Gadget, l'animal de compagnie de Massimo Mattioli était un petit ver de terre qui trimballait à travers les planches une bonne vieille couche d'apathie : molles aventures, celles-ci inédites en France, que L'Association rassemble aujourd'hui en album. Ces pages sont parues dans la revue italienne Vitt entre février et novembre 1968. Traduction et adaptation de l'italien par Latino Imparato et Céline Merrien. Restauration des pages et lettrages par Fanny Dalle Rive

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2006
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Vermetto Sigh © L'Association 2006

29/09/2009 | Ems
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je suis plutôt amateur de cet auteur italien, et cherche à lire tout ce qu’il a produit. Mais là, je n’y ai pas trouvé mon compte. Alors, certes, c’est une œuvre de jeunesse, et très ancienne (fin des années 1960). Et pour l’époque, il y a quand même des choses étonnantes. Le minimalisme des dessins, décors et personnages, et un certain absurde, du loufoque qui ont pu être modernes. On sent aussi ce qui a pu plaire à Trondheim, avec ce dessin dans ces toute petites cases (les premières pages de l’intégrale sont à ce propos difficile à lire, avec un dessin et un texte mini mini qui font mal aux yeux !). Mais si certains passages sont intéressants (on voit poindre l’aspect cartoon qui sera souvent présent ensuite dans l’œuvre de Mattioli), il n’y a pas le côté déjanté que j’apprécie chez cet auteur. L’ensemble est trop gentil et abscons pour me captiver sur la durée d’un album, et je me suis lassé, en ne finissant l’intégrale de L’Association qu’avec difficulté (sans doute ce genre d’œuvre ne s’apprécie-t-elle que par bribes, je ne sais pas). Toujours est-il que je ne conserverai pas cet album.

18/12/2021 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

La mort récente de l'auteur m'avait donné envie de connaitre son oeuvre que je ne connaissais pas. Je commence donc avec cet album et je dois dire que je suis déçu. J'aime bien le dessin minimaliste de Mattioli (il y a un coté un peu cartoon que j'aime bien) et je comprends que ça ait été édité par L'Association parce que je vois très bien l'auteur comme une influence pour certains auteurs fondateurs de l'asso comme Trondheim ou Menu. En revanche les cases sont petites et c'est parfois dur de lire les textes, particulièrement lorsqu'il y a de la couleur dans les bulles. Quant au scénario, ce sont des gags et je dois dire que n'ai pas du tout accroché à l'humour. Quelques fois j'ai souri, mais la plupart du temps je trouvais que ça tombait à plat et parfois je me demandais même où était le gag. J'espère que j'aurais plus de chance avec les deux autres albums que j'ai emprunté.

01/10/2019 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Cette BD est un recueil de strips au dessin minimaliste. Ces strips ont aujourd'hui plus de 40 ans !!!! Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à Trondheim pour la forme mais pour le fond c'est clairement moins intéressant. Les strips sont inégaux et l'humour tombe souvent à plat. Le personnage principal est un ver, son environnement et ses rencontres sont toujours les mêmes. C'est difficile de juger un dessin minimaliste, je lui reprocherai surtout la trop petite taille des cases. (Quelles tailles avaient-elles initialement ?). Les sujets abordés sont gentillets et universels. Ils manquent de piquant. Je les trouve trop classiques et ouverts. Je m'attendais à mieux de la part de l'auteur de Squeak the mouse. Certes on perçoit une part d'absurde sans la puissance des futures productions.

29/09/2009 (modifier)