Highgate

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Une enquête policière sur des vampires.


École européenne supérieure de l'image Vampires

Une enquête aux confins du rationnel sur les traces d'un ordre vampirique. Londres, quartier de la City au petit matin. 6 joueurs de l'équipe de foot d'Arsenal sont retrouvés morts, totalement vidés de leur sang. Sous le choc, les dirigeants du club, la presse et l'opinion publique exigent un coupable, vite ! A Scotland Yard, les inspecteurs ne se bousculent pourtant pas : pas de témoin, pas de suspect, pas d'indice. Ils savent par expérience qu'une affaire comme celle-là peut détruire une carrière. Le chef de la police désigne alors un homme qui n'a rien à perdre : ce sera James Harbor. L'ex- fin limier, aujourd'hui gratte-papier aux archives des affaires criminelles, retourne sur le terrain

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Septembre 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Highgate
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

28/09/2009 | Miranda
Modifier


Par val62
Note: 2/5

Encore une histoire de vampire... Alors oui cette fois c'est l'équipe de football d'arsenal qui est attaquée, mais bon ce n'est pas non plus le summum de l'originalité. Une originalité, l'inspecteur qui s'occupe de l'enquête a peur du sang : plutôt que d'en faire quelque chose de comique, et il y aurait eu matière à le faire, on se retrouve avec un hémophobe ennuyeux au possible. Malheureusement, cette histoire n'apporte absolument rien au genre du vampire. Encore une femme qui s'est retrouvée vampire assoiffée de sang et qui cache un terrible secret et blablabla... Le tout est desservi par un dessin approximatif, que je n'ai pas non plus apprécié, je n'aime pas du tout les proportions données aux personnages. Éventuellement à emprunter donc mais rien de plus.

04/02/2011 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une histoire de vampires de plus. Elle n'offre pas vraiment d'originalité dans son déroulement, ses personnages ou son intrigue générale. En effet comme le dit un personnage dans la BD, l'histoire de Dracula a été inspirée par une vieille légende liée au cimetière qui donne son nom à la série. C'est d'ailleurs celui-ci qui forme le principal point d'intérêt de "Highgate". Son existence est véritable, et l'affaire ancienne qui est relatée aussi. C’est un peu l'équivalent du cimetière du Père Lachaise à Londres, même si celui-ci est éloigné de la capitale britannique. Du coup j'ai un peu forcé mon attention, qui commençait à s'essouffler face au manque d'originalité du début de la BD... Bon, ça s'est encore essoufflé sur la fin, même si les deux dernières pages ouvrent sur une suite pas inintéressante. Par contre, ce serait bien que Betbeder se renseigne un peu plus sur les termes médicaux qu'il utilise. On ne sort pas d'un AVC aussi facilement que l'inspecteur Harbor... Le dessin de Ricardo Crosa est agréable, efficace, même si un peu sommaire et paresseux sur certaines séquences. Ses ambiances de cimetières sont réussies, et on espère y goûter à nouveau dans les prochains albums. Attention toutefois à ne pas en faire trop, il n'est pas sûr que ce décor soit transposable à l'infini. Je lirai la suite avec intérêt.

21/10/2009 (modifier)
Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

Quand il m'a vue feuilleter "Highgate", mon libraire m'a dit qu'il ne fallait pas s'arrêter à la couverture (moche selon lui), et que le dessin à l'intérieur était nettement meilleur… je n'ai donc pas les mêmes goûts que mon libraire ! Ce récit complet (non négligeable comme argument ça) de 48 pages est plutôt sympathique, je ne suis pas fan du dessin dont le trait est assez sommaire et la couleur très artificielle (sauf les flashs back sépia qui sont assez jolis) mais le scénario tient assez bien la route et la distance malgré quelques facilités (je me demande notamment comment les inspecteurs ont pu se procurer la photo de Luisa pour la présenter au survivant du massacre). L'inspecteur qui a la phobie du sang est bien tombé dans cette enquête nappée d'hémoglobine. Un petit reproche que je pourrais faire est qu'on ne fait pas bien la part des choses entre ce qui est réel et ce qui tient de l'expérience extracorporelle, notamment à la fin. Il aurait peut-être fallu altérer le décor autour de ces "spectres" pour donner une impression un peu plus nébuleuse, enfin bref, il manque un truc pour que l'illusion soit complète, là on est plus dans la confusion. Et puis les roses rouges de la dernière page, elles sont blanches, j'ai du mal à savoir si c'est une erreur ou si c'est fait exprès… La chute sur les origines de la phobie du sang de l'inspecteur chargé de l'enquête est un peu foireuse, je pense qu'il aurait mieux valu s'abstenir… Malgré ces quelques fausses notes, ce fut une lecture plaisante et un bon moment de détente. Je me demande si Soleil nous prépare une collection d'histoires complètes autour de ce cimetière de Highgate, ce ne serait pas une mauvaise idée après tout. A moins que ce soit une suite sans fin de réveils du vampire Luisa ou de ses congénères. A suivre éventuellement donc, par curiosité.

13/10/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Avant toute chose, cette BD m'a appris l'existence du Cimetière de Highgate, cimetière londonien visiblement de toute beauté et parfait pour les amateurs de gothique. De même, j'ai pu vérifier que son affaire du ''vampire'', telle qu'elle est décrite dans la bande dessinée, avait véritablement eu lieu en 1970. Intéressant. La BD en elle-même m'a bien plu durant ses deux premiers tiers. Je trouvais le récit dense et prenant, les personnages intéressants, et la trame de polar fantastique bien menée et sortant un peu des sentiers battus, ou du moins en reprenant de bons éléments. Le passage où le révérend raconte toute l'histoire de Highgate et de son vampire brise un peu le rythme mais je l'ai trouvée instructive. Hélas, je n'ai pas été convaincu par la conclusion qui gâche l'ensemble. J'ai bien du mal à m'y retrouver au final dans toutes ces apparitions de vampires. On ne sait plus qui est le vampire, où il est vraiment, qui est réel et qui ne l'est pas, qui est mort ou immortel. De même, je n'ai guère compris le passage où le héros et l'autre type vivent une expérience extra-corporelle en fin d'album. Ce moment a-t-il une utilité autre que symbolique ? Quelle est son utilité au final ? En outre, après lecture, j'ai le sentiment que l'auteur a tenté d'attirer artificiellement le chaland par une introduction très jet-set et spectaculaire tandis que la suite est plus classique. Le mélange de genre, qui m'a séduit au départ, me parait au final trop factice. Mon sentiment est donc mitigé. Il y a de bonnes choses dans cet album, tant au niveau du dessin que de l'efficacité de la trame fantastique, de l'enquête policière ou encore des personnages. Mais le tout n'a pas réussi à être sublimé en un bon album dont je conseillerais l'achat car la conclusion est bancale ou trop confuse.

09/10/2009 (modifier)
Par scuineld
Note: 3/5

Une enquête policière sur fond vampirique. Voici la base du scénario de cette BD qui est assez agréable à lire. Et en plus, c'est vraiment (comme indiqué) une histoire complète. Même si les bases sont jetées pour une éventuelle suite avec notre inspecteur principal comme héros (et pourquoi pas, d'autres persos récurrents), il est tout à fait possible d'en rester là. Mais alors, pourquoi ne pas en conseiller l'achat (pour le moment). Et bien, justement, parce que je pense que ce récit complet aurait dû s'étaler sur deux tomes... Pour moi, il y a deux problèmes avec la narration de cette histoire : - il y a quelques raccourcis scénaristiques. Par exemple, un inspecteur montre une photo de l'agresseur à la victime, mais d'où vient cette photo, mystère... (je peux bien imaginer deux trois possibilités plausibles au vu de l'histoire, mais rien de concret). Ce ne serait pas bien gênant si c'était le seul raccourci, mais comme il y en a plusieurs... - deuxième point : les explications du prêtre sur le pourquoi du comment du vampire sont intéressantes, mais tombent "trop facilement" (nos inspecteurs arrivent assez facilement chez le prêtre qui déballe tout pratiquement tout de suite) et surtout son récit est long et lent (mais pas mauvais) par rapport à la dynamique du reste de l'histoire... Donc, je pense que cette histoire aurait dû s'étaler en deux tomes, afin de créer une ambiance plus profonde. D'autant plus qu'au niveau graphique et couleur, j'ai bien apprécié (et j'en suis le premier étonné, car le feuilletage de l'album ne m'avait pas emballé). A reconsidérer si un tome deux parait (que je lirai avec plaisir).

30/09/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Rien de bien nouveau dans cette enquête policière sur fond d'histoire vampirique, mais elle se laisse agréablement lire. Elle est assez bavarde et très fluide, pas de temps morts, pas de lourdeurs, même si pour l'instant la seule originalité réside dans le fait que l'inspecteur chargé de l'enquête s'évanouisse à la vue du sang, ce sont d'ailleurs les seules scènes empreintes d'humour. Pour le reste l'histoire est basique, des cadavres humains et d'animaux vidés de leur sang, des profanations de tombes, un prêtre exorciste, des vampires mais qui restent assez vagues dans leur existence, et des services de police pas très convaincus et qui préfèrent fermer les yeux face à l'inexplicable. Il faudra attendre la suite pour voir si l'on aura une bonne surprise où si on restera au sempiternel récit de vampire et d'exorcisme. Graphiquement les décors sont assez réussis et appuient cette ambiance un peu glauque. Les personnages sont plutôt neutres mais assez expressifs.

28/09/2009 (modifier)