Air Vampire

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Attention cette compagnie aérienne n'est pas une compagnie comme les autres. La mythologie contemporaine s'est souvent posée la question de la place qu'occuperaient les vampires dans notre monde moderne. L'auteur trouve ici la réponse à cette question : Ils survivent comme il peuvent, et pourquoi pas, se recyclent dans l'aviation civile.


Vampires

Attention cette compagnie aérienne n'est pas une compagnie comme les autres. La mythologie contemporaine s'est souvent posée la question de la place qu'occuperaient les vampires dans notre monde moderne. L'auteur trouve ici la réponse à cette question : Ils survivent comme il peuvent, et pourquoi pas, se recyclent dans l'aviation civile. Une façon comme une autre d'être en bonne compagnie. Abel Chen est un dessinateur de Taiwan résident à Taipei, capitale de l'île. Jeune dessinateur qui nourrit une fascination pour la France qui pointe ça et là dans ses histoires humoristiques.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1997
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Air Vampire
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

29/08/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Au premier coup d'oeil et du fait d'un éditeur peu connu, j'ai cru qu'il s'agissait d'une BD amateur. Le dessin est en effet très simple, les couleurs assez grossières et à la lecture de la première histoire, je n'ai pas su s'il s'agissait d'un récit destiné à la jeunesse ou d'un humour assez bancal pour adultes. Mais au fil de la lecture, j'ai fini par apprécier et m'attacher à cet album et à ses personnages. L'auteur est taïwanais et n'a passé que quelques années en France. Son style et son humour sont donc un peu différents des normes occidentales, ce qui m'a un peu induit en erreur au départ. Alors certes, l'album semble plutôt destiné à un jeune lectorat, mais un adulte pourra aussi apprécier. Comme je le disais, le dessin est simple, avec de gros personnages rondouillards, au style un peu enfantin, mais la colorisation à la peinture rehausse vraiment la beauté des planches. Certes, la technique et la précision ne sont pas encore au top, mais c'est joli et mignon. L'album est scindé en histoires courtes de 4 à 8 pages chacune. A raison de 1 à 5 cases par page et peu de texte, on arrive rapidement à la chute qui se veut à chaque fois humoristique. Globalement, j'ai apprécié et rigolé sur la moitié de ces chutes, trouvant que l'autre moitié tombait souvent à plat ou était un peu trop "gentillette" au niveau de l'humour. Mais dans l'ensemble, je me suis attaché à ce petit univers façon halloween souriant et à cet équipage de vampires avides de jus de tomates. En fin d'album, l'éditeur propose également la première histoire réalisée en France par l'auteur, sur le même sujet des gentils vampires. Celle-ci, plus longue et sans couleur, m'a moins enthousiasmé. Une lecture plaisante, pour petits et grands, et de jolies couleurs, mais un soupçon d'amateurisme et une portion d'histoires pas très drôles ne m'engage pas trop à en conseiller davantage que la simple lecture pour passer le temps.

29/08/2009 (modifier)