Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Inversion

Note: 2.83/5
(2.83/5 pour 6 avis)

Un va-et-vient entre deux mondes.


D'un monde à l'autre

Le jour, Jehn Zalko est écrivain. Il vit à Lille et aime Lola, sa charmante voisine. Une nuit, après avoir lutté contre les insomnies, il bascule dans un autre monde. Un monde surprenant, dans lequel on le reconnaît et on le craint. À son réveil, sa vie a basculé. Entre-temps, un autre Jehn a pris sa place et a commencé à détruire sa vie. Pour survivre, notre héros devra affronter son double d'un autre monde.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 21 Août 2009
Statut histoire Série abandonnée (abandon confirmé par l'auteur) 1 tome paru
Couverture de la série Inversion
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

20/08/2009 | Miranda
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Série abandonnée. Je trouve ça un peu dommage car il me semblait y avoir un potentiel intéressant. Nous avons là l'histoire d'un homme qui vit sur deux plans d'existence, l'un notre monde, assez fade avec une histoire amoureuse dont on ne connait pas tous les tenants et aboutissants; l'autre monde est beaucoup plus riche graphiquement et complexe dans son fonctionnement. Si la série était allée à son terme nul doute que ce tome aurait été un volume d'introduction mais hélas tout s'arrête là. La lecture est donc dispensable, sauf à voir le monde imaginaire où évolue le héros qui offre des planches qui m'ont rappelé le monde de "La source et la sonde", toutes proportions gardées bien sûr.

11/01/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un premier tome qui ne révolutionne pas le genre, mais qui dans le genre se laisse lire. Le dessin est le genre de dessin sans personnalité qui me laisse indifférent, mais la narration est fluide et je comprends parfaitement ce qui se passe dans les cases donc il y a un minimum de qualité. Ensuite, le scénario n'est pas très original. Un type normal 'rêve' qu'il est dans un autre monde, la femme qu'il aime ne veut soudainement plus le voir, il ne comprend pas se qui se passe, etc. C'est un peu cousu de file blanc, mais le scénariste a assez de talent pour que j'ai envie de connaitre le mystère d'ailleurs tout cela et puis l'autre monde semble avoir un univers plutôt intéressant. Toutefois, j'avoue que si je ne lisais jamais la suite cela ne me dérangerais pas. Je vais lire les prochains tomes si je les trouve à la bibliothèque, mais je n'irais certainement pas les acheter.

30/04/2013 (modifier)

La jolie couverture et ce titre énigmatique cache le début d’une série axée sur la dualité d’un héros entre des mondes parallèles. Le dessin est agréable. Sans être révolutionnaires les traits sont fins et fluides. Le monde réel est crédible, tout comme ce monde virtuel aux multiples architectures et costumes. Les détails du monde virtuel sont plus riches que ceux du réel qui parait bien fade en comparaison. La couleur informatisée ne fait pas fausse. Dessin sympa Le scénario est, pour ce premier tome, répétitif. L’album nous raconte l’histoire d’un homme qui est entre deux réalités dans lesquelles il alterne et dans lesquelles il ne se souvient pas de ce qui s’est passé pendant qu’il était dans l’autre. Systématiquement c’est un drame, puisqu’il commet des actes dans un des mondes alors qu’il est dans l’autre, qu’il va découvrir lorsqu’il y retournera. Si jusqu’à la moitié du récit cette alternance était sympathique, le non renouvellement du genre et le fait que notre héros n’évolue pas deviennent ennuyeuses. En effet non seulement il n’évolue pas et commet bourdes sur bourdes, mais en plus il commet des actions déroutantes comme en venir à tuer quelqu’un qu’il ne connait même pas… De fait le scénario devient de moins en moins crédible au fur et à mesure de l’avancée du récit. Le fil conducteur se situe dans sa présence dans les deux mondes et celle d’une femme qui le rejette (et dans ce monde-ci après ce qu’il lui fait elle n’a pas tort !) Au final, cela fait une déception puisque les successions ne nous ont rien appris, que notre héros est toujours aussi paumé, mais que dans les faits et dans les deux vies il se retrouve être un vil personnage violent, profiteur, infidèle... Peut être malgré lui mais là, les situations s’accumulent avec la patte évidente du scénariste. L’ensemble est un peu lourd, dommage car la première moitié m’avait plu, mais on s’est enlisé ensuite dans un scénario répétitif trop haché et manquant de naturel. Lecture et achat paraissent inutiles pour l’instant. (le dessin du monde imaginaire me donne tout de même envie de lire la suite si j’en ai l’occasion)

30/09/2009 (modifier)
Par scuineld
Note: 3/5

Rien de bien neuf sous le soleil. Voici malheureusement ce qui ressort de ce premier tome. Tout d'abord l'aspect graphique. Sans être hors norme, il n'a rien d'exceptionnel (à mes yeux) : il rentre dans la production standard actuelle. Ce n'est pas une critique négative, c'est juste un fait basé sur mon impression. Et comme j'en ai un peu marre de ce traitement trop informatique, je ne peux que dire : oui, c'est bien, mais sans plus... Mention spéciale cependant pour le dessin du monde parallèle : très féérique et joli. Dommage que si peu présent dans ce premier tome. Du point de vue scénario et narration maintenant. De nouveau, sans être hors norme, il n'a rien d'extraordinaire. Notre héros passe d'un monde à l'autre sans comprendre le pourquoi et le comment. Il se passe des choses quand il n'est pas là. La femme qu'il aime est présente dans les deux mondes, etc, etc. Bref, du sympa, mais sans plus. J'ai envie de connaître la suite, mais si je n'en ai pas l'occasion, tant pis, ce ne sera pas grave... Mention négative pour le passage avec l'arc sur la place : cela ne correspond pas du tout au héros qui subit toute l'histoire (sauf ce passage)... Bref, tome 1 qui ne se démarque pas assez dans la sur-production actuelle...

20/09/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le premier tome de cette série m'a séduit par deux aspects. Le premier est la qualité de son dessin : soigné, joli, on sent le dessinateur inspiré et sincèrement désireux de présenter un monde parallèle original et beau. Les couleurs aussi sont belles. J'ai par contre un peu tiqué sur certains visages, notamment au niveau des yeux que je trouvais un peu bizarres sur Lola et le héros en début d'album. Le second aspect plaisant de cette bande dessinée à mes yeux est ce type de récit fantastique mettant en scène deux mondes parallèles et n'hésitant donc pas à aller à fond dans la veine du fantastique ou de la fantasy. J'aime ce genre d'histoire qui ne s'impose pas de limite à l'imagination. Cependant, le premier tome ne m'a pas encore convaincu. Sa trame se révèle trop classique, trop déjà-vu. Les récits de mondes parallèles, de double d'un autre monde, sont finalement assez nombreux en littérature et même en bande dessinée (la saga des Princes d'Ambre, Taï Dor ou encore Le Pays Miroir, pour ne citer qu'eux) et pour le moment, Inversion n'apporte guère de nouveauté. En outre, j'ai trouvé le déroulement de ce début d'histoire un peu pénible. Le coup du double qui prend la place du héros, c'est une chose, mais rendre ce dernier caricaturalement méchant d'une part et surtout tout à fait instruit de sa condition d'autre part et désireux de détruire la vie de son double alors que le héros, lui, n'est au courant de rien, c'est une ficelle scénaristique agaçante à mon goût. Et surtout, voir tout un album où le héros hésite, tergiverse, joue les amnésiques, se laisse porter par les manigances de son ennemi, c'est également assez pesant. Trop mou, trop peu sûr de lui, il se laisse faire sous prétexte qu'il n'est pas sûr de sa propre mémoire et s'imagine peut-être fou. Et à l'inverse, j'ai trouvé trop abrupte et peu crédible le passage où il décide soudainement de se débarrasser du gars qui lui en voulait pour le suicide de sa soeur. Le héros ne fait presque rien durant tout un album mais par contre, contre un gars dont il ne sait rien et avec qui il aurait peut-être pu s'expliquer, il n'hésite pas à s'organiser pour lui tirer dessus en pleine rue quitte à le tuer s'il le faut ?! Bref, je ne suis pas encore convaincu et j'ai pris un plaisir mitigé à lire ce premier tome. Mais j'ai encore une bonne dose d'espoir pour la suite car les bases sont bien posées pour un bon récit fantastique joliment dessiné.

23/08/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 2,5. Je suis un tantinet déçue, j'ai feuilleté la bd et ce qui m'a décidée à l'acheter c'est le monde fantastique que j'y ai entrevu et qui m'a donné envie de le découvrir, malheureusement l'histoire est beaucoup trop axée à mon goût sur une histoire d'amour et pas assez sur le développement de ce monde assez fabuleux. Jehn, notre personnage principal, se retrouve mystérieusement dans deux mondes en même temps. Dans sa vie d'aujourd'hui, il aime Lola qui ne veut plus de lui et, dans l'autre, il aime Bola qui ne veut pas plus de lui. A chaque fois qu'il va et vient dans un des deux mondes, il ne sait pas ce qu'il a fait dans les heures précédentes et à chaque fois il s'est mis dans des situations difficiles dont il n'a aucun souvenir. Mais lui, continue de focaliser sur sa Lola ou sa Bola et c'est là que je trouve ça dommage, j'aurais préféré une histoire plus complexe où il ne soit absolument pas question d'amourette, ni même pour lancer l'histoire, du coup je n'ai ressenti aucun attachement pour les personnages. Par ailleurs certaines scènes sont assez vides et passent très vite. Mais ce n'est peut-être qu'un premier tome, alors attendons la suite. Côté dessin c'est assez bon, surtout le monde fantastique qui est très beau, tant au niveau des décors que des costumes. Les couleurs sont informatisées mais belles et le tout forme un très joli visuel.

20/08/2009 (modifier)