Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Mary - Par une nuit de novembre

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Récit librement inspiré de la biographie de Mary Shelley, l'auteur de Frankenstein. Comment, en 1816, une jeune et jolie femme de 17 ans a-t-elle pu donner naissance à l'un des mythes les plus tenaces et les plus terrifiants de la littérature fantastique ?


1799 - 1815 : Le Premier Empire - Napoléon Bonaparte 1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Format carré Frankenstein Romanciers et Monde littéraire

Mais pouvait-elle écrire autre chose ? comme le note Francis Lacassin. Ses parents sont William Godwin et Mary Wollstonecraft, des écrivains et philosophes reconnus pour leurs idées avancées. Sa mère meurt en mettant Mary au monde. Son amant est le poète Percy B. Shelley, de réputation équivoque. Il est marié, père de famille ; Mary devra attendre le suicide de sa femme pour l'épouser et porter son nom, à défaut d'avoir pu porter celui de Godwin. Elle enfantera à son tour plusieurs fois. Seul un garçon survivra. Dans ces conditions, Mary Shelley aurait-elle pu écrire autre chose que Frankenstein ? Ce créateur de l'impossible : la vie après la mort.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2005
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Mary - Par une nuit de novembre © Glénat 2005

08/07/2009 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Cet album illustre, d’une manière romancée, une courte tranche de la vie de Mary Shelley, l’auteure de « Frankenstein ». Le personnage est intéressant et l’évocation du milieu littéraire de l’époque est digne d’attention. Malheureusement, la narration d’Etienne Schréder m’est apparue peu captivante, tant elle manque de passion. Pourtant les événements qu’il fait vivre à ses personnages sont souvent morbides et/ou traumatisants. Par contre, grâce à l’évocation de ces événements, l’auteur parvient très bien à nous faire comprendre la genèse du roman de Mary Shelley. C’est la le point fort de l’album. Au niveau graphique, le trait de l’auteur, s’il est très lisible et dégage une certaine élégance, manque de profondeur et se fait avare en détails (ce qui me parait peu adéquat lorsqu’on illustre un récit d’inspiration gothique). J’ai, par conte, bien aimé la colorisation « délavée » qui confère à l’album un aspect ancien très a propos. Pas désagréable, mais loin du chef d’œuvre. Pas mal, sans plus.

20/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album nous offre une biographie romancée et fort intéressante de Mary Shelley, l'auteure de Frankenstein. Etienne Schréder, partant de faits réels, imagine toute une suite d'évènements, de voyages et de rencontres, étalés de 1814 à 1816, qui vont forger l'esprit de la jeune Mary Godwin-Wollstonecraft et amener tous les ingrédients de sa future oeuvre culte. C'est bien vu, intéressant et assez joliment raconté. Tout commence en 1814 par la fugue de la jeune Mary, enlevée, ainsi que sa demi-soeur, à son père autoritaire par son amant le poète Percy Shelley. Décevant séjour dans la France de la fin du premier Empire, très bref passage en Suisse, retour en Angleterre, retour encore en Suisse. Et à chaque étape, de nouveaux personnages rencontrés, des péripéties plus ou moins désagréables, un lien avec la mort, la science, le désir de donner ou redonner la vie, et l'influence des récits gothiques anglo-saxons de l'époque. Le lecteur voit s'accumuler au fur et à mesure les ingrédients qui rendront presque évident la création par une nuit de 1816 du conte de Frankenstein. L'ambiance d'époque est plutôt bien retranscrite. Le dessin est un peu restreint techniquement, c'est bien là le moindre défaut de cette oeuvre. Il ne manque cependant pas d'une certaine classe, assumant ses limites par un trait et une colorisation épurés. Le récit est intéressant. J'y aurais apprécié un peu plus de consistance tant dans le dessin que dans le récit, mais j'ai bien apprécié ma lecture.

08/07/2009 (modifier)