L'Essence de la vie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Quand j'étais petit, je demandais un jour à mon père : "Pourquoi vivons-nous ?" Il me répondit : "Il te faudra chercher la réponse toi-même". Alors, depuis, je cherche, interrogeant ma famille, mes amis.


Manhua Xiaopan

Quand j'étais petit, je demandais un jour à mon père : "Pourquoi vivons-nous ?" Il me répondit : "Il te faudra chercher la réponse toi-même". Alors, depuis, je cherche, interrogeant ma famille, mes amis. C'est une longue quête de la vérité qui semble ne jamais finir. Chaque étape devient pour moi un tableau que je peins avec amour, dans lequel je mets toute ma force, tous mes sentiments." Voici une oeuvre très intimiste d'un tout jeune artiste chinois, dans un style proche du lian huan hua traditionnel chinois.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Avril 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Essence de la vie
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

28/04/2009 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le lian huan hua est la forme de la bande dessinée traditionnelle chinoise : un format carré ou à l'italienne, un dessin unique par page et un texte narratif l'accompagnant. En ce sens, ce petit album carré, de plus de 200 pages, publié par Xiao Pan dans sa nouvelle collection "carré d'art" s'en rapproche. Mais le style et le graphisme sont résolument modernes, une démarche artistique indéniable. Ce graphisme, il étonne à la première vision. En effet, sa pixellisation saute aux yeux au point de laisser croire à un défaut d'impression. Tout cela est bien évidemment voulu. L'auteur se déclare adepte du graffiti virtuel, un art qui consiste à dessiner à main levée, parfois à plusieurs simultanément, à l'aide de la souris ou d'une tablette graphique. Le rendu rappelle les dessins en bitmap réalisés sur les anciens ordinateurs ou encore les jeux vidéos du début des années 90. Mais Hei Li Zhi y apporte une maîtrise de la couleur et une esthétique naïve mais belle qui rendent les planches rapidement séduisantes. Chacune d'entre elle est une petite oeuvre d'art faussement enfantine. Le tout est vivant et très attachant. Par son style, ce graphisme ne plaira forcément pas à tout le monde, mais je suis personnellement tombé sous le charme. Malgré une narration un peu décousue du fait de la structure en une image unique toutes les deux pages, cet album apporte un vrai récit. Il s'agit d'un conte racontant candidement les errances d'un jeune garçon à la recherche du sens de la vie, voguant dans un univers onirique et poétique. Il rencontrera en chemin des personnages nommés Amour, Colère, Force, Utopique, et autres, qui seront un temps ses compagnons avant de former une part de son esprit. Tout est dans le symbolisme et la poésie. La fable amène une véritable morale sur ce qui forge la vie, ses difficultés et ce qu'il faut pour les affronter le coeur vaillant. Le manque de subtilité et le côté un peu immature des dialogues est parfois légèrement exaspérant et pourra rebuter des lecteurs. Ces aspects associés à la juvénilité du dessin pourraient donner l'impression que le public visé est relativement jeune. Mais le message et sa compréhension sont manifestement adultes. Pour peu que vous soyez sensibles à son graphisme très personnel et à sa poésie naïve, vous pourriez bien tomber sous le charme de ce joli album.

28/04/2009 (modifier)