Luno

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Une tribu capable de faire revivre les morts... Ca vous dit quelque chose ?


La BD au féminin : le manga Seinen Square Enix

Tito, jeune garçon assez renfermé vit seul avec sa mère depuis la mort de son père. dans la rue, Tito rencontre Zeta qui lui conte son histoire : elle fuit la secte responsable de la mort de ses parents, de célèbres archéologues qui ont mené des recherches sur une tribu capable de faire revivre les morts. Tito et Zeta seront embarqués dans la lutte pour ce terrible pouvoir matérialisé par une ancienne montre à gousset que Zeta possède.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Mars 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Luno
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

31/03/2009 | Spooky
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

C'est un manga dans un style mélancolique qui se lit très bien et jusqu'à la fin. Bref, rien à redire sur la mise en scène. C'est un conte un peu ésotérique qui met en scène deux enfants. Il y a toujours un cliché Cosette du roman les Misérables qui vole du pain qui est difficile à avaler mais bon, on passera l'éponge. On comprendra également difficilement les motivations profondes du méchant de l'histoire. Le lieu de l'action est une petite ville d'Occident. Cependant, l'endroit et l'époque sont volontairement laissés flous : on sait juste que le père est mort à la guerre. Le graphisme m'a bien plu car oscillant avec le réalisme malgré une atmosphère un peu atemporelle. On va côtoyer les sectes, la mort et la résurrection : bref des thèmes à la mode pour une sympathique fable onirique. Je n'ai pas été inspiré plus que cela.

10/08/2013 (modifier)
Par PAco
Note: 2/5
L'avatar du posteur PAco

Attiré par la couverture élégante de ce manga, je me lance... et mauvaise pioche. Comme dit le dicton, "Tout ce qui brille n'est pas or", et là, on ne peut pas dire que ce manga brille par sa narration... Ça part un peu dans tous les sens sur fond d'immortalité. Les personnages sont survolés, manquent de profondeur et le format one shot n'arrange rien. On dirait qu'il a fallu condenser pour tout faire tenir dans cet unique tome... Ceci explique peut-être cela. Du coup les effets de manche fantastique et mystérieux sont un peu surfaits, et l'ambiance ne prend pas... Dommage. Heureusement, le dessin de Kei Toume relève le niveau, et lui évite un 1/5... Rien de bien transcendant ou de novateur, mais un dessin propre et efficace qui sied bien à l'histoire.

29/01/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

J'ai hésité entre le 2 et le 3/5 pour ce one shot. 3 aurait été justifié parce que le dessin de Kei Toume est assez fin, qu'il n'entrave pas la lecture et parce que rien ne m'a empêché de passer un bon moment pendant celle-ci. Mais cela se rapproche du 2 parce que finalement l'histoire est bien ténue, vaine, ne s'appuie pas sur des mythes intéressants du fantastique, et qu'au contraire Kei Toume n'invente rien. L'histoire se déroule en occident, sans plus de précision quant au pays et l'époque considérés. Luno, le titre du manga, mais aussi les noms des chapitres (Nokto 1, Nokto 2 etc.) ainsi que ceux de certains personnages (comme Morto) sont des mots d'esperanto. Ce sont là les seules originalités de ce one shot. L'auteur évoque la possibilité d'écrire un jour une suite à ce tome 0 (ou 1, du coup), mais rien n'est moins sûr. Note finale : 2,5/5 pour ce shôjô anodin.

31/03/2009 (modifier)