La Véritable histoire du Chat botté

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Adaptation en BD du film d'animation éponyme, libre adaptation lui-même du conte de Perrault.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Contes de fées revisités Emmanuel Proust Éditions Perrault Vu au cinéma

A la mort de son père, P'tit Pierre, un jeune meunier, hérite d'un étrange chat qui parle comme un humain et semble doué de pouvoirs magiques grâce à de bien belles bottes... Ce chat baratineur, chanteur et danseur, va tout faire pour que son jeune maître, éperdument amoureux de la princesse Manon, puisse la conquérir. Mais sur le chemin ils rencontrent l'infâme chambellan du Roi et son horrible bossu ainsi qu'un méchant ogre pas joli du tout...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Mars 2009
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Véritable histoire du Chat botté
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

20/03/2009 | Spooky
Modifier


Est-ce une bande dessinée ? Les dessins sont criards et les couleurs font mal aux yeux, les dessins semblent figés et le mouvement est très mal croqué alors que l’historie n’est faite que de ça. Voila exactement l’effet que ça m’a fait : on a l’impression de voir une sélection d’images figées faisant partie d’un film racontant une histoire… définitivement non ça ne passe pas du tout. Quant au scénario… l’histoire est stupide, les enchainements mal faits. En fait peut être est-ce dû au fait qu’il est difficile de rendre toutes les actions d’un film par une sélection de dessin. On a une cour avec des monarques stupides, une enfant gâtée, des bouffons ridicules, un testament pitresque. Pour la suite le chat organise tout, s’occupe de tout, tous les personnages ne font qu’évoluer doucement autour de lui en étant tous aussi stupides les uns que les autres. Seule la jeune princesse a un personnage ayant une once de personnalité, tous les autres n’ont rien du tout, et même le chat bonimenteur qui est présent partout et nulle part à la fois ne parvient pas à donner du rythme à l’historie (et pourtant il court partout…). Quant à l’ogre transformé en canard, pfffff ! A oublier très vite. Comment de telles productions peuvent-elles voir le jour ?

08/04/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Une nouvelle version du conte de Perrault, cette fois-ci d'abord au cinéma, que Tarek et Morinière ont adapté en bande dessinée. Le résultat est un peu mi-figue mi-raisin. On ne peut nier l'aspect marketing de la chose, mais heureusement que le talent des adaptateurs est présent. En effet c'est un récit nerveux, pas gnangnan pour deux sous, avec un traitement plus moderne qu'une simple lecture littérale trop respectueuse. Le personnage du chat botté est ainsi encore plus roublard, avec un look gitan/pirate assez réjouissant. Le dessin de Morinière est toujours au top, accompagné par de très jolies couleurs de Svart. Il s'agit donc d'une belle BD jeunesse, un peu gâchée je trouve par la couverture qui colle trop, à mon avis, au film.

20/03/2009 (modifier)