Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Tralaland

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Voici "tralaland" : un monde parallèle au notre où les méchants ne sont pas vraiment méchant et les gentils sont fous.


J'aime lire Les loups

Benoît joue avec ses copains aux justiciers corsaires de la galaxie quand, "pouf", il disparaît et se retrouve projeté à Tralaland. Tralaland est un monde bizarre, absurde, complètement fou ! C'est là que vivent Bisou le Loup et Bob le Savant sans Tête. Ils vont tout faire pour aider Benoît à retourner chez lui. Mais, comment se fier à un savant qui a perdu la tête ? Comment se repérer dans un monde qui n'a ni queue ni tête ? Bienvenue à Tralaland ! Texte de l'Editeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Mars 2009
Statut histoire Une histoire par tome 6 tomes parus
Couverture de la série Tralaland © Bayard 2009

18/03/2009 | Pierig
Modifier


Par Tetsuo
Note: 3/5

Déjanté, loufoque, sans queue ni tête... voilà en quelques mots le portrait de Tralaland. Benoît, notre jeune héros, va se retrouver plongé dans ce monde bizarre, où les animaux parlent, où on voyage en canon, où les îles se déplacent… Benoît a un seul objectif : rentrer chez lui. Mais comment faire lorsque personne ne connaît le chemin ? Effectivement, c’est amusant et distrayant. L’humour change de ce qu’on peut avoir l’habitude de lire, car les blagues sont construites sur le non-sens et l’absurdité. Et c’est franchement réussi. Le bouquin se compose de plusieurs histoires permettant d’en découvrir plus sur le monde merveilleux de Tralaland. J’aime particulièrement le dessin de Libon, l’expressivité de ses personnages. Rien que les "tronches" de ses personnages me font souvent sourire. L’utilisation d’une grande palette de couleurs renforce ce côté fou de l’histoire. On peut trouver, surtout dans les premières histoires, du mauve, du rouge, du jaune, du rose, du bleu, du vert… sur une même page. L’impression est assez saisissante. J’ai bien aimé aussi la petite historiette "L’enfer de l’infiniment petit", quand Benoît, Bob et Bisou, devenus aussi petits qu’une fourmi, tombent sur une araignée. Benoît en a très peur. Mais en fait l’araignée ne se révèle pas être dangereuse, mais juste bavarde, trèèèès bavarde. Et comme le dit si bien Bisou, le loup gentil : Purée, elles sont lourdes les araignées ! Si j’ai un petit conseil à vous donner, évitez de jouer au justicier corsaire de la galaxie dans votre jardin…

16/06/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Il y a quelques bonnes tranches de rigolade dans cette BD. Elle s'adresse en théorie à la jeunesse, mais un adulte la lira avec grand plaisir. Tralaland, c'est un univers loufoque dans lequel est plongé un sympathique gamin. Les personnages qu'il y rencontre sont tous délirants mais également très attachants. Les situations sont variées et originales, toutes dotées d'une logique bien absurde comme il faut. A cela s'ajoute des dialogues à base de tics de langage familier avec force "bah ouais", "ah mais ouiii", "ah bon ?", "bah heu... oui quoi", "wéééé !" qui ajoutent grandement à la bonhommie et à l'humour de l'ensemble. Et puis il y a le dessin de Libon et les bouilles excellentes qu'il donne à ses personnages qui s'en révèlent d'autant plus drôles et attachants. L'album est structuré en histoires courtes se suivant plus ou moins. Les scénarios de chacune sont variés et partent parfois dans tous les sens. C'est rafraichissant et souvent hilarant. Un vrai plaisir de lecture.

13/05/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Tout il est bon dans le Libon ! ... Bon d'accord, elle était facile, mais c'est pas l'auteur qui s'en plaindra, et c'est vrai que "Tralaland" est une bonne BD jeunesse à l'humour loufoque. Car Libon ne change pas son fusil d'épaule, et fidèle à son humour décalé et absurde développé dans Jacques le petit lézard géant, il nous propose de plonger dans un nouvel univers aux personnages bien déjantés. Dialogues de sourds et situations cocasses font religions, et notre petit pirate Benoit est bien mal parti pour rentrer chez lui... Comme pour l'humour, le dessin reste aussi de la même verve que celui développé dans Jacques le petit lézard géant ; trait simple agrémenté de couleurs franches. Rien de bien nouveau de ce côté non plus. Au final, du bon Libon même s'il n'apporte pas de réelle nouveauté à ce qu'il nous avait fait découvrir avec son Lézard, si ce n'est un nouvel univers où faire évoluer des personnages assez proches de ceux auxquels il nous avait habitué. Après, pour les inconditionnels de Jacques, n'hésitez pas ! J'ai moi même passé un très bon moment avec cette BD qui cible pourtant un jeune public.

20/01/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

Après Jacques le petit lézard géant, voici "Tralaland" : un monde parallèle au nôtre où les méchants ne sont pas vraiment méchants et les gentils sont fous. L’ambiance et l’humour sont proches de ceux rencontrés dans "Jacques", si ce n’est que cet album est davantage destiné à un public jeune. J’apprécie toujours autant le trait et l’humour de Libon. Au niveau des personnages, des similitudes sont à noter entre cette bd et "Jacques". Ainsi, le caractère du petit Benoît ressemble à celui du commandant en chef (toujours un peu catastrophé) et le loup Bisou à Jacques (avec son air candide, limite benêt). L’histoire est scindée en petits chapitres plus ou moins indépendants avec un fil conducteur qui consiste à essayer de ramener Benoît chez lui. Car Tralaland est un monde vraiment bizarre et y rester aurait de quoi rendre zinzin. J’ai bien accroché au ton de l’album, à la fois frais et léger, mâtiné d’un humour bon enfant. Il y a de belles trouvailles. Toutefois, cette bd est davantage un prétexte à des situations cocasses qu’à un récit plus construit et le final pourrait vous décevoir. Toutefois, pour un enfant qui ne portera forcément pas le même regard sur la bd, celle-ci lui conviendra parfaitement...

18/03/2009 (modifier)