Je suis très déçue par ton attitude

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Nos comportements repoussants.


Je suis très déçue par ton attitude est un recueil de plusieurs histoires courtes, réalisées pour la plupart dans le train de banlieue qui m'emmène au travail. Dans ce livre, on pourra voir que 1) je n'aime pas dessiner des bulles, parce que je ne sais jamais où les mettre ; 2) j'aime bien me faire suer à dessiner de la moquette et de la pelouse avec pleins de petits traits ; 3) je ne dessine pas très bien les voitures (et pourtant, j'adore dessiner des voitures !) ; 4) je dessine toujours dans des gaufriers simples de 6 ou 9 cases, parce que je n'aime pas les BD où les cases partent dans tous les sens ; 5) j'aime bien les histoires avec des ours, des chiens, des petites bonnes femmes et des petits bonhommes avec plein de dents ; et 6) j'aime le sexe et la violence, parce que c'est quand même ça qui fait vendre.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Octobre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Je suis très déçue par ton attitude
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

03/02/2009 | Miranda
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Sympa ce petit album. En effet, sous couvert des travers d'un personnage -souvent l'auteur lui-même- somme toute assez ordinaire, mais dont l'incurie sentimentale est à la limite du touchant, on retrouve une critique sinon acerbe, du moins assez juste de pas mal de nos comportements sujets à reproches. C'est de la caricature, et le dessin de David Snug renforce cette identité, avec ses personnages très stéréotypés, souvent grimaçants, mais plutôt bien croqués. Certains citeront Winschluss, mais Snug étant moins trash, je citerai pour ma part Lewis Trondheim et ses Petits Riens. Une lecture ma foi fort agréable, que je recommande à tous.

03/02/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5

Bd au petit format, en parfait accord avec le dessin qui va à l'essentiel et met en valeur les personnages. Le trait est fin et léger ; la plupart du temps sans bulles, les dialogues apparaissent au-dessous ou en dessous des cases, c'est assez original et agréable à lire. Le petit mot de David Snug sur la quatrième de couverture est attrayant et nous donne envie d'en savoir plus sur le contenu de cette petite bd. Le scénario est découpé en plusieurs histoires courtes de quelques pages chacune, elles sont toutes percutantes mais ne bénéficient pas du même niveau d'humour. Elles sont toutes axées sur de mauvaises habitudes ou comportements, tels que la fainéantise, la violence, la facilité, l'exploitation de l'autre... L'auteur même se met en scène dans certaines saynètes, une très bonne idée qui nous rapproche de lui. Concernant le titre, on peut se demander qui parle, sa mère, sa femme ? Certainement les deux, car les personnages ne font rien pour s'améliorer. A mon avis, pour que cette bd soit vraiment excellente il lui manque un peu plus de cynisme, de tripes et de sang, - mais juste un peu - pour ne pas tomber dans l'excessif No comment. Comme je le disais à l'auteur lors de ma dédicace ça m'a fait penser à du Winshluss, c'est dans le même style mais avec la méchanceté en moins. J'espère que dans sa prochaine bd David Snug osera malmener nettement plus ses personnages et nous offrira une bd super jouissive, et celle-ci est déjà un bon départ.

03/02/2009 (modifier)