Pourquoi j'veux manger mon chien

Note: 1.5/5
(1.5/5 pour 4 avis)

Parmi un petit groupe d’oubliés de la modernité hongkongaise, Ah Wong se blesse à la jambe. N’ayant pas les moyens de s’offrir le médicament qui pourrait le soigner, il décide en désespoir de cause, de trouver et de manger de la viande de chien.


Hong Kong Manhwa

[Texte editeur] Pourquoi j’veux manger mon chien a pour principaux protagonistes trois de ces journaliers très pauvres qui vivent dans l’ombre des tours géantes, loin des quartiers privilégies de la grande ville. L’un de ces trois amis, Ah Wong, se blesse accidentellement à la jambe, et n’a pas les moyens de s’offrir le médicament qui pourrait le soigner. En désespoir de cause, le trio décide de traiter la blessure à l’aide d’un remède traditionnel censé fonctionner en pareil cas : il faut manger de la viande de chien. Mais comment trouver un chien “consommable”, alors que cette pratique ancestrale est désormais frappée d’illégalité ? Contre toute attente, Ah Wong finit par trouver un chien errant qui s’attache à ses pas. Mais au lieu de le sacrifier, il découvre qu’un chien peut aussi être une compagnie attachante, et une source de réconfort. Bientôt, une dispute éclate entre les trois amis. Faut-il tergiverser comme Ah Wong, ou se résoudre à tuer le chien, comme l’y pressent ses deux amis ? Lucide, grinçante et désenchantée, une fable chinoise moderne, par l’un des nouveaux talents de la scène hongkongaise.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Pourquoi j'veux manger mon chien
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

09/12/2008 | PAco
Modifier


Par cac
Note: 1/5

Déjà, regardez la couverture. C'est laid, n'est-ce pas ? Trois mecs quasi indifférentiables. Et un titre à la mords-moi-le-nœud. On se dit que le type veut inaugurer de nouvelles saveurs ou alors il a une dent contre son chien... Mais passons, peut-être que l'intérieur saura nous récompenser d'avoir franchi le cap d'un dessin repoussant. Dommage. Cette lecture est un supplice, une improbable conversation de 3 hommes autour de bouffe de chien pleine de vertu ce dont je ne doute pas. Mais j'abrège ma douleur aussi bien visuelle qu'intellectuelle. Un semblant d'intérêt ne s'est pas manifesté pour ma part.

30/08/2010 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

Acheté par curiosité chez un libraire discount (et donc à très bas prix), je ne m’attendais pas à lire un manhwa sérieux. Pourtant, son titre m’aurait pu m’interpeller un peu pour un occidental : « Pourquoi j’veux manger mon chien ? » ! Oui, pourquoi ?! Bin, parce qu’il parait que bouffer du chien apporte beaucoup de forces et par conséquent de vertus curatives pour ceux qui souffrent de douleurs physiques interminables ( !)… J’avoue que je m’attendais à lire un manhwa humoristique où des chiens mèneraient la vie difficile à leurs tortionnaires ! Finalement, ce n’est vraiment pas le cas (et c’est hautement dommage !). L’auteur, Ahko, insère dans son récit des scènes où on assistera à la façon dont pense le chien que les différents protagonistes essaient d’attraper, il met aussi quelques séquences où un vieil homme attend son frère depuis plus de quarante ans… euh, franchement, Ahko aurait du laisser tomber ces chapitres car son discours sur les pensées du chien m’est apparu hautement moralisante (et vraiment dégradante envers les animaux) et ceux sur le vieillard complètement hors du sujet ! Il parait qu’en réalisant ce récit, Ahko a voulu nous montrer comment les habitants de Hong Kong menaient leur vie quotidienne. Certes, je ne doute pas que la grosse majorité des chinois n’aient pas une sécurité sociale et par conséquent ont peu de moyens de se soigner correctement mais je ne suis pas du tout convaincu que la meilleure façon de le démontrer était de nous présenter une histoire tournant sur l’abattement d’un chien ! Encore heureux que l’auteur nous ait montré quelques scènes où on découvre comment sont logés les moins bien lotis. Graphiquement, je ne peux pas dire que ça soit une réussite : les visages des personnages se déforment d’une case à l’autre, parfois il n’y a même pas ils ne sont même pas dessinés ! Et que dire des chiens ? L’auteur a encore beaucoup de boulot pour mieux les représenter ! De plus, les séquences d’action me sont apparues ardues à suivre ! Bon, j’arrête là ! « Pourquoi j’veux manger mon chien » aurait pu être un manhwa intéressant à lire surtout lorsqu’on sait qu’Ahko a voulu en faire un témoignage sur la vie sociale des habitants de Hong-Kong mais c’est –à mon avis- raté à cause d’un graphisme très approximatif et de la présence de séquences inutiles et peu convaincante.

31/07/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Ce récit peut être déroutant pour un occidental mais se tient en prenant un peut de recul. Le postulat est simple, je regrette surtout le manque de développement de la condition de sans emplois des 3 comparses. Le récit se focalise sur la blessure de A Huang qu'il pourra guérir avec de la viande de chien à défaut de pouvoir se payer de vrais traitements. Pour cela, son dévolu va se porter sur un chien errant qu'il appelle A Wang qu'il a connu et retrouvé dans les bas fonds de Hong Kong. Il y a de bonnes choses mais le contexte n'est pas suffisamment détaillé pour donner du poids à l'histoire. Le principal intérêt de ce récit est de montrer les exclus d'un système qui n'a plus que le nom de communiste... Le dessin est moyen, je ne suis pas très fan du style manga donc j'ai du mal à relativiser sur le sujet. Au final, cette histoire n'est pas catastrophique mais elle est perfectible.

07/02/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 1/5
L'avatar du posteur PAco

La collection "Hanguk" de chez Casterman nous propose ici un one shot assez particulier sur la vie de trois comparses qui vivent en arrière plan de la clinquante Hong Kong. Autant L'Idiot de Kangfull publié dans la même collection m'avait beaucoup plu, là je passe totalement à côté... Soit c'est moi qui n'ai pas les codes sociaux nécessaires pour apprécier cet opus critique sur la société chinoise (est-ce vraiment le sujet de ce manga ?), soit l'éditeur a manqué sa cible, soit l'auteur est mauvais... Bref, que ce soit l'histoire que je n'ai pas trouvée claire du tout (heureusement qu'il y a une présentation introductive en page de garde pour comprendre de quoi on parle...), ou le dessin que je trouve mauvais (difficulté pour différencier les 3 personnages principaux, erreurs de perspectives ou de raccourcis des corps), on ne peut pas dire que j'ai trouvé grand chose pour me séduire dans ce manga.

09/12/2008 (modifier)