Et patati et patata...

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Recueil d'histoires courtes et de rubriques humoristiques parues dans le journal Pilote.


Pilote

Recueil d'histoires courtes et de rubriques humoristiques parues dans le journal Pilote. Des thèmes variés portant généralement sur la société Française : - que deviendrait la France sans pétrole - la laideur revient à la mode - la vie rêvée en banlieue - les parcs régionaux français - le tourisme aventureux en France profonde - les français qui gagnement "moins de 1000 Fr par mois" - VGE aux USA etc etc... .

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1978
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Et patati et patata...
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

24/11/2008 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Alexis était un excellent dessinateur qui est mort trop tôt. Cet album qui publie différentes histoires parues dans Pilote était une façon de lui rendre hommage si je me fie à la postface sur la quatrième de couverture (sa femme a même participé à la sélection des histoires !). On retrouve donc l'excellent dessin réaliste d'Alexis qui est souvent décalé par rapport aux textes humoristiques et c'est ce qui fait la force de l'oeuvre du dessinateur. J'adore quand les personnages sont absolument sérieux dans des situations totalement non-sérieuses. La plupart des histoires sont collées à des sujets de société et donc à l'actualité, mais cela n'a pas trop mal vieilli selon moi. Il n'y a que l'histoire sur les progrès de la publicité que je n'ai pas du tout comprise. La faiblesse de cet album est que les histoires sont assez inégales. Par exemple, j'ai remarqué que la plupart des récits scénarisés par Vidal m'ont paru plus faibles que celles des autres. Globalement, j'ai bien aimé et j'ai souri la plupart du temps et j'ai rigolé plusieurs fois, mais cette inégalité fait en sorte que je ne peux pas mettre plus que 3 étoiles.

11/06/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Cet album rassemble une série d’histoires courtes publiées dans Pilote de la fin des années 1960 au milieu des années 1970. Alexis s’en donne à cœur joie pour pasticher la France pompidolienne et giscardienne. Certes, certaines références ont un peu vieilli (c'est peut-être le seul reproche que l'on peut faire à cet album), mais pas trop finalement, et l’humour d’Alexis fait encore mouche. Dans ces histoires plus ou moins longues (d’une à 5-6 pages), Alexis présente une sorte de rubrique « sociétale », mais en traitant de l’actualité sur un ton décalé. Un humour souvent pince sans rire, doucement ironique, faussement sérieux, qui donne des résultats souvent poilants. Seul, ou parfois avec l’aide de ses complices Breketch, Lob ou Vidal, Alexis réussit là à nous présenter quelques bijoux d’humour gentiment noir. Comme c’est une parodie de rubrique « société », on a beaucoup de texte et l’humour joue aussi sur la lourdeur volontairement accentuée parfois de ces textes. Un ensemble qui s’approche souvent des séries conçues à la même époque par deux génies de la Bande dessinée, à savoir Goscinny et Gotlib dans Les Dingodossiers ou Rubrique-à-Brac. Mais on trouve aussi ce ton faussement scientifique pour présenter de la grosse déconne chez Goossens. Ce qui rapproche aussi Alexis de son ami Gotlib, c’est son coup de crayon, d’un excellent classicisme, ce qui accentue le côté « sérieux » de l’ensemble. Tout n’est pas excellent, mais beaucoup de choses sont très drôles (j’ai en particulier beaucoup aimé la longue rubrique présentant l’adaptation de la société française à l’absence de pétrole !). Un album et un auteur à redécouvrir !

06/06/2015 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Egalement parues dans le journal Pilote, ces histoires courtes et rubriques humoristiques sont dans la lignée des Dingodossiers et de la Rubrique-à-Brac. Ils abordent avec beaucoup d'humour des sujets anodins et décalés de la société, inventent des 'Et si...' (et si la France n'avait plus de pétrole, et si les laids revenaient à la mode, et si les publicités et affiches de la Belle Epoque étaient revisitées avec les critères modernes de marketing...), s'attachent à déformer des idées d'actualité et à tourner en dérision des idées absurdes. Les sujets diffèrent un peu des oeuvres de Goscinny et Gotlib par leur attachement un peu plus fort à l'actualité de leur époque et par leurs sujets un peu plus adultes, parfois politiques, le plus souvent sociaux. Le dessin réaliste et souvent décalé d'Alexis colle très bien à ces scénarios de Lob, De Breketch et parfois d'Alexis lui-même. Le résultat est de bon niveau. Je regrette un peu son ancrage dans l'actualité de l'époque car certains thèmes politiques ou sociaux n'ont plus cours de nos jours et certaines anecdotes ne sont pas toujours évidentes. Je regrette aussi l'aspect un peu trop verbeux de la majorité des planches. Il y a beaucoup de texte narratif qui rend la lecture moins fluide et moins agréable. Mais dans l'ensemble, il y a quand même beaucoup de gags vraiment drôles, d'idées vraiment bonnes, qui n'auraient pas dépareillé dans un bon album de la Rubrique-à-Brac.

24/11/2008 (modifier)