La Belle vie

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Il s'agit de petits regards sur des histoires de tous les jours, cueillis dans le train, dans la rue, à la maison, dans le métro, dans un festival de bande dessinée...


Il s'agit de petits regards sur des histoires de tous les jours, cueillis dans le train, dans la rue, à la maison, dans le métro, dans un festival de bande dessinée... Certains personnages sont récurrents comme un chômeur angoissé, un auteur de bande dessinée, un couple et un petit garçon de cinq ans. Ce défilé sans ordre précis se montre tour à tour burlesque, révoltant, pathétique, réjouissant, ou grotesque. C'est, à cette heure, mon livre le plus 'léger'." Bézian

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Novembre 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Belle vie
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

23/11/2008 | yOyO
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Bézian, comme tant d'autres, s'est amusé à croquer des saynètes du quotidien, des épisodes non-sensiques dans le métro, la rue, etc. Je suis toujours assez méfiant avant d'aborder ce genre d'oeuvre, car souvent les auteurs y font preuve d'un manque de recul, d'un côté "donneur de leçons" ou d'une morgue incroyable. Rien de tout ça ici, car même si les récits sont "arrangés" (ce dont je ne suis pas sûr pour certains, mais cela, au fond, n'a pas vraiment d'importance), ils restent plutôt universels dans l'appréciation que l'on peut en avoir. Bézian brasse donc plusieurs "univers" : la rue, au sens large, mais aussi la vie d'un auteur (débutant la plupart du temps) et son contact avec le public... Et c'est juste réjouissant. Je me suis même franchement marré à trois ou quatre reprises. Allez, pour le plaisir je vous raconte rapidement l'un des strips : un mec constate une nouvelle fois que quelqu'un laisse tourner le moteur de sa voiture pour aller chercher du pain, et avec une gamine assise à l'arrière. Le mec se demande ce qu'il pourrait faire pour donner une bonne leçon au conducteur inconscient : couper le contact, piquer la voiture pour la garer 100 mètres plus loin... quand survient un de ses amis, auquel il dit que celui qui a laissé ainsi tourner son moteur est un crétin, et avec une gamine de deux ans en plus. Son copain lui apprend que la gamine a trois ans et demi... et se barre dans SA voiture. Le mec se retrouve tout con sur le trottoir. Tout simplement excellent. Comment ça je raconte mal ? Jetez un coup d'oeil à l'album de Bézian, bande de cloportes ! On reconnaît le trait vif, généreux, "lâché" de l'auteur, et c'est vraiment très agréable à lire. A noter une présentation très proche du "Blog de Frantico".

11/07/2009 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 3/5

Ce livre peut ressembler à un blog d’auteur, dans le genre de la chronique sociale en bd. Ce fascinant dessinateur qu’est Bézian se penche sur sa vie et sur les travers de nos contemporains. Différentes saynètes dépeignent des scènes aussi diverses et banales qu’un couple en train de se raconter un rêve morbide, l’angoisse de l’auteur dans les séances de dédicaces, ou encore un enfant qui refuse de manger son repas... On est parfois, voire souvent à la limite du non-sens. Bézian dépeint notre société dans tous ses travers, ce qui donne à son exercice de style un côté presque autiste et désespéré. C’est intéressant et après quelques minutes de flou du à la difficulté d’entrer dans l’œuvre de l’auteur, on se prend au jeu... Les chutes sont souvent drôles, voire cyniques ou absurdes. On sent que l’ouvrage a un côté très personnel. Au dessin, Bezian se contente d’une bichromie en aplats, utilisant son trait toujours si particulier. C’est simple, mais c’est assez efficace. Un livre qui interroge sur le non-sens de notre quotidien !

27/02/2009 (modifier)
Par yOyO
Note: 3/5

Le nouveau Bézian est paru, je ne pouvais m'y déroger. Comme à son habitude, voici une oeuvre qui lui semble très personnelle. En fait Bézian s'est arrêté sur des petits moments de tous les jours, de notre quotidien, de tous les jours, pour les interpréter à sa façon et nous faire réfléchir sur nos comportements. Encore une fois on reconnait bien le style de Bézian, la mise en couleur est bien faite, la narration très singulière, mais agréable à lire. A découvrir donc.

23/11/2008 (modifier)