Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Dominion (Dominion Tank Police)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans un futur proche, où la pollution impose le port permanent de masque à gaz, une unité de police motorisée lutte contre la criminalité, aux dépends de la population.


Anticipation Environnement et écologie Manga : avant 1995, la préhistoire Robots Seinen Tonkam

Suite à une catastrophe écologique majeure, l’air de la planète n’est plus respirable, l’humanité est contrainte au port permanent de masques à gaz. Dans cet environnement, une unité de police, équipée de chars, lutte contre la criminalité, en occasionnant souvent plus de dégâts que les criminels eux même. Masamune Shirow nous invite à suivre les aventures de ce commissariat et de ses occupants, en suivant principalement Leona Ozaki, et Bonaparte, son mini tank customisé. Lors d’une sortie à la recherche Bouaku et sa ‘bande’ de terroristes ils découvrent l’existence d’une étrange fille ailée, qui a la particularité de purifier l’air qu’elle respire.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1995
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Dominion
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/03/2009 | Pasukare
Modifier


Par Pasukare
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pasukare

J'ai eu quelques difficultés à me plonger dans ces histoires. C'est peut-être dû à la nouveauté : j'ai découvert le manga il y a à peine plus de 6 mois (si si, c'est possible), j'ai commencé par des histoires de samouraïs puis des histoires de fantômes, des histoires fantastiques, puis des histoires de la vie de tous les jours et enfin des histoires d'êtres surnaturels mais je n'avais encore jamais testé le manga "baston comique". Je dois dire que j'ai moyennement accroché sur le coup. Les deux dernières histoires m'ont davantage plu que les deux premières, peut-être aussi parce que je me suis habituée au style et au dessin. Je ne peux pas non plus dire que je n'ai pas aimé, les trio Léona-Ahle-Bonaparte (enfin, surtout le couple Léona et son tank chéri Bonaparte) est attachant et le policier barraqué avec ses lunettes de soleil qui pourrait fusiller tout le commissariat pour une faute de frappe est assez irrésistible. Les mimiques des personnages me rappellent les dessins animés japonais de ma jeunesse, où le héros très beau-très fort se met tout à coup à faire une grimace ridicule ou se retrouve dans une situation absurde. Les scènes dans le commissariat fourmillent de petits détails rigolos en arrière plan. Shirow nous pose par ci par là des jeux de mots, des réflexions du genre "si c'était un manga sérieux je serais déjà mort" ou même de la pub pour ses autre séries (la sortie prochaine d'un tome d'Apple Seed est gravé dans la roche en arrière plan d'une des cases…), c'est un style assez particulier. Toutefois, je trouve le dessin parfois relativement difficile à interpréter et j'avoue avoir eu du mal parfois à décrypter certaines scènes (surtout quand tout explose, mais faut-il vraiment tenter de comprendre ce qui se passe dans ces moments-là ? …). En conclusion et avec le recul, je vais dire "Pas mal", ce n'est pas forcément mon genre de prédilection, mais c'est quand même plutôt bien fait finalement.

03/03/2009 (modifier)