Cutie B

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

Cutie B. est une adolescente pas tout à fait comme les autres, entre une mère mannequin et un père homme d'affaires international. Par contre, comme toutes les filles de son âge, elle cherche l'Amour...


Adolescence Les Roux ! Manfra ou Franga

Cutie B. emmènage dans une nouvelle ville et qui dit nouvelle ville, dit nouvelle école. Difficile de se faire des amis et Cutie doit se débrouiller beaucoup toute seule car sa mère est mannequin et son père est un homme d'affaires international. Cutie rêve du grand Amour, mais entre Justin, Paul et quelques autres, elle ne sait pas trop choisir. Survient alors un inconnu sur Msn qui semble bien la connaitre et surtout qui intrigue notre héroïne. Mais qui est donc ce mystérieux correspondant ?

Scénario
Dessin
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2008
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus

Couverture de la série Cutie B © Dargaud 2008
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

19/08/2008 | Tetsuo
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Humpf... J'ai un peu de mal à me faire un avis sur cette BD. Elle ne m'a franchement pas enthousiasmé mais d'un autre côté je n'en suis pas le public cible et elle ne présente pas de défauts techniques manifestes. Cutie B est un pur franga, une bande dessinée certes occidentale mais complètement inspirée des shojo japonais. Cela se retrouve aussi bien au niveau du dessin, parfaitement de style manga, que dans la thématique romantique destinée quasi exclusivement aux jeunes adolescentes. Soyons clair, c'est gnangnan à un point parfois assez lourdingue. Les dialogues sont régulièrement cruches, autant que les réactions des personnages (j'ai encore du mal à situer l'âge mental et le QI des parents de l'héroïne notamment). L'héroïne ne m'a pas paru attachante car les auteurs font en sorte de la représenter en jeune fille égocentrique obnubilée par sa petite personne et mettant en scène sa propre vie amoureuse. Il y a un côté réaliste dans cette vision volontairement adolescente de la vie mais ça ne m'a pas tellement donné envie de suivre le reste des aventures. Ceci étant dit, à côté de cela, tant le dessin que la narration graphique sont de bon niveau. Certains visages se ressemblent trop, ce qui m'a amené à quelques légères confusions, mais ce n'est pas bien grave. Les couelurs sont sobres et plutôt agréables. L'histoire ne casse pas trois pattes à un canard mais se laisse lire. Du coup, pour peu que le lecteur soit vraiment une jeune lectrice adolescente qui se sente proche d'un tel scénario, cela peut fonctionner pour elle. Mais pas pour moi... Les choses étant dites, cela fait tout de même plus de 2 ans que le second tome est paru et une suite est toujours en attente. Vu la vitesse de parution des 2 premiers tomes et la productivité du scénariste sur d'autres séries depuis cette époque, j'imagine clairement que la série a été abandonnée. Achat donc formellement déconseillé.

15/03/2011 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 2/5

Bon je ne suis clairement pas la tranche d'âge ni le profil visés je pense. Cette histoire m'est passée carrément au-dessus de la tête. J'ai trouvé cela sans intérêt et creux, en gros on suit une ado atypique mais pas trop quand même, qui ressemble à l'ado femelle lambda qu'on peut rencontrer : dans la mode mais pas trop, indépendante mais pas trop, rebelle mais pas trop, jolie mais pas trop, intelligente mais pas trop, dans le mouv mais pas trop,... enfin tout mais pas trop. Justement trop conventionnel comme récit si bien qu'à la fin de ce premier tome je me demande encore le pourquoi d'une telle histoire. Quel intérêt ? Je n'en vois pas. Il n'y a rien, beaucoup de vide et du papier gâché. Même le mystérieux correspondant qui lui envoie des messages par msn, on s'en fout un peu de savoir qui c'est. Notre Cutie pour l'instant elle est malheureuse (on s'en fout aussi) et tout cela va sûrement déboucher sur une histoire d'amour avec Pierre, Paul ou Jacques ou p'têt les trois parce que notre Cutie elle est pas comme tout le monde. Ah si quand même, la première page semble présager d'un bon scénario, je me suis dit : "Tiens, une petite introduction sympathique et différente". Mais passée cette première étape, on tombe dans du classique pur. Reste le dessin dans l'ensemble maîtrisé et réussi. On aurait pu s'attendre à des couleurs flashies mais il n'en est rien, la colorisation adoucit le ton mielleux de la série. Bref, mention bien pour ce graphisme qui lorgne fortement vers le style manga, en particularité cette mauvaise manie de mettre des grands yeux aux héroïnes. Du shojo à la française.

19/08/2008 (modifier)