Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Mâchefer

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 5 avis)

Une aventure pied au plancher dans une monde "Mad Maxien" des plus hostiles !


Automobiles

"Je ne suis pas un redresseur de torts, je suis un redresseur de tôles !". Voici la devise de Mâchefer, mécanicien hors pair qui sillonne les routes au volant de sa dépanneuse à la recherche de clients. Cet homme qui ne craint rien ni personne et qui est respecté sur les routes du monde entier, a abandonné sa carrière de pilote pour se consacrer entièrement à la mécanique. Son ennemi juré se nomme Bothrops. C'est un chasseur de têtes, une montagne de muscles, un tueur sanguinaire. Aussi cupide qu'indestructible, il sert toujours la cause du seigneur le plus fort. Mâchefer, lui, est indépendant, et s'oppose à la politique terroriste des dirigeants de ce monde. Dans quelques heures, on donnera le départ de la grande finale annuelle de Kingtonna, la course automobile tout terrain dont la coupe est la plus convoitée par les seigneurs des grandes écuries. Mâchefer, sillonnant les routes du continent à la recherche d'éventuels clients, prend en charge Impala, un as du volant traqué par une redoutable équipe de chasseurs de primes. A la tête, Bothrops, une vieille connaissance...

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2002
Statut histoire Série abandonnée 3 tomes parus
Couverture de la série Mâchefer
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

27/03/2002 | Piehr
Modifier


Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

C’est avec beaucoup de joie et de tristesse que j’ai refermé le dernier album de « Machefer ». De la joie parce que j’adore cette série qui reprend les péripéties et l’esprit délirant du fameux dessin animé « Diabolo et satanas ». L’univers de la série reprend également les ingrédients qui ont fait le succès de « Mad Max » avec sa situation dans un monde désertique et la présence d’engins aussi loufoques les uns que les autres. La série me satisfait pleinement par son excellent concentré d’humour bon enfant et d’action. Le dernier tome termine en apothéose « Machefer » par une course très rythmée et déjantée ! Que du bonheur pour moi qui aime les compétitions automobiles ! Par rapport aux premiers tomes, le trait de Vastra dans « les 24 heures du monde » est plus fin et me semble être plus mature. La mise en page et les cadrages sont excellents. De temps à autre, de superbes vues d’ensemble viennent occuper les planches, j’ai ressenti dans « les 24 heures du monde » plus de recherches au niveau des cadrages par rapport aux autres tomes. Ce dernier album de la série est finalement très spectaculaire graphiquement. Carole Beau est la coloriste des « 24 heures du monde ». Elle utilise des teintes très lisses, moins termes mais moins réalistes aussi (ça m’a paru bizarre de voir des voitures briller dans un environnement très poussiéreux) que ceux d’Afoula qui a réalisé les deux premiers tomes. Tous les personnages de « Machefer » sont attachants. J’adore Jean-mi, héros géant un peu neuneu mais très sympathique qui parcourt ces contrées dans son « pot de yaourt » (fiat 500). Il a cette réputation d’être le champion du monde toutes catégories de « boules » (d’après Seb’..) ! De la tristesse aussi parce que cet album est apparemment le dernier de la série. D’après « Vents d’ouest », les ventes de «Machefer» ne sont pas assez élevées… je ne comprends pas cette désaffection du public. Serait-ce l’absence de violence, de sexe dans cette série qui rebutent les lecteurs –SIC !- ? Ou serait-ce le manque de pub de la part de l’éditeur ? La série « Golden Cup » chez un autre éditeur qui met également en scène des voitures est un succès alors que « Machefer » m’apparaît bien plus intéressant et distrayant que ce premier : bizarre ! J’espère tout simplement que « Vents d’ouest » reviendra sur sa décision et qu’il relancera cette série très sympathique !

25/11/2005 (modifier)
Par LVK
Note: 3/5

"Mad Max" en BD, ça ne pouvait que se remarquer. J'ai trouvé cette série riche en action. Les plans sont jolis, Vastra utilise un trait bien à lui. Le tome 2 est vraiment bien tant par le scénario que par le dessin. Le tome 3 est légèrement différent de par sa mise en couleur. Au niveau du scénario, c'est à nouveau une réussite. Il est effectivement dommage que cette BD s'arrête au bout de 3 tomes. L'univers est original et mené de main de maitre par Duval.

18/04/2005 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

J'aime bien Duval, c'est clair, c'est le roi de l'action. On peut pas dire qu'il égale Travis sur ce coup là mais ça reste assez sympa d'autant que Vastra se démerde bien; le troisième tome est surement le plus réussi de ce point de vue et bénéficie de cadrages et d'un découpage soignés et efficaces. L'ambiance est très Mad Max, notamment dans le tome 2 et la qualité de l'ensemble progresse au fur et à mesure. Une bonne série d'action qui a la pèche, vraiment dommage qu'elle s'arrête ainsi faute de succès.

06/12/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

en fait, je vois plus cette serie comme une tres bonne histoire de fanzine, mais de pietre qualité sur le marché des pro. le dessin est assez prometteur, mais manque encore de soin, de travail, bref, de maturité. c'est quasi la meme chose pour le scenario d'ailleurs. On sent que ça pourrait etre sympa (pas genial non plus hein !) mais ça passe moyen. et j'aime pas trop l'espece de ressemblance entre Machefer et le Gipsy. D'ailleurs, ici, c'est beaucoup moins amusant, et plus triviale dans l'ensemble. allez, je n'ai lu que le 1, mais je lirai peut etre le 2, si l'occasion se presente...

15/11/2002 (modifier)
Par Piehr
Note: 3/5

Cette série, assez distrayante, nous propose un univers très "Mad Max" ou la loi du plus fort reigne en maître... Duval ne nous fourni pas ici un travail aussi poussé dans l'intrigue que lors de ses précédentes réalisations. Dommage ! Cela bouge tout de même beaucoup, ce qui a le pouvoir de scotcher le lecteur. Un bon point ! Le style de Vastra, très sympa et très coloré, peut nous faire penser à celui de crisse ou encore de Tarquin. Toutefois, Vastra à un trait bien à lui, c'est clair ! Un régal pour les yeux, croyez moi... En bref, une série toute neuve qui ne démarre que moyennement par son scénario, mais qui vaut tout de même le coup d'oeil !

27/03/2002 (modifier)