Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Principe de l'Enfer

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Le Principe de l'Enfer est une nouvelle série de la collection Bulle Noire. Carré et Michaud s'amusent à mettre en scène des célébrités qu'ils confrontent à une énigme particulièrement morbide que n'aurait pas renié Sir Conan Doyle. Un album captivant qui mélange avec talent l'histoire et le policier.


1816 - 1871 : De la chute du Premier Empire à la Commune Bulle Noire Région Centre

Cet été 1846, George Sand reçoit dans sa propriété du Berry Delacroix et Chopin. Au même moment une série de meurtres mystérieux endeuille la région. La gendarmerie s'interroge sur ces très curieuses mutilations pratiquées sur les victimes. Or ces étranges rites post-mortem n'ont rien à voir avec un quelconque satanisme ou sorcellerie coutumière. Non, c'est... Autre Chose! L'enquête ne fait que commencer. Elle va durer des siècles... Une série de meurtres rituels vient défrayer la chronique des beaux quartiers de Paris. Lorsque Pavel Hondzack, criminologue indépendant, est appelé pour essayer de faire la lumière sur cette sinistre affaire, il n'imagine pas qu'un de ses vieux copains de fac puisse se retrouver sur la liste des suspects possibles. Il ne peut pas deviner non plus que cette série de meurtres se révèle identique à celle commise 156 ans auparavant, dans l'entourage de l'écrivain Georges Sand, en son manoir de Nohan. Quels sont donc les points communs entre les deux affaires ? Une fois les meurtriers arrêtés, aura-t-on pour autant mis la main sur les véritables instigateurs de ces crimes ? Ne sont-ils pas insaisissables ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1999
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Le Principe de l'Enfer
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

24/06/2008 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Le sujet au départ est original : présenter une série de meurtres rituels dans le joli Berry paisible de George Sand, où elle reçoit ses amis dans son manoir de Nohant... c'était plutôt atypique pour s'inscrire au sein de la collection Bulle Noire. J'ai particulièrement apprécié ce premier tome de par son contexte historique évidemment, car l'aspect policier n'est pas très construit je trouve. On s'en fout un peu des divagations du garçon qui est l'ami de Maurice, le fils de George Sand ; ce qui est intéressant, c'est l'interaction des personnages, d'autant plus que l'explication des meurtres n'est que très vaguement soulevée. En tout cas, j'ai visité plusieurs fois le parc de Nohant, et je peux dire que Michaud a bien restitué les lieux, la demeure elle-même, ses dépendances, le hameau, ainsi que les alentours comme la commune de La Châtre. Les physiques des personnages comme Sand, Chopin, Delacroix ou Arago sont également conformes aux portraits qu'on connaît d'eux, de même que l'allusion à la Mare au diable est intéressante. Le dessin est donc très correct. Le tome 2 évolue dans le Paris contemporain, il est donc plus banal, mais dominé par un côté plus malsain ; la progression n'est pas mal, mais tout est foutu par terre par un final complètement aberrant et ridicule ; à ce stade, l'histoire n'arrive à me convaincre que difficilement, et le parallèle avec les meurtres de Nohant qui aurait pu présenter un intérêt, est anéanti par l'abandon de la série, de sorte qu'on ne saura jamais le fin mot de l'affaire. Du gâchis...

07/05/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette série policière très intéressante a malheureusement été abandonnée après le second tome alors qu'un troisième était prévu. Il n'y a rien de plus désagréable que de suivre une histoire passionnante qui s'arrête nette. Le premier tome se passe en automne 1848 dans le lieu de villégiature du célèbre écrivain George Sand, où des personnalités républicaines viennent pour mener entre art et philosophie des débats. L'auteur a réellement réussi à donner vie à une époque révolue. Le second tome est radicalement différent puisque l'action se déroule en 2002 dans les beaux quartiers de Paris. Un criminologue de renom est appelé à la rescousse dans une sinistre affaire concernant une série de meurtres qui rappelle étrangement ceux commis 156 années auparavant. Nous avons en effet affaire à un meurtrier qui traverse les siècles et qui est donc insaisissable. On nage en plein X files pour les amateurs de fantastique. Le dernier tome était censé se produire 66 ans auparavant... Le dessinateur s'était déjà fais connaître sur la série La Dernière fée du pays d'Arvor. J'avoue avoir bien aimé la construction dynamique et originale du scénario. Cependant, ce genre d'histoire n'a pas rencontré son public. C'est un peu dommage !

24/06/2008 (modifier)