Apocalypstick

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Barcelone, un couple à la dérive… Qui n’a jamais rêvé de pouvoir tout recommencer ?


Auteurs espagnols Espagne

Barcelone, un couple à la dérive… Qui n’a jamais rêvé de pouvoir tout recommencer ? Robin se remet mal de la rupture de son couple. Il est un romancier à succès, et c’est sans doute grâce à son don d’écrivain que va germer l’idée qui lui permettra de reconquérir le coeur d’Alicia. Du jour au lendemain, il vend tous ses biens et raconte à qui veut l’entendre qu’il part pour un grand tour du monde, sans retour. Finalement, cela n’étonne personne : il a toujours dit qu’il détestait la ville. Surtout cette ville, Barcelone. Trop belle pour ne pas être mangé par elle. Donc il part. Enfin, il fait croire qu’il part. Car en vérité il ne fait que déménager sous une autre i dentité. Et s’il s’absente vraiment de Barcelone, c’est pour rentrer dans une petite clinique suisse où il fait modifier son apparence physique. Son visage change, bien sûr. Mais son corps aussi (quelques kilos en moins, ainsi que des grains de beauté). Exit donc Robin, place maintenant à Malo. Celui-ci va à la rencontre d’Alicia. Mais une seconde chance existe-t-elle réellement…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Apocalypstick
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

19/06/2008 | iannick
Modifier


Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

Roman graphique, conte, science-fiction ? « Apocalypstick » bd est un mélange de tous ces genres. L’histoire met en scène Robin, un écrivain célèbre, qui vient de se faire plaquer par sa tendre et chère Alicia. Il vit mal cette séparation puis décide de changer son identité afin de reconquérir le cœur d’Alicia… Plusieurs choses m’ont agacé dans le scénario d’Antoine Ozaman : Premièrement, des tremblements de terre à Barcelone où se déroule ce récit, je n’en ai jamais entendu parler et il est fort improbable que ça arrive sous peu (même en rêve)… Deuxièmement, le personnage principal réalise une opération chirurgicale pour changer son corps… ok, d’accord mais là où ça frôle le ridicule, c’est quand les auteurs l’embarquent dans un avion en direction de Genève… ah tiens ? Ça existe donc et on sait maintenant ça se fait ! Il est fort ce scénariste ! Sérieusement, j’aurais préféré une séquence de fiction comme dans le film « Volte-face » dans une clinique inconnue, au moins, j’aurais dit « Amen » ! Troisièmement, je ne suis pas convaincu par le fait que chacun d’entre nous peut modifier complètement son comportement pour reconquérir l’être aimé, ça peut marcher à mon avis pendant deux-trois ans au maximum mais après, c’est le naturel qui reprend !… Graphiquement, la mise en couleurs aux tons pastels rend agréable la lecture de cet album. Cependant, le coup de crayon m’est apparu figé et peu personnel, certaines perspectives sont loupées. Finalement, « Apocalypstick » est une bd qui ne m’a pas convaincu. Le scénario m’a semblé trop léger et la mutation (au niveau de son comportement) du personnage principal trop brutale et durable pour que j’y croie.

19/06/2008 (MAJ le 19/06/2008) (modifier)