La Fille fantôme

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

N’ayant pu traverser le fleuve Sanzu qui mène au monde des morts, une fillette décédée se retrouve à errer dans celui des humains sous la forme d’un esprit. Cette nouvelle apparence lui permet d’approcher un sorcier et son disciple, le premier cherchant à assimiler la force d’un arbre vénérable, avant de croiser fantômes pervers, ensorceleuses vengeresses, une mère et son fils soumis à une étrange malédiction ou encore un assassin dépourvu de regret soumis au supplice du “jus de l’enfer”… À travers le regard innocent – mais néanmoins perspicace et sage – de sa Fille fantôme, Kazuichi Hanawa nous promène dans un Japon surréel dévolu aux sortilèges et aux maléfices, où toute forme de vie est dotée d’une âme. Avant de nous livrer, à la fin, sa propre vision des Zombies. L’alliance parfaite de l’horrifique et du surnaturel.‎


Fantômes Folklore asiatique Sakka, l'autre manga Seinen

N’ayant pu traverser le fleuve Sanzu qui mène au monde des morts, une fillette décédée se retrouve à errer dans celui des humains sous la forme d’un esprit. Cette nouvelle apparence lui permet d’approcher un sorcier et son disciple, le premier cherchant à assimiler la force d’un arbre vénérable, avant de croiser fantômes pervers, ensorceleuses vengeresses, une mère et son fils soumis à une étrange malédiction ou encore un assassin dépourvu de regret soumis au supplice du “jus de l’enfer” … À travers le regard innocent – mais néanmoins perspicace et sage – de sa Fille fantôme, Kazuichi Hanawa nous promène dans un Japon surréel dévolu aux sortilèges et aux maléfices, où toute forme de vie est dotée d’une âme. Avant de nous livrer, à la fin, sa propre vision des Zombies. L’alliance parfaite de l’horrifique et du surnaturel.‎

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Fille fantôme
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

14/06/2008 | cac
Modifier


Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

On retrouve l'auteur passionné par le fantastique, les créatures démoniaques et les esprits élémentaires dans ce manga, comme dans d'autres oeuvres de Hanawa. Ici le point de départ est l'arrivée d'une petite fille dans un autre dimension... les limbes ? l'enfer ? On ne le saura jamais vraiment. Elle croise donc d'autres personnes qui sont mortes ou ne le savent pas encore, d'autres qui le refusent, des démons, etc. Les situations me semblent manquer d'originalité, et de plus certaines saynètes sont propices à l'apparition d'être hybrides, mi-humains mi-insectoïdes, l'auteur nourrissant visiblement une certaines fascination pour cette dernière espèce. Les récits sont à l'avenant, assez moches, hideux même parfois, et l'on se prend à rêver que la gamine meure et qu'on n'en parle plus. Vers la fin du recueil elle disparaît d'ailleurs totalement, mais les récits ne gagnent pas en intérêt. Bof, très bof.

09/10/2009 (modifier)
Par cac
Note: 2/5

On retrouve le style de dessin avec visages pas jolis de Tensui, l'eau céleste, à titre d'exemple la couverture du présent manga est affreuse. A part cela, le dessin de Hanawa est très léché et réaliste. Et comme dans cette précédente parution déjà chez Sakka, on retrouve dans la fille fantôme beaucoup du folklore japonais avec yokai et autres joyeusetés. Une fillette qui meurt après avoir consommé du poisson se retrouve dans une zone étrange où on lui laisse une seconde chance qu'elle ne saisit pas. Elle se retrouve alors à errer dans cet endroit ni enfer ni paradis où les bébés mort-nés sont condamnés à construire des petits monticules de pierre en s'écorchant les mains car ils n'ont pas répondu à l'attente de leurs parents. Où un homme pour communier avec la force vénérable d'un orme se relie une de ses branches dans la tête et une racine dans l'anus pour méditer. L'album est composé de plusieurs historiettes avec comme dénominateur la fille fantôme, une sorte de gentille moralisatrice qui rappelle que voler c'est mal, qu'un jour le sort vous fera payer vos fautes. Elle a accès à une certaine connaissance du monde des fantômes, elle peut ainsi savoir que le fils assassiné, en représailles d'un double meurtre, d'une mère inconsolable qui élève une colonie d'insectes sur son dos, croupit en enfer à avaler les excréments des démons au milieu des vers grouillants pour l'éternité. Je vous laisse imaginer le type de dessin qu'on peut rencontrer dans ces pages. Bref pour ma part je ne suis pas hyper fan de ce type de récit à tendance horrifique type Yume no Q-Saku, mais il faut avouer que c'est bien réalisé et donc avis aux amateurs du genre.

14/06/2008 (modifier)