Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Litost

Note: 3.44/5
(3.44/5 pour 9 avis)

Pour Milan Kundera, la "Litost" est « un état tourmentant né du spectacle de notre propre misère soudainement découverte ». Domas en a fait le titre de son dernier ouvrage et l’état d’âme de son personnage principal.


La Boite à Bulles Marseille

Pour Milan Kundera, la "Litost" est « un état tourmentant né du spectacle de notre propre misère soudainement découverte ». Domas en a fait le titre de son dernier ouvrage et l’état d’âme de son personnage principal. Ce sans doute double de lui-même est un jeune marseillais plongé en pleine crise amoureuse, qui se laisse tout à la fois porter par la poésie du quotidien et emporter par le spleen des idées noires. Il médite sur l’Existence et sur l’Amour : que cherche-t-il, que veut-il sur cette terre ? Est–il capable d’un quelconque engagement ? De renoncer à autre chose ? Le dessin, extrêmement poétique et lâché est en parfaite symbiose avec les états d’âme de notre héros. Une déambulation à l’encrage enlevé et aux sentiments à fleur de peau. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Avril 2008
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Litost

22/04/2008 | Alix
Modifier


Par pewi
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

J'ai été envouté par cette BD. C'est la première fois que de la poésie graphique m'emporte à ce point. Les expressions du personnage principal sont exquis, les implantations de couleurs au milieu du noir et blanc à la "liste de Schindler" est un régal, le tissage du dessin allégorique au travers du réel très subtil, il y a au moins une nouvelle idée graphique originale par double page. Le propos est mono-maniaque voir lancinant mais avec une telle douceur et un tel foisonnement qu'on le reçoit comme une caresse. Le texte est très simple, poétique mais pas bavard. Il change souvent de registre ce qui intensifie l'effet de densité. Je crois que je pourrais me repaitre de cet opus intense à l'infini. Un seul petit bémol : la première de couverture est franchement moche et la quatrième de couverture hideuse.

10/09/2009 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Raaa qu’est ce que c’est beau… Une promenade poétique, une réflexion sur la vie, la mort, et surtout l’amour : cette première rencontre, ce moment où les mains s’effleurent pour la 1ere fois, les longues conversations passionnées, les premiers baisers… mais aussi la douleur d’une désillusion, d’une rupture. Le dessin est superbe, en noir et blanc avec des touches de rouge pour les éclairs de passion. La narration est lente et remplie de poésie. Les cadrages et le découpage sont originaux et donnent un coté vraiment attachant à ce qui aurait autrement pu n’être qu’une énième histoire d’amour. A ne pas manquer.

22/04/2008 (MAJ le 15/05/2008) (modifier)