Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Bondage fairies

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Les aventures sado-maso de fées du genre "clochette" ou "Zack et Crysta" gardiennes des forêts.


BDSM Fées et féérie Hentai Petit peuple

Lorsque Phil, membre du corps des chasseurs, une police de fées qui veille sur le petit monde de la forêt, est envoyée en mission de routine sans sa partenaire Pamila, elle ne se doute pas de ce qui l'attend. Capturée par une bande de fées renégates qui lui reprochent leur échec, Phil est soumise à toutes sortes de tortures destinées à satisfaire le sadisme de ses tortionnaires. Phil saura-t-elle se montrer plus forte qu'elles ?

Scénario
Dessin
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Novembre 2001
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus

Couverture de la série Bondage fairies © BD érogène 2001
Les notes
Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

14/02/2008 | fonch001
Modifier


Graphiquement : magnifique ! La scénarisation ? Également très sympa : l'imagination de l'auteur nous emporte dans un monde de sexualité inhumaine, puisque le fait de fées et d'animaux divers. L'auteur en exploite les différentes morphologies pour mettre en scène de nombreux fantasmes (lesbiens, fantaisiphile, SM soft, ... etc.). Par rapport à d'autres critiques, je ne pense pas qu'il y ait lieu de se choquer devant la tendance zoophile, pas plus réaliste ici que dans un Barbaralice de Gotlib où l'héroïne se fait prendre par le chat fou... C'est donc franchement pornographique, mais il s'agit avant tout de fantaisie, où de jolies fées sont soumises (ou conquises d'ailleurs) face aux caprices de rats des champs obsédés, face au dard d'une guêpe, ou encore, se retrouvent victime de leur propre narcissisme - excessif, c'est connu - face à un miroir... Un humour omniprésent couronne le tout sans gâcher le côté excitant de certaines scènes. On sent bien, au final, que les fameuses victimes ne sont pas tant malheureuses de leur sort, ce qui n'a rien à voir avec des BD plus franchement sadiques (je n'ai d'ailleurs pas encore vu de sang dans ce manga). Excellente série !

09/05/2011 (modifier)