De Gaulle à la plage

Note: 3.24/5
(3.24/5 pour 25 avis)

De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu’il ne pouvait pas nous quitter aussi vite.


Charles de Gaulle Vacances à la plage

De Gaulle à la Plage est né dans les pages de Vive la Politique, ce grand homme en short découvrant les tongs et les congés payés nous a fait tellement rire qu’il ne pouvait pas nous quitter aussi vite. Très vite Jean-Yves Ferri s’est senti investi d’une impérative mission, il en allait de l’intérêt supérieur du pays, il fallait raconter l’été 56, celui où le Général, lassé de l’ingratitude de ces veaux de français, décida de se consacrer à l’édification de châteaux de sable, au bonheur des pique-nique et aux joies du volley ball.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Décembre 2007
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série De Gaulle à la plage © Dargaud 2007

07/12/2007 | hervé
Modifier


Par Benjie
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Benjie

Lu et relu ! Cet album me fait vraiment marrer. Une série de strips d’une demi-page racontant le général de Gaulle passant ses vacances en Bretagne… et le « grand homme » a quand même beaucoup de mal à se reconnecter au quotidien des Français. Entre ses souvenirs de la Résistance à Londres et la réalité d’un après-midi à la plage, le général est un peu décalé. Il prend des bigoudènes pour des mouettes, il ne doute pas de commander les vagues comme il le faisait avec une armée… C’est à la fois drôle et plein d’attention pour ce personnage vieillissant ! Les personnages secondaires (humains et animaux) sont aussi très bien trouvés : Wehrmacht, le chien rejeton d’Hitler qui aboie en lettres gothiques et lève la patte en faisant le salut nazi est peut-être mon personnage préféré. Les dialogues entre de Gaulle et Churchill sont aussi assez croustillants, ils en disent long sur les egos de chacun. Un humour à plusieurs degrés, c’est vraiment un plaisir.

21/11/2021 (modifier)
Par Josq
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Josq

Parmi toutes les personnalités de notre histoire, De Gaulle est sans doute une de celles qui se prêtent le mieux à la caricature, et Jean-Yves Ferri l'a bien compris. Avec De Gaulle à la plage, il revisite de manière hilarante et joyeusement effrontée l'histoire du célébrissime général. N'hésitant pas à ridiculiser cet homme qu'une histoire capricieuse a propulsé au rang d'icône intouchable, Ferri sait tout de même égratigner comme il se doit l'image trop parfaite que la postérité a retenu de lui. Sans jamais déboulonner complètement la statue, l'auteur/dessinateur s'amuse comme un petit fou à désacraliser De Gaulle, et nous entraîne à sa suite. Et de fait, que c'est drôle ! Ferri enchaîne les gags franchement craquants sur deux strips, avec un nombre minimal de personnages. Jouant sur l'égocentrisme du personnage et ses relations avec son entourage proche, l'auteur varie les plaisirs, sans jamais que son humour ne devienne répétitif. On rit beaucoup, et l'auteur sait multiplier les bons mots avec un talent certain. Et lorsque Churchill débarque dans la bande dessinée, alors ça devient du grand art ! L'humour fait sans cesse mouche et au-delà du format "deux gags par pages", on voit malgré tout un fil directeur se dégager de l'ensemble, ce qui assure à la bande dessinée une bonne cohérence interne. Enfin, d'habitude, je dois dire que je n'aime pas trop les dessins minimalistes, mais là, celui de Ferri fait merveille. Il renforce l'humour froid et pince-sans-rire de l'auteur tout en dégageant une vraie âme. Ainsi, De Gaulle à la plage s'amuse d'une période historique sur un ton bon enfant, avec un enthousiasme assez communicatif, qui garantit un réel plaisir. En tous cas pour ceux qui sont prêts à rire aux dépens d'une grande figure historique à laquelle j'avoue ne jamais m'être trop attaché, pour ma part. Un très bon divertissement, qui mériterait bien que son auteur y revienne pour nous offrir quelques tomes supplémentaires !

29/07/2020 (modifier)
Par Chelmi
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Chelmi

"De Gaulle à la plage" entre une libération et une présidence, il a bien le droit à quelques vacances... Avec cette série de strips d’une demi-page, Ferri nous replonge dans la France du milieu des années 50, De Gaulle s’est retiré de la vie politique pour rédiger ses Mémoires de guerre dans l'attente d'un retour en grâce. C’est dans ce contexte historique que l’auteur nous fait partager les vacances à la plage du Général et de son proche entourage. Les sketches alternent entre références historiques et gags absurdes. C’est vraiment très drôle. Fin mais pas cul serré. Souvent ironique mais pas caustique. Moqueur mais tendre. Cet album ne voue pas une vénération à ce grand homme, mais disons plutôt une véritable affection, avec un scénario qui brille d’originalité dans un genre difficile, le -strip-, qui en est bien souvent dépourvu. Côté dessin, soyons clair dès le début, je ne suis pas fan du trait de Ferri qui est à l’image de ce que fait son comparse Larcenet mais avec une ligne plus claire et appuyée. Pas ma tasse de thé quoi, mais avec ce format de strips très courts, ça passe très bien et je dois bien avouer que son De Gaulle est remarquablement croqué. Il n’y pas grand-chose à dire sur les couleurs de Patrice Larcenet. Elles sont simples voire basiques à l’image du dessin. La palette de couleurs est à fois pastel et terne, et use d’un effet filigrane, qui donne aux planches un rendu d’une autre époque qui colle à l’idée disons... -nostalgique- bien que ça ne soit pas forcément le terme le plus adéquat... qui plane sur cet ouvrage. A noter que Dargaud emballe cette bd dans sa collection Poisson Pilote avec un joli dos toilé jaune qui sied parfaitement à ce récit d’un autre temps. Bref, une réussite de A à Z bien que n’ayant pas accroché aux illustrations dont je reconnais tout de même les qualités.

05/02/2008 (MAJ le 05/02/2008) (modifier)
Par iannick
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur iannick

Sans l’avis de l’ami Hervé, il est certain que je serais complètement passé à côté de « De Gaulle à la plage ». Pour moi, les bd qui mettent en scène des personnages célèbres, la plupart du temps, ça me gave ! Mais là, avec un auteur aussi connu que Jean-Yves Ferri (qui est le scénariste du Retour à la terre avec Manu Larcenet au dessin) et un dessin qui, à première vue, est éloigné de la mise en couleurs flashies des autres bds de ce genre, tous les ingrédients étaient réunis pour que je passe un excellent moment de lecture. Et je ne fus pas du tout déçu par cette bd ! Dès les premières pages parcourues, j’avais déjà le sourire aux lèvres ! Je me suis même surpris à m’éclater plusieurs fois devant les péripéties de De Gaulle qui passe ses vacances à la plage ! L’album se présente sous forme de strips humoristiques en demi-pages. Les gags sont très variés, à aucun moment, je n’ai ressenti de la lassitude à les lire. Je salue très fort Jean-Yves Ferri qui n’a jamais – à mon avis – ridiculisé le général De Gaulle, pourtant la tentation de le faire était très forte ! (il suffit de constater la prolifération des bd sur le personnage de Sarkozy pour en juger, que cela soit justifié ou non). J’ai fortement adoré les séquences avec Winston Churchill : un vrai régal sur la confrontation amicale et humoristique entre ces deux hommes qui ont beaucoup marqué l’histoire de leur pays ! Et puis, les passages où le lecteur peut apercevoir Charles De Gaulle éduquer son fils sont tordants eux aussi ! J’ai aimé aussi, dans cette bd, le dessin de Jean-Yves Ferri qui est à la fois fort expressif et simple. La mise en couleurs est magnifique, elle retransmet bien les ambiances et les tons employés sont très agréables à l’œil (au moins, le lissage des couleurs par informatique est banni et c’est tant mieux !). « De Gaulle à la plage » est exactement le genre de bd humoristique que j’apprécie : Jean-Yves Ferri emploie un comique qui évite les blagues salaces sur le physique des personnages, il n’utilise aucun mot vulgaire, les farces se basant sur le pipi-caca sont elles aussi mises au placard. Bref, que du bonheur pour moi ! D’autres tomes mettant en scène Charles De Gaulle sont prévus : je m’en réjouis d’avance surtout si ceux-ci sont au même niveau que ce premier album ! « De Gaulle à la plage » est mon coup de cœur pour cette fin d’année !

10/12/2007 (MAJ le 10/12/2007) (modifier)