Le Cycle du Nautile

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Australie, Sydney 2003. Philibert rencontre Mosquito. Tout sépare le vieux tatoueur et le jeune aborigène, et pourtant il ne vont plus se quitter.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Asie du sud-est Océanie

Australie, Sydney 2003. Philibert rencontre Mosquito. Tout sépare le vieux tatoueur et le jeune aborigène, et pourtant il ne vont plus se quitter. Abandonné à la naissance, Philibert recherche le trésor qui doit lui livrer la clé de ses origines. Mais ce trésor est aussi convoité par Arthur Chow, un antiquaire sans scrupules prêt à tous les crimes pour le trouver en premier. Après bien des déboires, Philibert et Mosquito vont partir pour les îles d'Indonésie et de Micronésie où les attendent de nouvelles péripéties.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2005
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Le Cycle du Nautile
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

27/08/2007 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Cycle du Nautile est au départ une BD qui est parue en 2004 dans le magazine bimestriel "J'aime la BD". Ce magazine est destiné à la jeunesse de 8 à 13 ans mais cette série parait viser un public légèrement plus âgé. Son dessin, ses couleurs et son sujet, entre l'aventure et le thriller, semblent en effet un peu plus adulte que les autres séries du magazine. Le trait de Balez est très intéressant. Fluide et lâché, il a un style résolument moderne. Ses visages, à l'exception peut-être de celui de Philibert justement que je trouve un peu trop figé, sont expressifs et vivants. C'est là son véritable point fort qui donne une lecture fluide et agréable. Cependant, je suis un peu déçu par les décors trop souvent vides ou épurés. De même, les couleurs, même si elles rendent une certaine ambiance thriller, sont un peu ternes à mon goût. Elles peinent à faire ressortir l'exotisme des lieux visités qui sont pourtant vraiment originaux dans le domaine de la BD. Le scénario, quant à lui, est hélas un peu trop basique et destiné à la jeunesse à mes yeux. Il ne présente en effet pas assez d'innovation pour que je puisse passer outre les nombreux clichés et les péripéties assez convenues. En outre, je trouve qu'il y a un réel soucis au niveau du rythme : certaines séquences font preuve de véritables longueurs à mes yeux. Cela reste une série de bonne qualité mais qui aura du mal à mon avis à trouver son public entre la jeunesse à qui il semble ne s'adresser qu'à moitié et les adultes comme moi qui auront du mal à être captivés par le scénario.

27/08/2007 (modifier)