Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Vaincus

Note: 3.53/5
(3.53/5 pour 15 avis)

Le récit de la chute de l'empire Inca sous la plume experte de Duchazeau.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Amérique du sud Civilisations précolombiennes Noir et blanc

Apoo est un « chasqui », un messager royal qui parcourt l’empire inca afin de transmettre des messages. Apoo est un solitaire et sa fonction lui permet de voyager sans trop se soucier des autres hormis son vieil ami Kanchay avec lequel il apprécie de boire de la chicha qui leur fait tourner la tête… Mais la vie d’Apoo va être bouleversée un jour, un funeste jour où les Espagnols débarquent sur les côtes péruviennes. C’est le début de l’invasion espagnole et le pouvoir de l’Inca est remis en question. Apoo a fait une promesse qui l’amènera jusque Cuzco, la capitale. Mais les Espagnols ont déjà conquis la place : que deviendra l’ingénu Apoo dans ce monde nouveau ? Texte : Dargaud

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Juin 2007
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Vaincus

22/06/2007 | ArzaK
Modifier


Par Ems
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Etonnante BD, qui ne passerait pas le test du feuilletage dans une librairie. Et pourtant, le scénario est précis, juste, noir et fidèle à l'histoire. C'est étonnant de voir la rapidité à laquelle une civilisation peut se faire exploser pour le gain de l'argent et des idées religieuses. Le dessin, à la limite des esquisses, est fort, certaines cases dégagent des sentiments puissants. J'ai rarement ressenti une telle adéquation entre le fond et la forme. Que reste t'il de cette fabuleuse civilisation de nos jours : pas grand chose malheureusement... Après La nuit de l'inca, je suis heureux de retrouver Duchazeau nous conter la fin de cet empire inca avec une justesse remarquable. L'histoire est vécue par un messager et le réalisme ressortant de sa vision des évènements subjugue le lecteur. Un grand moment de lecture. A l'origine, ce genre de dessin ne me plait pas beaucoup, mais lorsqu'il apporte autant de force à un récit, il devient difficile de ne pas tomber sous le charme.

03/07/2008 (modifier)
Par Altaïr
Note: 3/5 Coups de coeur expiré

Je suis très gênée pour noter cet album... car après lecture, j'ai deux sentiments totalement opposés qui s'entremêlent : Le dessin a suscité chez moi un enthousiasme assez débordant je dois dire. Il est absolument superbe, expressionniste, et joue des ombres avec une grande maestria. Peu de détails, peu de traits, et pourtant énormément de force dans la moindre case. Si "Les vaincus" n'avait été qu'un recueil d'illustrations sur le thème de la chute de l'empire inca, j'aurais mis sans hésiter un 5/5 avec un gros coup de coeur à côté. Le souci est que nous ne sommes pas face à un recueil d'illustrations, mais à une bande dessinée. Et c'est là que le bât blesse. Je rejoins assez Pol sur ce point : le scénario est décousu, les personnages ne sont pas vraiment attachants, et il manque un fil conducteur pour qu'on s'intéresse vraiment à cette histoire qui sur le papier était franchement alléchante ! Car la chute de l'immense empire inca occasionnée par une poignée d'espagnol a quelque chose d'incroyable... on aurait envie de comprendre ce qui s'est passé. Et si Duchazeau donne quelques pistes, on ne ressent jamais vraiment l'enchaînement des évènements. C'est pour cela que je ne mets que 3/5 aux "vaincus". Car celui qui s'attendra à une bonne et solide histoire sera sans aucun doute déçu. Mais le graphisme, la succession de ces cases si expressives en noir et blanc, voilà qui suffit amplement à justifier l'achat de ce beau livre, voire à susciter un vrai coup de coeur.

03/09/2007 (modifier)