Love I.N.C.

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Nicolas a vécu les 19 premières années de sa vie à Ayet, un village perdu au fin fond du Lot et Garonne. Quant à sa connaissance du monde extérieur, elle s'arrête à la frontière de son jardin. Mais le domaine vinicole de sa famille est en danger : il subit de plein fouet la concurrence des vins espagnols. Seule solution : moderniser les structures et s'orienter vers l'exportation. Le père de Nicolas va devoir accepter que son fils quitte le foyer pour finir ses études dans une école de commerce à Paris, qui lui donnera a priori le savoir nécessaire pour les sauver de la faillite !


La BD au féminin Manfra ou Franga Shogun Mag

Nicolas a vécu les 19 premières années de sa vie à Ayet, un village perdu au fin fond du Lot et Garonne. Quant à sa connaissance du monde extérieur, elle s'arrête à la frontière de son jardin. Mais le domaine vinicole de sa famille est en danger : il subit de plein fouet la concurrence des vins espagnols. Seule solution : moderniser les structures et s'orienter vers l'exportation. Le père de Nicolas va devoir accepter que son fils quitte le foyer pour finir ses études dans une école de commerce à Paris, qui lui donnera a priori le savoir nécessaire pour les sauver de la faillite ! Notre héros n'a plus le choix : partagé entre sa peur et son désir de découvrir un nouveau monde, il doit sortir de sa campagne pour la première fois et découvrir la grande vie de l'Institut National de Commerce, faite de soirées, de week-ends d'intégration, d'histoires de coeur et surtout d'une association qui regroupe tous les individus les plus déjantés de l'école ! .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 07 Mars 2007
Statut histoire Série abandonnée 3 tomes parus
Couverture de la série Love I.N.C.
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/04/2007 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Une reprise du thème très classique dans l'univers manga des associations scolaires, transposé ici dans une grande école de commerce française où un "gentil pèquenot naïf" débarque et se retrouve à devoir rejoindre une association très spéciale. Rebuté au premier abord par le dessin un peu trop amateur, j'ai finalement accroché à ce récit bourré d'humour. Sympa ! L'effet de surprise passé, le soufflé retombe légèrement et l'aspect plutôt amateur du dessin et du scénario se font un peu ressentir, mais je continue à avoir une certaine affection pour ce manga franchouillard. Certains passages sont hilarants, notamment les mimiques du pigeon que le héros veut manger ou encore son combat contre les crabes qu'il veut cuisiner. L'intrigue est un peu fouillis, se basant en gros sur un conflit entre associations d'étudiants, la nature de celle du héros restant d'ailleurs très floue. Le rythme est assez inégal, le dessin pas toujours fantastique, mais c'est un manga à la française qui se lit avec le sourire et quelques vrais éclats de rire.

22/04/2007 (modifier)