Les Noëls de Franquin

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 8 avis)

Deux superbes histoires signées par un des maîtres de la BD


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Franquin Noël

Lui, c'est le "petit Noël", un garçonnet tout gentil, pas plus haut que trois pommes. Et ce soir, il est triste. C'est la nuit du 24 Décembre et il est resté seul à Champignac-en-Cambrousse car ses parents travaillent dans la "grande ville". C'est la nuit de Noël, et il décide de se balader dans les rues de ce petit village. Il ne sait faire que ça d'ailleurs ; et c'est bien triste de devoir célébrer ainsi une fête que l'on dit magique pour tous les enfants. Vous avez dit "magique" ?... C'est ce qui va arriver. Notre "petit Noël" va rencontrer de bien sympathiques personnages : ceux qui garnissent les panneaux de circulation routière. Et ces derniers vont s'animer, lui parler : tant la petite fille qui traverse en tenant son frère par la main que le cantonnier... sans oublier les petites voitures et le petit train... Et tout ce petit monde animé va se retouver chez le petit Noël, jouer avec lui et ainsi lui offrir une très belle fête de fin d'année...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Noëls de Franquin
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

28/03/2007 | L'Ymagier
Modifier


Par zébu
Note: 3/5

Les fêtes de fin d'année approchant, je me suis penché sur cet album (prété par un ami) qui leur est entièrement consacré. Il ne s'agit pas d'un one-shot avec un début et une fin mais d'un recueil de plusieurs petites histoires ayant toutes un rapport avec la magie de Noël le tout entrecoupé d'illustrations de Franquin. C'est vrai que ça sent l'oeuvre commerciale à plein nez commandée par une maison d'édition pour les fêtes de fin d'année. D'ailleurs au vu du prix un peu trop excessif à mon gout, j'en déconseille l'achat sauf pour les fans inconditionnels de l'auteur qui aprécieront au passage la beauté du style des dessins de Franquin. Néanmoins même si ces petits récits non rien de transcendant, ils n'en restent pas moins sympa et ils parviennent trés bien à retranscrire cette ambiance trés spéciale que l'on ressent parfois lors de cette période de l'année. Bref du 100% Franquin pour les grands fans de l'auteur ; à lire en période de fête pour être encore plus dans l'ambiance de ces minis récits.

29/11/2014 (modifier)
Par bab
Note: 4/5
L'avatar du posteur bab

Cette bd a, à mes yeux, la saveur particulière de Wonderful Life de Capra à l’approche de Noël. Ca ne se lit pas en plein été, mais posé au coin du feu, avec le sapin en fond visuel et le chat sur les genoux. C’est marqué dans le temps niveau graphisme (et encore !) car on est en plein dans le style Franquin des années Spirou (le journal), mais c’est plein de poésie, limite sirupeux, mais c’est un peu ce que l’on vient chercher quand on saisit cette bd dans la bibliothèque. Objectivement, on sent la commande, et si on peut ressentir un Franquin cantonné dans un style qui n’est pas son environnement naturel, on n’en ressent pas moins le plaisir pris à la réalisation de ces histoires de Noël. Let it snow comme dirait le grand Sinatra…

06/03/2013 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

La démarche me fait penser à celle des chanteurs qui chantent Noël à l'image d'une Céline Dion ou encore d'un Roch Voisine. Visiblement, cela s'adapte également sur le format de la bande dessinée qui n'est pas en reste. C'est une façon pour un auteur célèbre de rendre un hommage à la fête de Noël sur fond de tendresse, de poésie et de générosité. Pourquoi pas dans le principe si cela apporte du bonheur ? Il y aura toujours des fans qui voudront se l'offrir à l'occasion des fêtes de fin d'année ce qui est certainement le but inavoué de Marsu Production. En effet, on aura droit à une véritable composition d'illustrations et de courtes histoires des productions du maître autour du thème de Noël tirées du Journal de Spirou. La couverture montre des personnages qui déambulent dans la rue pour se rendre à la messe de minuit. Il est vrai que je ne suis pas un fervent admirateur de Franquin qu'on loue comme une icône et dont la critique apparaîtrait vite comme une insulte au génie créatif. Certes, je ne renie pas ce qu'il a apporté à la bande dessinée et à son évolution. Cependant, le style est bien trop vieillot et naïf pour me plaire. C'est malheureusement l'ennui ferme assuré en ce qui me concerne. Cela reste néanmoins sympa comme une douce mélodie qui nous rappelle que Noël est vraiment une période exceptionnelle. Ma grand-mère me disait toujours que c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure confiture. Si seulement c'était vrai...

03/11/2012 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

A mes yeux, cet album n’est pas une bande dessinée. Il s’agit d’une compilation de dessins et de courts récits dessinés par Franquin sur le thème de Noël, agrémenté de commentaires. On est donc bien plus dans l’hommage à Franquin que face à un album de bande dessinée. Dans son genre, le livre est bien réalisé. La présentation est belle. Le format est original et identique à d’autres livres de la collection, consacrés eux aussi à l’œuvre de Franquin. Les dessins et bandes dessinées reprises dans l’album, sans être exceptionnels, nous rappellent quel artiste était André Franquin. La plus longue des bandes dessinées proposées est un classique du genre. Noël et l’Elaoin, en effet, n’est plus à présenter pour qui s’intéresse à l’œuvre de l’artiste. Pas une bande dessinée, mais un beau livre à posséder par tout amateur de l’œuvre de Franquin (je ne conseillerais d'ailleurs l'achat qu'aux grands fans de l'auteur, les autres risquent de ne pas trouver de quoi les rassasier).

23/02/2011 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Cette lecture me tentait depuis longtemps. Profitant de la réédition de ce bel album, je me suis offert « Les Noëls de Franquin » juste avant les fêtes, histoire de le lire à Noël, dans l’ambiance adéquate. A l’ouverture de l’album, j’ai été surpris par son contenu. Peu de véritable bandes dessinées mais principalement une sorte de reportage / rétrospective des productions de Franquin autour du thème de Noël. Ne vous attendez donc pas à une longue lecture, ce qui est décevant vu le prix élevé de l’ouvrage... La lecture n’en est pas moins agréable, parfois poétique et complètement dans l’esprit des fêtes de fin d’année : des cadeaux, de la neige, de la joie, mais aussi une certaine nostalgie et de la solitude. Les anecdotes accompagnant les œuvres de Franquin sont intéressantes. Quand au dessin, rien à dire, Franquin est un maître. Bel objet, « Les Noëls de Franquin » s’adresse uniquement aux fans de ce dernier. Le prix de l’album et son contenu devrait dissuader bon nombre de lecteurs potentiels. Pour cette raison, l’achat n’est pas recommandé, même si je ne regrette en rien mon achat.

07/01/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un album de Franquin qui regroupe tout se qu'il a fait sur le thème de Noël. L'album contient principalement des illustrations et des couverture pour le journal de Spirou, mais on y retrouve quelques courtes bds. J'ai bien aimé ma lecture, qui en plus tombe dans la bonne période de l'année, mais je crois que cet album ne va pas plaire à tout le monde. Il faut vraiment aimer Franquin et son dessin pour apprécier ce genre d'album. Les autres risquent de s'ennuyer. Pour ma part, j'ai toujours du plaisir à regarder les dessins du maître car il y a plein de petits détails amusants à déceler.

20/12/2010 (modifier)
Par labévue
Note: 5/5

Je suis d'accord avec l' Ymagier, car on peut véritablement parler de poésie lorsqu'il s'agit du Noël de Franquin. Et ce qui est extraordinaire chez ce dernier, c'est qu'il ne fabrique pas un conte à partir des ingrédients traditionnels (féés, diablotins, mages etc.) Mais il donne vie à des personnages figés sur des panneaux routiers, ce qui, l'on en conviendra, n'est pas évident. Et puis, regardez les sourires du petit Noel, ou ses déceptions, le dessin de son visage est on ne peut plus expressif. J'avoue que l'histoire m'avait beaucoup touché lorsque je l'avais lue dans sa parution d'origine (j'avais alors entre douze et quinze ans) et ça fonctionne encore totalement alors que j'en ai 61 maintenant ! Il ne faut pas oublier aussi le petit récit "Joyeuses Paques" tout aussi touchant avec des idées simples et des dessins magnifiques. Enfin il y a l'histoire de "l'Elaoin Sdretu", que je trouve géniale car là aussi , foin de fées et autres ustensiles poétiques bien connus. Non, la poésie passera par un engin loufoque comme l'est son nom (Elaoin Sdretu étant, comme je ne le savais pas, les six premières touches de la colonne de gauche puis les six touches suivantes de la même colonne d'une Linotype. Cet engin fabrique à la demande, exprimée ou non du petit Noël, tout ce dont il rêve, non sans provoquer parfois quelques petits dégâts ! Sans oublier de petits clins d'oeil avec les récits précédents (notamment lorsque Noël regarde avec nostalgie le panneau routier "interdiction de dépasser et représentant deux voitures, l'une rouge, l'autre noire, avec lesquelles il s'était amusé l'année précedente puisqu'elles avaient décidé de prendre vie pour agrémenter le "Noël" du petit Noël. Pour toute l'émotion procurée par la lecture et la vision du dessin magnifique de FRANQUIN émotion renouvelée aujourd'hui, j'attribue cinq sur cinq, note exceptionnelle à la mesure du plaisir éprouvé. Salut à tous !

10/01/2008 (MAJ le 14/01/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Ca, c'est du tout bon !... Ah que oui !... Le postulat est tout simple, mais ces errances nocturnes du "petit Noël" sont pour moi une oeuvre quasi magistrale de Franquin. Je possède toujours cette histoire, dans un hebdo Spirou "spécial Noël" d'il y a ... très longtemps. Et ce fabuleux souvenir d'enfance m'est revenu ; moi aussi je m'étais parfois imaginé jouer avec ces petites voitures, ces petits trains, ces personnages qui ornent encore de nos jours les panneaux de circulation. Grâce à son art, Franquin parvient ici à transformer une triste nuit en un univers vraiment féerique. Un véritable moment de pur bonheur ; simple, mais diablement efficace. J'ai aussi retrouvé cette seconde histoire où le petit Noël, "mis de côté" par d'autres gosses de son âge, sera rattrapé par la magie de la fête de Pâques. Deux histoires somptueuses dans leur graphisme et narration. Un vrai souvenir d'enfance qui n'a pas pris une ride. Deux formidables contes réalisés par un des plus grands. Ma cote perso : 4,5/5.

28/03/2007 (modifier)