Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

L'Âge d'or de Mickey Mouse

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Cette intégrale inédite des strips de Gottfredson comptera douze tomes et réunira de manière chronologique les histoires de l'âge d'or de Mickey : 1936 à 1955.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Animalier Journal de Mickey Les Pionniers Walt Disney

Cette série réunit en intégrale les aventures de Mickey, scénarisées et dessinées par le grand Floyd Gottfredson. Cet auteur, équivalent de Carl Barks pour le monde des canards, est celui qui a hissé le « standard character » Mickey au faîte de sa popularité en bande dessinée, en parallèle de sa carrière dans l'univers du dessin animé. Son trait rond et efficace a conduit ce personnage emblématique dans tous les coins du monde et à travers toutes les époques ! Résumé de l'album Mickey et le manoir des fantômes : Une peur panique s'est emparée de la ville: la rumeur court qu'une bande de fantômes hante le vieux manoir du colonel Basset. Décidés à en découdre avec ces revenants, Mickey, épaulés par Nigaudot (Dingo) et Donald le canard, montent une agence spécialisée dans la chasse aux spectres. Le vieux militaire fait illico presto appel à leurs services. Le colonel, homme aux bonnes manières et au tempérament haut en couleur, les introduit dans son manoir et leurs présente les sept fantômes. L'enquête commence alors... Résumé de l'album Mickey Agent Secret : Recruté par le colonel XX après une éprouvante mise à l'essai, Mickey se voit confier une difficile mission: suivre Le Faucon, un ex-agent secret, qui tente de revendre de précieux plans secrets à une puissance étrangère. Au cours de sa filature, Mickey se retrouve engagé dans la légion étrangère. Il découvre que Le Faucon travaille pour l'infâme Pat, sergent de la caserne. Le soldat Mickey va alors devoir se plier aux ordres de son odieux supérieur. Résumé de l'album Mickey et l'île volante : Le Pr. Mirandus a construit une île volante sur laquelle se dresse un fantastique laboratoire. Le Frisé aurait bien tenté de s'en emparer si Mickey ne veillait pas au grain. Résumé de l'album Mickey sosie du roi : Mickey sauve son sosie, le vrai roi de Bamboulie, des griffes du méchant Duc Varlott qui complotait contre lui. Accueilli en héros le roi fait face à un grave problème: Mickey en ayant pris la place du vrai roi -à sa demande- a commis un crime de lèse-majesté passible de mort. Mais Mickey a su s'arranger avec la loi. Résumé de l'album Mickey sur la piste du gorille : Mickey explore l'Afrique à la recherche d'un fabuleux trésor. C'est un gorille migrateur (!) nommé Bombo qui les y conduira. Les dangers de la jungle, les féroces cannibales, l'abandon des porteurs et surtout les deux gredins: Le Frisé et Latrique lancés à leur recherche, compliqueront leur tâche. Chacun passera à la marmite, mais seuls les plus malins trouveront les joyaux. Résumé de l'album Mickey contre le Fantôme Noir : Mickey est appelé par la police pour confondre le mystérieux Fantôme Noir qui sème la panique en ville par des vols d'appareils photos. A plusieurs reprises Mickey frôle la mort de peu, mais il parvient à comprendre les raisons du comportement du Fantome Noir et à le confondre. Résumé de l'album Mickey et les chasseurs de baleine : Décidés à vivre la grande aventure, Mickey et Dingo se sont engagés sur le "Narcisse", un baleinier qui joue sa survie en allant affronter Léonard, la baleine géante (un cachalot à vrai dire). Sur place, la chasse s'avère compromise: d'une part Léonard se joue des baleiniers, mais, de plus, un bateau "L'Orca" a fait son apparition avec, à son bord, l'affreux Le Frisé et son équipement ultramoderne. Les deux compères réussissent à calmer la fureur du cachalot en lui présentant une "cachalote" dame Léonarde. Cette intégrale inédite des strips de Gottfredson comptera douze tomes et réunira de manière chronologique les histoires de l'âge d'or de Mickey : 1936 à 1955.

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1987
Statut histoire Histoires courtes (12 tomes prévus dans la réédition) 12 tomes parus
Couverture de la série L'Âge d'or de Mickey Mouse
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

03/03/2007 | Ro
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai finalement pu lire cette série qui m'a permis de mieux connaitre l'oeuvre de Gottfredson. Ce qui est génial c'est que, si je ne me trompe pas, cette série commence pile où s’arrêtait "L'intégrale de Mickey' et donc j'ai pu continué de voir l'évolution du travail du Mickey de Gottfredson. Toutes les histoires furent inédites pour moi à l'exception de l'histoire de cow-boy du premier tome qui était paru exceptionnellement dans Picsou Magazine pour l'anniversaire de Mickey ou un truc comme ça. Je dois dire qu'au final je suis un peu déçu car la qualité est inégale selon les différents scénaristes qu'assistent Gottfredson. J'ai adoré les 4 premiers tomes scénarisé par Ted Osborne et ensuite par Marrill De Maris hormis les planches à gags qui paraissaient le dimanche et dont l'humour tombe souvent à plat. C'est une suite d'excellentes histoires d'aventures dont le ton est variée. J'ai surtout aimé lorsque les histoires étaient du type policière. La première histoire avec le fantôme noir et celle avec le gang des plombiers sont mes deux histoires préférés. Il y a un excellent mélange d'aventure, d'humour et de suspense. Il y a une galerie de personnages intéressants et cela a très bien vieillis hormis deux ou trois trucs comme certains stéréotypes ethniques. Malheureusement, la qualité descend au tome 5. Gottfredson fait appelle au gagman Dick Shaw qui fait une suite de gags dont la plupart m'ont fait à peine sourire (un truc que j'ai remarqué lorsque c'est 100% humour je trouve que c'était surtout marrant lorsqu'il y a Dingo) et puis il conclut avec une histoire courte rigolote. Puis vient Bill Walsh qui est bien moins bon que Osborne et De Maris. Il faut dire que durant ses premières années comme scénariste il y avait une grosse période où le strip était composé de gags en un strip ou d'histoires très courtes qui se termine en une semaine ou deux à cause de la guerre apparemment. Et lorsque l'aventure est plus longue la qualité est moins bonnes que les premiers tomes. Le pire est atteint avec 'La Maison des mystères' qui aurait pu être une grande histoire, mais qui au final ne le sera pas à cause notamment du fait que plusieurs dessinateurs vont assister Gottfredson et que certains strips son dessinées par d'autres et que cela casse le rythme de l'histoire. La qualité s'améliore avec l'arrivée d'Iga Biva à la fin du tome 7. Les tomes suivant sont sympathiques à lire, mais je n'ai jamais retrouvé le niveau d’intérêt des 4 premiers tomes hormis peut-être celle sur le poète espion parce que j'ai bien aimé ce méchant. Le dessin évolue et j'aime les différents styles. Les albums sont assez grandes et la qualité éditorial est bonne quoique les textes présentant les histoires ont la mauvaise habitude de tout spoiler et c'est pour ça que j'ai fini par les lire après avoir terminé l'histoire. Du coup mes notes sont les suivantes: tome 1 à 4: 4 étoiles tome 5 à 7: 2.5 étoiles tome 8 à 12: 3 étoiles À acheter si on est un gros fan des BD Disney. À noter que Glénat a annoncé une nouvelle intégrale qui reprend tout le travail de Gottfredson depuis le début. Cela aurait été plus logique de faire cela dès le début, non ?

23/09/2017 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 3/5

Cet avis est un peu contradictoire car l'oeuvre de Gottfredson mérite d'être redécouverte, c'est un peu l'équivalent pour les souris des canards de Carl Barks, mais elle est au final beaucoup moins connue en France que celle de ce dernier. L'auteur a oeuvré plus de 40 ans sur le personnages de Mickey dans des strips quotidiens de trois cases. C'est de l'aventure sans temps mort. Certaines histoires sont parues dans les années 70, 80 dans le journal de Mickey. On y trouve ainsi le fameux Iga Biva l'homme du futur dans des histoires de science-fiction bien éloignées de ce que les Italiens ont fait du personnage de Mickey. Le problème vient plutôt de l'édition : le format est trop volumineux (6 strips par page) 37 cm de haut ce qui est très difficile de caser dans une bibliothèque. Il eut été préférable de choisir un format à l'italienne pour ces strips. De plus, l'éditeur ne s'est intéressé qu'à une petite partie de l'oeuvre de Gottfredson les années 36 à 57 environ. Quant on sait que Gottfredson a travaillé 40 ans sur ce personnage, ce n'est donc qu'une infime partie de son oeuvre que l'on trouve dans cette intégrale.

27/07/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Dans l'univers Disney, je ne suis pas très amateur de Mickey. Du moins, je ne suis pas amateur de la version moderne de Mickey, le Mickey détective qui combat Pat Hibulaire avec le commissaire Finot. Mais ces histoires là sont les productions plus récentes de l'école Italienne. Or les albums de la collection L'Âge d'or de Mickey recueillent des histoires réalisées entre 1936 et 1939 par les studios Américains, plus précisément par Floyd Gottfredson au dessin, Merrill De Maris ou Ted Osborn au scénario selon l'album plus quelques encreurs de talent. Ici, pas de commissaire Finot, pas de petites enquêtes dans Mickeyville, mais de la grande aventure ! Exotisme, fantastique, grand spectacle, science-fiction ! Tout ce qui fait rêver et captive le lecteur. Je me souviens avec bonheur de l'époque où je lisais en épisode Mickey et le manoir des fantômes dans le journal de Mickey. Je me souviens des cliff-hangers à la fin de chaque épisode de Mickey et l'île volante. Et je me souviens d'à quel point je voyais les beaux albums en format à l'italienne de la collection L'Âge d'or de Mickey comme des objets de luxe que je rêvais de posséder un jour sans trop y croire (car ils coûtaient cher quand même : 99 Francs pour 44 pages de récit captivant !). Maintenant que je suis adulte, je considère toujours ces récits et ces albums comme le meilleur des bandes-dessinées de Mickey : de la vraie aventure, des scénarios très variés et plein d'imagination, des intrigues vraiment prenantes. Le dessin a un peu vieilli mais ajoute complètement au charme de l'objet et du récit. De vraies bouffées de nostalgie et de beaux albums que les collectionneurs doivent s'arracher.

03/03/2007 (modifier)