Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Normannia - L'Epte, des Vikings aux Plantagenêts

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

C'est l'histoire d'une rivière... qui raconte son histoire.


476 - 986 : Moyen-Âge, Francs, Mérovingiens, Carolingiens... 987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens BD régionale La BD au féminin La Normandie Les Roux ! Vikings

Le Traité de Saint-Clair-sur-Epte, en 911, entre le roi franc Charles III le Simple et le chef viking Rollon, est une date marquante de l'Histoire de France et pourtant fort mal connue de la plupart des Français. Ce traité est la naissance de la Normandie. L'Epte, cette rivière, devient une frontière dont l'importance ne cessera de grandir tout au long des siècles qui suivront. Des forteresses féodales vont s'élever, presque face à face, sur les rives normandes et sur les rives du modeste royaume de France d'alors. En 1204, Philippe Auguste franchit l'Epte et prend la Normandie. L'Anjou et le Poitou seront rattachés au domaine royal dans les deux années qui suivront. L'Epte va devenir LA frontière, la clé de voûte de l'empire Plantagenêt (Angleterre) et véritable contre-pouvoir face aux Capétiens. Et qui mieux qu'elle-même peut être le chroniqueur de sa propre histoire : celle de cette histoire sous-titrée : "Des Vikings aux Plantagenêts".

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1997
Statut histoire Série en cours 5 tomes parus
Dernière parution : Plus de 3 ans

Couverture de la série Normannia - L'Epte, des Vikings aux Plantagenêts © Assor BD 1997
Les notes
Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

28/01/2007 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Comme beaucoup de BD du même type, c'est réalisé avec soin par des auteurs ayant fait des recherches sur le terrain, puis assistés par des historiens, sous le patronage d'une mairie et d'une association locale normandes pour conter au mieux l'Histoire de leur région. La création (car c'est bien une région créée de toute pièce) de la Normandie est vue à travers une optique originale : la rivière Epte qui en 911 a en effet délimité la frontière des ducs de Normandie avec le royaume des Francs qui n'était pas encore tout à fait la France mais presque. Tous les grands événements relatifs à la région sont relatés, depuis les origines : les premiers Vikings, l'épisode Rollon avec le fameux traité de Saint-Clair-sur-Epte, puis l'épisode Guillaume le Conquérant précédant ceux de la rivalité avec son fils Robert Courteheuse, et ses successeurs... Tout ce Haut Moyen Age est intéressant et rafraîchit la mémoire, car c'est une histoire qu'on connaît mal ou qu'on a plus ou moins oublié parce qu'on l'apprend peu à l'école, et surtout parce que ces périodes frustes sont très compliquées avec cette succession de rois, de ducs, de comtes où le pouvoir Franc n'est pas encore bien assis. Il faut attendre l'avènement de Hugues Capet pour qu'un semblant d'autorité apparaisse, et encore les grands féodaux étaient très turbulents et n'hésitaient pas à braver le roi. Même moi je m'y perds un peu, c'est vous dire si c'est complexe, mais combien ces albums m'ont passionné. On assiste encore et toujours à une lutte de pouvoirs pour la possession de terres, c'est un thème éternel depuis la Préhistoire. En ces Xème, XIème et début XIIème siècles, c'est l'époque des châteaux de bois sur motte, puis des premières grandes forteresses de pierre comme Gisors. La narration qui évite le piège du didactisme est servie par un dessin efficace, épais et plein de force, à l'aide d'une mise en page claire et aérée. Le tome 2 décrit la lutte âpre que se livrèrent le roi de France Louis VI le Gros et le duc de Normandie Henri Ier Beauclerc, dernier fils du Conquérant (avec leurs partisans), en restituant fidèlement les différentes forteresses jalonnant la province normande toujours limitée par l'Epte, et c'est aussi compliqué ; le tableau final de la famille ducale est utile pour s'y retrouver parmi tous ces personnages. Malgré des faits importants relatés parfois de façon trop rapide (la bataille de Tinchebray par exemple), c'est une BD intéressante qui joue bien son rôle éducatif, mais qui risque de rebuter un peu les non passionnés pour son côté complexe et politique. L'album est complété à la fin par un cahier historique et un répertoire des lieux fortifiés.

28/03/2014 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

J'ai rencontré les auteurs à Tourcoing, en Novembre 2004. Darvil ?... Un sacré coup de patte !... Marseillais, il offre un dessin réaliste, méticuleux, détaillé, résultante d'une très bonne documentation. Eriamel ?... Alors là, quel conteur !... Féru d'histoire médiévale, ce normand a étudié l'épopée du Viking Hasting et a d'abord scénarisé "Moi, Svein, Compagnon d'Hasting" (3 tomes en 2004) dessiné -aussi- par Darvil. "L'Epte" ?... c'est tout à la fois Histoire et divertissement. Le héros ?... c'est elle, la rivière. D'album en album, elle m'a narré ses souvenirs... souvenirs de douceur de vivre, de drames, de guerres, de batailles féroces, de faits d'armes qui vont changer la face de certains états ; alors qu'elle... elle court toujours dans ses méandres, nonchalante, entre ses rives fleuries et herbues, ses saules qui y laissent traîner leurs branches... comme pour la caresser... Une magnifique série (toujours en cours, bien que les 2 tomes datent de 1997 et 2003), qui marque les tous premiers pas de ce qu'on appellera "le Moyen Age". Très bien fait. Vraiment. Un vrai coup de coeur.

28/01/2007 (modifier)