Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zatchbell ! (Konjiki no Gash Bell !!)

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Zatch Bell, l'enfant-démon qui a débarqué chez Hiyomaro pour le sortir de son apathie ! Quand on prononce une formule en tenant le mystérieux Livre Rouge, Zatch peut faire sortir des éclairs de sa bouche. Il ne garde aucun souvenir du monde des démons.


Nekketsu Shogakukan Shonen

Zatch Bell, l'enfant-démon qui a débarqué chez Hiyomaro pour le sortir de son apathie ! Quand on prononce une formule en tenant le mystérieux Livre Rouge, Zatch peut faire sortir des éclairs de sa bouche. Il ne garde aucun souvenir du monde des démons. Zatch décide de tout faire pour devenir un bon RDI. Il connait trois formules pour le moment. Les combats s'intensifient.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2005
Statut histoire Série terminée 33 tomes parus
Couverture de la série Zatchbell !
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

16/12/2006 | Ro
Modifier


Par Tetsuo
Note: 3/5

Du classique shonen pour cette série qui passe par les codes obligés du genre : combat à répétition, sublimation du héros et techniques nouvelles qui ravagent tout. Mais malgré toute cette accumulation et cet aspect rigide, la lecture se révèle sympathique sans lorgner vers l'extraordinaire. Ca se laisse lire sans mal avec des passages attrayants. Le côté assez sympa de l'histoire se passe lors des combats entre les démons (les espèces de petits bonhommes sont des démons et oui !), les attaquants ayant la possibilité de détruire le livre adverse pour terrasser leurs adversaires en plus de la technique de la mort subite bien évidemment. Le trait est agréable, sans fourmiller de détails non plus. Des bouilles expressives, parfois même à la limite de l'exagération. La retranscription des combats est bien entendu dantesque sinon on ne serait pas dans du bon vieux shonen. Mais, comme Ro le précise d'ailleurs, je trouve cette série très orientée pré-adolescent. D'autres shonens "attrapent" facilement les catégories des adolescents et jeunes adultes. Ici je vois moins de "grands" lire ce titre. Le ton y est un peu plus léger et l'histoire moins grandiose. On reste sur le même schémas de plusieurs petites histoires par tome.

13/08/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Zatchbell est un archétype de shonen, tout pour plaire aux garçons adolescents ou pré-adolescents. De bonne qualité, il se lit plaisamment même s'il n'apporte pas grand chose de neuf au genre. Le dessin est de bonne qualité. Fin et travaillé, il offre des pages fluides et jolies. Seules certaines scènes d'action aux "effets spéciaux" un peu trop démesurés ne sont pas toujours faciles à déchiffrer. Et il y a aussi les visages des démons... Car ces démons sont surprenants en première lecture. Ils ont des physiques étranges, physiques de marionnettes, de poupées ou de peluches pour certains. Je pense par exemple à certains personnages comme Hanchome (à l'énorme bec d'oiseau ouvert en un sourire un peu idiot), Ponygon (sorte de petit poney en peluche qui parle en onomatopées "meru meru meeeh") ou Zatch lui-même, dont les yeux écarquillés et le large sourire de marionnette lui donnent des airs vraiment... bizarres. Ces drôles de petits démons donnent une touche un peu enfantine au récit. Mais passé la surprise, je trouve que cela donne une certaine ambiance au récit, quelque chose d'original qui contrebalance l'aspect trop sérieux de certains shonens de combat. Quant au récit, il me fait immanquablement penser au Pokemon avec cette façon de travailler en équipe des petits démons et des humains qui détiennent leur "livre". Ils vont en effet évoluer, apprendre des sorts, et les utiliser en combats contre d'autres couples humains/démons dans des tournois et des combats "gentils contre méchants", les termes de gentils et de méchants étant véritablement utilisés sans complexe dans le récit puisque Zatch a pour objectif de devenir un "gentil roi des démons". Et puis viendra un super méchant qui manipulera les ennemis contre Zatch et tous ses amis. Seule petite part de mystère, le fait que Zatch ne se souvienne pas de son ancienne vie dans le royaume des démons ce qui laisse présager quelques retournements de situations ou intrigues à venir. Pas de vraie surprise dans l'ensemble donc : combats, évolutions, méchants "méchants", "gentils" qui gagnent à la fin parce que les méchants sont vraiment trop vilains, etc. Mais cela se lit bien. Les relations entre les démons et leurs compagnons humains sont sympathiques et pas aussi basiques que celles entre un gamin et ses Pokemon. Une lecture fluide, qui ne se prend pas au sérieux, sans surprise mais qu'on lit sans déplaisir même si elle plaira manifestement plus à un lectorat jeune qu'adulte.

16/12/2006 (MAJ le 28/10/2007) (modifier)