Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Donne-moi ton amour ! (Suki o chôdai)

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

4 histoires d'amour et de sexe.


Akita Shoten Josei ou Redikomi

L’amour gouverne le monde, c’est bien connu... mais aussi celui des héroïnes de ces récits ! Comme l’a énoncé si brillamment le philosophe Pascal, « le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point ». Donne-moi ton amour ! Éprise de son voisin, Ai est prête à tout pour le conquérir, quitte à devenir sa deuxième petite amie... Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour le conquérir ? Le baiser au serpent Quelle joie de retrouver un ancien camarade de lycée pour lequel on nourrissait quelques sentiments... mais quel comportement tenir quand ce dernier semble avoir un passé plus que chargé ? Drôle de couple Obligée de quitter l’appartement qu’elle partageait avec une amie, Sui se voit proposer de partager son appartement avec Noboru qui ne la laisse pas indifférente. Les sentiments sont-ils partagés ? Ça brille ! Entre vie de bohème et vie rangée de couple, le cœur de Matsuno balance... Doit-elle suivre ce que sa tête ou ce que son cœur lui dictent ? .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Novembre 2006
Statut histoire One shot (Paru au japon en 2005) 1 tome paru
Couverture de la série Donne-moi ton amour !
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/11/2006 | fonch001
Modifier


Par fonch001
Note: 2/5

Second manga de la collection lolita, ce manga regroupe, comme Deep kiss, 4 histoires d'amour vues sous un angle féminin. Ce tome est à la fois plus soft et plus ennuyeux que Deep kiss. Bien que les mangakas soient différentes, les oeuvres se ressemblent. Graphiquement d'abord avec un style auquel je n'accroche toujours pas, manquant de rondeur et de travail, notamment dans les rares décors. Mais ce que j'ai le moins aimé dans ce dessin c'est le découpage, assez anarchique et parfois difficile à suivre. Les 4 scénarios ne m'ont pas plu. Les histoires, plus abordables et surtout traitées avec beaucoup moins de sensibilité que dans Deep kiss m'ont laissé de marbre. Des histoires de 45 pages sans profondeur... beaucoup trop superficiel pour moi. Un volume très dispensable à mon goût.

22/11/2006 (modifier)