Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Franval

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Une famille "d'explorateurs" qui effectue des reportages aux quatre coins du monde.


Journal Tintin

Marc Franval est cinéaste-conférencier. Mais il est surtout un "chasseur d'images"... Avec sa femme -Cathy- et leur fils -Didi- ils parcourent les quatre coins du globe aux fins d'y réaliser toutes sortes de reportages. Bien entendu, ces enquêtes ne seront pas un long fleuve tranquille ; et ils devront affronter bandits, trafiquants et autres prédateurs de toutes sortes...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1966
Statut histoire Une histoire par tome 12 tomes parus
Couverture de la série Les Franval
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

20/11/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Marc Franval, son épouse Cathy et leur fils Didi sont des chasseurs sans armes. A bord de leur fourgon Volkswagen, ils sillonnent le monde fascinés par la découverte et surtout l'image animalière qui servira à Marc pour étoffer ses films documentaires ; une sorte de Christian Zuber avant la lettre qui se heurte à de nombreux individus dangereux, trafiquants, contrebandiers et autres criminels qui empoisonnent la nature ou se livrent à des trafics illégaux, en terrorisant parfois les populations autochtones. Marc se dresse contre ces bandits, sans violence, avec ses moyens ; il y a peu de morts, les coupables sont le plus souvent remis aux autorités locales. Qu'est-ce que j'aimais bien cette Bd au parfum exotique ! Pour le gosse que j'étais, c'était une véritable évasion, car à cette époque (création en 1963), on voyageait encore peu, et voir des images de jungles, savanes, déserts ou villes exotiques d'Afrique, d'Asie ou d'Amérique du Sud était très évocateur. Ces décors servaient de toile de fond à ces aventures passionnantes, bien dans l'esprit des sixties, à une époque où il restait encore des lieux, des peuples ou des animaux à découvrir. Cette belle création d'Edouard Aidans sur des textes d' Yves Duval ou Jacques Acar (scénaristes piliers du journal Tintin) sera très appréciée des lecteurs, mais la reprise de Tounga obligera Aidans à abandonner progressivement cette sympathique famille dont les découvertes faisaient rêver. Graphiquement, ça se situe entre les premiers Tounga et Les Panthères, dans un style franco-belge classique et soigné. A découvrir, même si ça peut paraître un peu vieilli pour certains.

26/06/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une série que j'apprécie moyennement... Elle débute dans l'hebdo Tintin n° 45, 18ème année, du 5 Novembre 1963. Les Franval y tournent un dernier film dans le n° 26 du "Tintin Sélection" de Décembre 1974... Les Franval ?... Un bon mélange d'aventures, d'action, de policier, de mystère, d'exotisme. Une série dans laquelle pointe un thème qui se développera ultérieurement dans notre société : l'écologie. Les Franval ont en effet pour missions de mettre en images les problèmes dont sont victimes la flore et la faune et d'en porter ainsi témoignage. Bien entendu, cette série eut fait pâle figure sans l'intervention de malfrats de toutes natures que la famille vient "déranger". Ces lointains parents de Nicolas Hulot n'ont malheureusement pour toute arme qu'une caméra 8 mms. Mais ils compensent ce "manque" par leur esprit de décision, leur combativité et leur énergie. Une bonne série, aux nombreux rebondissements certes, mais avec un goût de "déjà vu, déjà lu" quelque part... indéfinissable. A croire que l'ombre de Jim la Jungle plane encore de page en page... Le dessin ?... Réaliste, mais qui me semble parfois un peu bâclé (Aidans étant trop accaparé par Tounga ?). In fine : une série bien réalisée, mais avec un "petit quelque chose" qui n'arrive pas à en faire une fort (re)connue. Les albums : 8 opus brochés, chez Le Lombard-Dargaud, de 1966 à 1973 (les E.O.). Réédités par la suite. Suite des aventures en 4 opus brochés chez Bédéscope, tous en 1980, MAIS numérotés 1 à 4.

20/11/2006 (modifier)