Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Dans l'ombre du soleil

Note: 2/5
(2/5 pour 2 avis)

La Terre est dévastée, une fois de plus...


Après l'apocalypse... Circus

La Terre est dévastée par un énième conflit mondial... Rael, Mantell et Alia sont recrutés pour travailler sur GP 3, une station orbitale sophistiquée. Ils devront y affronter Madame Steiner, une dirigeante tyrannique. Avec l'appui des "constructs", des sortes d'androïdes, ils parviendront à mettre fin à son despotisme...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1984
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Dans l'ombre du soleil
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

10/10/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Depuis le temps que je voyais ces albums dans différentes solderies, j'ai fini par les acheter à bas prix ; quand la série passait dans Circus en 1983, je ne la lisais pas. C'est encore une déception, décidément, certaines aventures de SF ne me réussissent pas. Je n'ai pas compris grand chose à ce récit décliné en 3 albums, parce que ça ne m'a pas captivé, et ce faisant, je n'ai pas fait trop d'efforts pour mieux capter. Néanmoins, il y a de bonnes idées, c'est une Bd inventive, même si elle récupère des situations déjà vues. Certains films réalisés bien après s'en sont-ils inspirés? je pense notamment à Alien 3, à Planète Hurlante, à Matrix Reloaded... qui contiennent des éléments utilisés dans cette bande. De plus, le dessin de Wilson est très agréable, tout à fait dans le style des Bd des années 80, il m'est donc familier. Mais si d'ordinaire, je préfère la SF en mode post-atomique plutôt qu'en version space opera, cette vision là ne m'attire pas du tout.

12/11/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

La série débute dans le mensuel Circus n° 61 de Mai 1983. Hé non, il n'a pas "fait" que La jeunesse de Blueberry, Colin Wilson. Une énième histoire de SF qui résulte de l'apocalypse sur la Terre ?... Ben oui ! Je reconnais qu'il y a pas mal de trouvailles, tant au niveau du texte que du découpage des planches. Mais à part ça : trois personnages se retrouvent sur une station orbitale où ils subissent l'hire d'une dirigeante. Ils vont se venger. Point !... Et Wilson parvient néanmoins à concocter un triptyque avec ce postulat de départ plutôt mince. Chaque opus est relié à un de ses trois "héros". L'ensemble n'est pas mal réalisé, c'est vrai. Mais cela a un goût de déjà lu... autrement. HEUREUSEMENT : les couleurs ! Ah, la belle colorisation de Janet Gale. De magnifiques dégradés partant souvent d'un ton de base, des ocres, des pastels forment un ensemble réellement attractif ... peut-être le seul vrai des albums ?... A noter : le troisième scénario - Alia- a été écrit par Thierry Smolderen. En résumé : une bonne série SF, plaisante -sans plus- mais qui bénéficie (heureusement) d'une sacrée jolie mise en couleurs.

10/10/2006 (modifier)