Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Surplouf

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

A bord de la "Belle-Emilie", Surplouf et son équipage voguent sur les océans pour venir en aide aux opprimés.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Les Roux ! Pif Gadget Pirates

A bord de la "Belle-Emilie", Surplouf et son équipage voguent sur les océans pour venir en aide aux opprimés. Surplouf, c'est le joyeux capitaine d'un équipage d'enfants : Emilie, Ruru, Le Bègue, Touvu, P'tit duc et les autres, avec tout de même le bon vieux Père l'Ecume au gouvernail. Mais attention aux traquenards tendus par le capitaine Carnass et ses acolytes.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1975
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Surplouf
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

06/10/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'ai toujours aimé les personnages des séries de Cézard, avec leurs têtes hilares, leur bonne humeur et leur humour franc, comme dans Arthur le fantôme justicier et surtout Les Tristus et les Rigolus. Dans son style toujours alerte et pittoresque, cette parodie des histoires de pirates est la dernière création de l'auteur en 1973 pour Pif-Gadget, en récits complets, qui ne cessera qu'avec la mort de Cézard en 1977. Ce n'était pas l'une de mes séries préférées du journal, mais le ton était joyeux et l'ensemble très coloré ; ce galion dirigé par un jeune corsaire et un équipage de gamins, rappelait par son thème celui de Pepito, et le dessin était joli, bien dans la tradition des Bd jeunesse de l'époque, cent fois mieux que certaines bandes humoristiques modernes au graphisme hideux. Un album qui pourra plaire encore à un jeune public, pas trop imprégné de mangas.

29/09/2013 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Surplouf ?… ben, ce sont des aventures remplies de drôlerie qui parurent dans « Pif Gadget » de 1973 à 1977. La bonne idée a été de créer une « histoire de pirates » où les principaux acteurs sont des enfants. Bon, c’est vrai, avec le recul j’ai constaté que Surplouf –avec ses airs de « je sais tout »- est parfois chiant MAIS voici 35 ans –à ses débuts- on ne se posait pas ce genre de question existentielle. Alors, Surplouf ?… de la bonne BD d’aventures pour « djeunes ». Cézard a créé une chouette galerie de personnages avec chacun leur personnalité bien définie graphiquement et narrativement. Curieux quand même, un peu avant –en 1970- paraissait Brieux Briand, qui deviendra Colin Colas, et dont les styles graphique et narratif se rapprochent. Surplouf ?… une bonne petite série amusante, avec son lot de quiproquos et d’action. Un personnage bien oublié quand même qui méritait peut-être un peu plus qu’un seul album.

17/02/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

De ma jeunesse, je gardais un souvenir très mitigé de Surplouf. Sa manie de toujours gagner et d'avoir un sourire permanent scotché au visage m'irritait déjà et ses aventures ne me captivaient pas. Je viens d'avoir l'occasion avec cet album de relire quelques-unes de ses aventures. Mon sentiment reste mi-figue mi-raisin. Finalement, je trouve à cette série quelques qualités manifestes. Pour commencer, le dessin de Cézard est bon et maîtrisé. Dans le plus pur style franco-belge jeunesse, il offre des planches de qualité qui ne pêchent que par leurs couleurs vieillottes. Ensuite, ça m'a fait un peu plaisir malgré tout de retrouver quelques personnages qui avaient doucement marqué ma jeunesse : Surplouf, la jolie Emilie, Ruru, le père l'Ecume, etc... Les retrouver passe d'autant mieux qu'adulte je peux mieux apprécier quelques petits gags dans les dialogues de Cézard. Par contre, pour le reste, je suis toujours circonspect. Les intrigues se résument presque toujours à mettre Surplouf et son équipage dans une situation un peu bidon puis à les faire rencontrer les méchants anglais et/ou le capitaine Fracass. Et ensuite c'est de l'action un peu grand-guignolesque avec les méchants qui sont trop trop bêtes et perdent toujours tandis que les enfants et Surplouf gagnent en rigolant tout le temps. Trop d'humour tarte-à-la-crême à mon goût et pas assez d'intrigue vraiment intéressante ou prenante. Cependant, cette série reste un souvenir de jeunesse assez plaisant dont je conseillerais sans nulle doute la lecture à mes enfants si elle leur tombe sous la main.

06/10/2006 (modifier)