Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Alex et Euréka

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Une série d'aventures policières réalistes, réalisées "pour la jeunesse"


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Les magazines du mouvement Cœurs vaillants-Âmes vaillantes

Alexandre Loubet (dit Alex) et son copain Adhémar (un étourdi surnommé "Euréka) sont deux adolescents. Ils ont un chien : Tambour, un ami fidèle... Ils vont se lier d'amitié avec Lestaque, un inspecteur de police d'origine marseillaise. "L'équipe" ainsi formée va être entraînée dans une série d'aventures qui la mènera aux quatre coins du globe.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juillet 1959
Statut histoire Une histoire par tome 3 tomes parus
Couverture de la série Alex et Euréka

04/10/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

C'est l'une des nombreuses bandes de Pierre Brochard pour les éditions Fleurus ; j'ai toujours apprécié le graphisme de Brochard à la fois souple et soigné, mais cette bande que j'ai découverte dans un stock de vieux numéros de Coeurs Vaillants de 1956 et 57, n'a pas figuré parmi mes préférées de cet auteur. Je les ai achetées parce que c'était une caisse trouvée dans un vide-grenier dont un gars voulait se débarrasser pour un prix modique, et que c'est toujours intéressant pour un passionné de BD comme moi d'avoir un aperçu des bandes anciennes. Sinon, c'est de la BD typée années 50, très formatée, pleine de rebondissements et d'humour, avec un trio de personnages fantasques (le blond et dynamique Alex, et Adhémar dit Eureka le génie gaffeur à lunettes qui s'associent à un méridional exubérant) ; une série policière banale mais sympa qui a aujourd'hui un peu trop vieilli par ses situations et ses caractères, en dépit du dessin propre et millimétré de Brochard. Pas très indiqué pour un lectorat moderne.

03/03/2014 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Et une série policière de plus ! Une !... Alex et Euréka font leurs débuts dans l'hebdo "Coeurs Vaillants" n° 2 du 8 Janvier 1956. Ils s'en iront de "J2 Jeunes", un hebdo oublié, n° 37 du 10 Septembre 1970. Une série ciblée "jeunesse" mais aux histoires "sérieuses" et nanties d'un dessin réaliste. J'ai essayé de relire mes 3 albums (il en existe un 4ème, non daté, chez un petit éditeur belge). Euh... bof... Pourtant, en paginant des "Vaillant" et quelques rares "J2 Jeunes" en ma possession, je me suis rendu compte que cette série a "tenu" 14 ans !... Les scénarios sont "normaux" ; avant de tourner une page, on se doute de ce qui va arriver aux "héros", et sont dans la norme (si l'on peut dire) des histoires policières parues voici bientôt 50 ans : bien construites mais au "texte aisé". Le dessin ?... Net, lisible, ne dépassant pas du cadre des cases. Dessin énergique quand même aidé (si l'on peut dire) de couleurs parfois un peu trop "pétantes" (il faut dire qu'à l'époque, l'impression n'était qu'en quadrichromie ; impossibilité de faire des effets de couleurs comme à l'heure actuelle). Bref, de bonnes histoires, qui se lisent d'un trait, mais aux scénarios et -surtout- aux personnages trop stéréotypés (mais à l'époque, le lectorat n'en demandait pas plus). Malgré de nombreuses histoires parues "à suivre", Alex et Euréka (qui deviendront "ALEX ET TAMBOUR" pour l'édition en albums) n'auront droit qu'à trois aventures éditées. Deux le seront -en 1959 et 1961- chez Fleurus. TRENTE-SIX ANS plus tard, les Editions du Triomphe éditeront un nouvel album. Pour qui ?... Alex et Tambour ?... Une série policières comme tant d'autres ; mais qui manque d'humour et de ce "petit quelque chose" qui fait que les lecteurs s'y attachent. A noter : le scénariste, qui signe ici sous le pseudo de Guy Hempay, est en réalité Jean-Marie Pélaprat -une des futures "grosses têtes" de Pilote-.

04/10/2006 (modifier)