Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Rock Derby

Note: 2.86/5
(2.86/5 pour 7 avis)

Les aventures dynamiques d'un ancien boxeur


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Greg Journal Tintin

Rock est un ancien boxeur reconverti en pompiste. Mais il n'aura l'occasion d'exercer cette profession que peu de temps. Dès le premier épisode, Rock va voler au secours de Tim Toronto, un journaliste. Une "équipe" va ainsi se former : Rock, son petit frère Skip et le reporter. Transformés en détectives ils vont être entraînés dans de nombreuses péripéties farfelues aux quatre coins de la planète. Au fil des épisodes, Toronto et Skip se feront remplacer par deux nouveaux venus : Pedro Azara -un Mexicain-, et Baba - un Noir-. Cette "relève" est bien bonne et épaulera Rock dans les nombreuses situations difficiles dans lesquelles il a -involontairement- l'habitude de "plonger"

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1974
Statut histoire Série terminée 7 tomes parus
Couverture de la série Rock Derby © Le Lombard/Magic-Strip 1974

03/10/2006 | L'Ymagier
Modifier


Par Josq
Note: 3/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Josq

Même si Greg a finalement rarement écrit de très grandes bandes dessinées, j'en reste un fan inconditionnel, par le style qu'il aura contribué à créer, que ce soit dans l'humour délirant, dans sa maîtrise totale des mots, ou dans l'efficacité de ses récits, qui s'encombrent rarement de ramifications complexes, mais vont droit au but. Et c'est bien ce qui caractérise Rock Derby. Si l'humour y est présent, il sait toutefois rester assez discret pour privilégier un récit policier ou d'aventures à la "Tintin". Le héros est certes trop lisse car trop parfait, mais il est entouré de personnages secondaires que Greg sait utiliser pour rehausser l'intrigue et les dialogues, et introduire quelques gags pour pimenter un peu le scénario. On sera tout de même en droit de trouver que Rock Derby a profondément vieilli sur la forme, et de fait, l'ensemble est assez désuet. On sent que Greg en est encore à ses débuts, et la narration est parfois maladroite (dans le premier tome, le texte envahit certaines cases de manière excessive), de même que le dessin est assez simple. Toutefois, c'est ce côté épuré que j'aime bien dans Rock Derby, ainsi que la manière qu'a Greg de mener ses récits tambour battant, sans jamais relâcher le rythme. En bref, ce n'est pas à lire comme une BD qui traverse les âges, mais plutôt comme le témoin d'une époque. Et bien sûr, à ne lire que si on est vraiment intéressé par les oeuvres moins connues de Greg.

17/06/2020 (modifier)