Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Thyl Ulenspiegel

Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)

L'histoire de Thyl, qui est à la Belgique ce que Jeanne d'Arc est à la France...


Best of 1950-1959 Hello Bédé Journal Tintin La Flandre belge - Vlaanderen Ligne Claire

Thyl Ulenspiegel est le symbole de la lutte contre l'oppresseur espagnol. Il a pour compagnons Nele et Lamme. Ce trio va vivre plusieurs péripéties avant de prendre le commandement des gueux (ainsi nommés les paysans flamands du 16ème siècle). On les retrouvera ensuite dans une colonie hollandaise établie en Amérique où ils auront fort à faire pour combattre les Indiens.

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1954
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus

Couverture de la série Thyl Ulenspiegel © Le Lombard 1954
Les notes
Note: 3.4/5
(3.4/5 pour 5 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

29/09/2006 | L'Ymagier
Modifier


Par L'Ymagier
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Thyl fait son apparition dans l'hebdo Tintin n° 39, 6ème année, du 26 Septembre 1951. Il y tire sa révérence dans le n° 49, 8ème année, du 9 Décembre 1953. L'histoire, ici scénarisée par Willy Vandersteen, est tirée du roman "La Légende et les Aventures d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak" de Charles de Coster, en 1867. Je possède les deux éditions originales. C'est simplement : magnifique. Willy Vandersteen en a conçu une des plus belles versions EDITEES (François Craenhals et Dino Battaglia s'y étaient également "essayés"). Cette histoire en deux tomes m'a plongé, alors jeune adolescent, en plein dans le 16ème siècle où ce qui allait devenir -beaucoup plus tard- la Belgique faisait partie des Pays-Bas espagnols. Et ça m'a plu ; comme ça a marqué l'esprit du lectorat de l'époque. Je n'y voyais que l'histoire d'un redresseur de torts ; une sorte de "Zorro" se battant contre l'oppresseur qui avait envahi son pays. Ce n'est que quelques années plus tard que j'ai compris "l'autre sens" et du roman, et -surtout- de la BD : créée dans l'après-guerre, l'histoire de Thyl symbolisait la Belgique se dressant contre l'envahisseur allemand. Je pense que c'est surtout pour cela qu'elle a marqué l'esprit des lecteurs du tout début des années 50, malgré qu'elle n'ait duré que le temps de deux albums. Thyl ?.. C'est bondissant, haletant, aux rebondissements nombreux, comique aussi... et qui me fait penser aux bons vieux films de cape et d'épée de ces années-là. Je possède toujours ces 2 éditions originales. Elles ont une place à part dans mes collections. Je les considère comme un des plus beaux exemples de la BD belge d'après-guerre. Il faut dire qu'avec des dos toilés rouge et le 4ème plat en "peau d'ours" bleu, ça vous a une de ces gueules !... Ca fait plus de 50 ans que cette série a été éditée. Devenue très rare, elle est oubliée des jeunes générations. HEUREUSEMENT : en 1991 le même éditeur (Le Lombard) a eu l'heureuse initiative de "ressortir" les deux albums. Thyl ?... Un vrai petit chef-d'oeuvre, signé Willy Vandersteen, et illustré en partie pour le second opus par Karel Verschuere (dessinateur de la grande série belge "Bessy"). Du très beau travail d'artistes !... des vrais !!...

29/09/2006 (modifier)