Les Templiers

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Une des plus grande épopées : celle des Templiers


1300 - 1453 : Moyen Âge et Guerre de Cent ans 987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens Les Croisades

Six histoires complètes nous donnent un aperçu de la plus grande épopée guerrière du Moyen-Age : celle des Templiers Nous les suivons depuis 1147, année où l'armée française de la 2ème Croisade traverse le Mont Cadmus. Nous assisterons à la prise de Santorin, à la fin de la "Vraie Croix', à la chute de Saint-Jean d'Acre, à la fin de l'Ordre -le 19 Mars 1314- par la mise à mort au bûcher du Grand Maître Jacques de Molay. Une grande fresque en plusieurs tableaux, des débuts de l'Ordre jusqu'en 1314 ; où il est défait sur intervention du roi de France Philippe le Bel.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1991
Statut histoire One shot (Sous-titre : "Le sang et la gloire".) 1 tome paru
Couverture de la série Les Templiers
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

23/09/2006 | L'Ymagier
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'essaie de dégoter les albums de cette collection du Lombard, Histoires de l'Histoire, même si certains m'ont déçu, car elle est quand même intéressante dans ses sujets. Celui-ci est correct sans être transcendant ; comme les autres, c'est une addition de récits de 6 à 8 planches constituant des petits chapitres, qui décrivent différents actes ayant marqué l'existence de cet ordre religieux de moines-soldats. Le scénario s'en tient à une succession d'événements vécus par les Templiers entre le XIIème siècle et le début du XIVème, sans chercher à approfondir la complexité de leur ordre et ce qui les a conduit à leur chute sous le règne de Philippe le Bel. Seules 2 pages en fin d'album informent le lecteur sur les règles strictes de l'ordre, complétées par des planches didactiques de soldats Templiers et Maures à travers 3 siècles. Ces récits ont été publiés en 1991 dans Hello Bédé, et je me suis aperçu en lisant cet album que le dessinateur portugais José Pirès ne m'était pas inconnu ; je l'avais découvert dans le journal Tintin en 1986 avec une bande western humaniste, "Irigo" dont le héros était un Apache croisant la route de Blancs racistes, une bande réaliste inconnue parce que pas publiée en album, et qui était l'une des premières écrites par Jean Dufaux. Le dessinateur y faisait preuve d'un trait adroit et plaisant qui est identique dans cet album, où il réussit de belles images et des armements bien documentés, en utilisant un peu la technique des hachures. Il a quitté le monde de la BD en 1992. Un album intéressant à découvrir pour qui ne connait pas bien les Templiers, même s'il aurait gagné à plus de dynamique.

03/03/2015 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Un bon album, qui retrace avec moult détails quelques histoires de l'Histoire. Cette fresque, cette véritable épopée de l'Ordre des Templiers, ces "Gardiens du Temple" de Jérusalem, nous est relatée dans des scènes de -souvent- grande beauté visuelle. Le graphisme de Despas fait un peu "vieille époque". Ses personnages semblent réellement sentir le sang, la sueur et le sable mêlés. D'un trait vigoureux -un peu trop épais parfois- il nous narre les mille et une péripéties de la vie quotidienne et les faits d'armes qui se sont passés sur les routes poussiéreuses d'Occident et d'Orient. Un album historiquement "parlant". Une partie de la mémoire de la France à ne pas oublier. C'est de bien bonne facture... et vous réconcilierait même avec le cours d'histoire !... Ce "one-shot" cartonné date de 1991.

23/09/2006 (modifier)