Le Monde du Garage hermétique

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 4 avis)

Le monde du garage hermétique porte en son sein le Bouch Tar Aï, créature issue de la peur des hommes et pouvant le détruire. Le major Grubert intervient afin de le détruite mais l'adversaire est multiple.


Giraud-Moebius

Le major Grubert, par l'intermédiaire du prince archer, a réuni la plus graade armée du garage hermétique et attend la matérialisation du Bouch Tar Aï. Le Bouch Tar Aï est détruit mais un autre fléau sévie sur le monde du garage hermétique : le jook, c'est l'une des créatures créées pour harmoniser le monde et le remettre dans le droit chemin. Les dangers intrinsèques au monde du garage hermétique détruits, un adversaire au major Grubert s'en prend à lui. Mais le major a plus d'une arme dans son sac.

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1990
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Le Monde du Garage hermétique
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

27/11/2001 | Ottonegger
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

C'est la première fois que je lis une série tirée du Garage hermétique de Moebius (et sûrement la dernière avant longtemps parce que les bibliothèques de ma ville ne possèdent pas beaucoup de séries de Moebius) et je pense que cela peut expliquer en partie pourquoi je n'ai pas trop aimé. J'imagine qu'il me manque des références pour apprécier cette série. Je trouve que le scénario part un peu dans tous les sens et le récit semble un peu improvisé, comme si dans chaque chapitre (il y a deux chapitres par tome), les scénaristes mettaient toutes les idées qu'ils avaient en tête au moment de la conception du chapitre. Il y a des bonnes idées et j'aime bien le personnage du Major, mais globalement je me suis un peu ennuyé. Je n'ai pas trop aimé le dessin et j'aurais préféré que Moebius soit le dessinateur parce que le style du dessinateur est trop réaliste à mon goût pour ce genre d'histoire. Il y a des trucs dans le scénario qui m'ont semblé ridicules à cause du dessin réaliste, mais qui auraient pu être formidables si Moebius avait été au dessin. Le dessinateur est remplacé dans les deux derniers tomes par un autre avec un style tellement moche que ça ne m'a pas donné envie de continuer. Il faut dire que les personnages avaient souvent changé de têtes et je ne savais plus trop qui était qui.

22/03/2012 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 3/5

Une série bien ficelée se situant dans le Monde du Garage Hermétique. Les auteurs ont tenté d'apporter un peu de structure et de logique à un monde complètement délirant, ce qui est une intention fort louable. Ca n'empêche pas que les histoires de ces deux mini-séries (trois tomes, puis deux tomes) contiennent une forte dose de délire et de mélange des genres. Le dessin est agréable, largement inspiré par Moebius (dans les trois premiers volumes) mais perd très nettement en qualité et en finesse sur la suite (deux derniers volumes), l'histoire suit un peu la même tendance et c'est franchement dommage. Cette série reste quand même destinée à un public de 'connaisseurs' de l'univers du Garage Hermétique (qui retrouveront avec plaisir le Major et le Ciguri) et risque fortement de décevoir les autres.

12/07/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Une série mi-SF mi-Heroïc-Fantasy dans un univers sympa issu de l'imagination de Moebius, où on retrouve le Major Grubert et son Ciguri qui volent de monde parallèle en monde parallèle et agissent sur l'histoire de ceux-ci comme des manipulateurs venus du futur. Le dessin est sympa et lui aussi inspiré par Moebius. L'histoire est assez bonne, même si loin d'être exceptionnelle. Bref, une bonne BD d'aventure qui se lit bien.

04/12/2003 (modifier)

Une trés bonne série qui se présente en 2 partie : les 3 premiers tomes et les 2 derniers. La première est, à mon avis, meilleure que la seconde. On retrouve ici le mal caché au plus profond de l'être humain qui surgit pour le détruire à la sauce Lofficier, le mal ne se trouve pas plus loin qu'en nous-même. La mise en page des bds est simple il n'y a pas de bordures blanches, toutes les pages sont en couleur. C'est original et donne de l'intêret pour la série, ceci va de paire avec la naïveté qui semble se dégager de la part du poête et du scénario en général. Comme le souligne Ro et le revendique Lofficier, ce monde appartient à Moebius :)

27/11/2001 (modifier)