Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Zombies picnic

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 2 avis)

Hommage aux films d’horreurs et plus particulièrement à la trilogie sur les morts vivants de Georges A. Romero (La nuit des morts-vivants, Zombies et Le jour des morts-vivants), Zombies picnic reprend la trame du premier film de Georges Romero qu’il recontextualise dans le monde d’aujourd’hui.


Zombies !!!!!!

Hommage aux films d’horreurs et plus particulièrement à la trilogie sur les morts vivants de Georges A. Romero (La nuit des morts-vivants, Zombies et Le jour des morts-vivants), Zombies picnic reprend la trame du premier film de Georges Romero qu’il recontextualise dans le monde d’aujourd’hui. Les préoccupations sont écologiques (la pollution est à l’origine de la contamination, les personnages principaux sont des gardes forestiers, vélos et voiture fonctionnant au méthane constituent les véhicules utilisés dans l’histoire), comme souvent avec Jean Bourguignon, fervent adepte des pratiques vertes. Les clins d’oeils au cinéma de genre pullulent : militaires instables, savants fous, cimetière indien (t’en qu’à faire...), fin brutale etc. Le parti-pris de la narration joue le registre de l’humour grâce aux dialogues toujours brillants de l’auteur. L’histoire s’ouvre sur un savant se faisant voler sa malette qui contient un produit destiné à limiter les pertes humaines sur les chanps de batailles. Las, le voleur la brise par mégarde près d’un cours d’eau dans une réserve naturelle. Pas d’inquiétude, nous sommes bien dans une série B et les péripéties peuvent commencer...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Mai 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Zombies picnic
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

25/07/2006 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Comme la collection Mimolette de L’Association, cette collection lépidoptère de 6 Pieds sous Terre permet, dans un format peu épais, de lancer certains auteurs et/ou de publier certaines œuvres courtes et originales. Peu onéreux, ces albums sont des appels du pied pour les curieux, dont je suis. C’est donc par cet album que je découvre le travail de Jean Bourguignon. Si je lui reconnais quelques qualités d’originalité, je n’ai hélas pas été trop emballé par cette histoire. La faute à un dessin brouillon et très « fanzine », mais surtout à une intrigue et des dialogues un peu trop poussifs à mon goût. Les personnages (deux défenseurs d’un parc et de la nature, quelques promeneurs, un savant faisant des recherches pour l’armée et une flopée de zombies) n’ont pas une personnalité suffisamment claire, forte, et les situations caricaturales ne sont pas assez drôles. Si cela se laisse lire, plutôt rapidement d’ailleurs, je n’ai pas été convaincu. Je réessayerai peut-être à l’occasion avec d’autres publications de cet auteur, qui visiblement ici a publié une œuvre manquant de maturité, et qui aurait sans doute mérité d’être retravaillée.

12/05/2018 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Je n'ai jamais regardé de film de zombies, donc une BD rendant hommage à ce type de récit ne me parle pas trop. Mais sans avoir vu le moindre de ces films, j'ai tout de même l'impression d'avoir déjà vu et revu la majorité du scénario de cette BD. Dans un bois reculé, une fiole de produit réveillant les morts est répandue par accident dans la terre et les morts du cimetière indien se réveillent pour aller terroriser les vivants cloitrés dans une cabane en bois. Gore, personnages qui se font tuer ou bouffer les uns après les autres, trahisons, rien de bien nouveau de ce côté là et rien de très palpitant. A cela s'ajoute quelques tentatives d'originalité avec des personnages assez décalés et irresponsables, des gardes-forestiers comiquement obsédés par le règlement écologique, des soldats sans scrupules, des voitures écolos fonctionnant aux excréments humains, etc. Bref, des tentatives d'utiliser un humour un peu décalé dans un récit de film de série B. L'ennui, c'est que je n'ai guère été convaincu et que je n'ai pas vraiment souri à la lecture de ces "gags". Dessin moyen, scénario qui se laisse lire mais sans surprise, humour légèrement original mais sans plus, ce n'est pas une mauvaise BD mais sans plus.

25/07/2006 (modifier)