Le Journal du Lutin

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Voilà le journal intime d’un enfant de 8 ans et demi. À travers le prisme de son regard, on replonge avec délice et horreur dans notre propre enfance.


BD minimaliste BD-Blogs Enfance(s) Journal Spirou

Voilà le journal intime d’un enfant de 8 ans et demi. À travers le prisme de son regard, on replonge avec délice et horreur dans notre propre enfance. Tortures à la chaussette sale, amour refoulé, bisous baveux, rien ne nous est épargné ! Ces épisodes du quotidien prennent une nouvelle tournure grâce à l’imagination de Victor... .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2006
Statut histoire Strips - gags 2 tomes parus
Couverture de la série Le Journal du Lutin
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

06/04/2006 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Comme beaucoup sur le Net, c'est d'abord via le Blog de la Vie du Lutin que j'ai connu cette BD avant de la voir paraitre en version papier, joliment présentée d'ailleurs par Delcourt. L'idée de départ, c'était de faire passer l'auteur de ce blog pour un gamin turbulent de 8 ans qui écrit son journal intime en dessin, avec une écriture "come si s'était un enfant qui parlé, enfin qui écrivé quoi", un peu à la manière de l'élève Chaprot de Gotlib. Le dessin est dans le plus pur style "ma petite soeur fait mieux" puisque c'est sensé être un petit gamin qui dessine. Bref, dessin très passable mais relativement efficace puisque très simple, et avec l'originalité d'être publié sur un fond quadrillé comme un cahier de classe, principe que Delcourt a très bien repris non seulement pour les pages mais surtout pour la couverture elle-même de la BD. Enfin bon, l'idée, c'est qu'on achète pas cette BD pour le dessin, quoi. C'est l'humour qui fait la force du Lutin. Un humour acerbe car non seulement Victor est turbulent, voire méchant, (comme peut l'être un enfant) mais en plus certains gags jouent facilement sur la touche du politiquement incorrect. Quand j'ai découvert cette BD, j'ai un peu souri au départ car l'idée était amusante, mais je dois admettre que je ne suis pas un grand fan de cet humour. Cela tient surtout, je pense, au fait que je trouve le petit Victor assez antipathique : je n'ai aucune affinité avec lui. L'auteur en a fait un cancre, un petit emmerdeur du genre méchant (mais souriant) qui n'aime rien d'autre que faire des conneries et embêter ses souffres-douleurs (les fayots et les filles surtout). Et je dois dire que je lis cette BD sans vraiment en rire, voire en m'en lassant assez rapidement. La véritable qualité de cette BD à mes yeux, c'est justement son édition chez Delcourt à prix réduit et sous cet amusant et assez joli aspect de cahier de classe. Mais pour autant, je ne l'achèterais pas moi-même.

06/04/2006 (modifier)