Capote in Kansas

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Sur les pas de l'auteur de Sang-Froid...


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Akileos Oni Press Romanciers et Monde littéraire [USA] - Middle West

Quand il est publié en 1966, le roman de Truman Capote De sang-froid devient immédiatement un best-seller et un mouvement de la littérature américaine. "Capote in Kansas" se penche sur le séjour de Capote au Kansas, sur son travail d'enquête et la façon dont il a été capable de construire son récit. L'album s'ouvre en 1959 avec un Capote qui est déjà au centre de la vie littéraire new-yorkaise. Texte : Akileos.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2006
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Capote in Kansas
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

07/03/2006 | Spooky
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

N'ayant lu aucun ouvrage de Truman Capote, la thématique tournant autour de son "roman de non-fiction", De sang-froid, ne me parlait guère. Quant au personnage lui-même, à part le fait que ce soit un écrivain homosexuel américain, je ne connaissais presque rien de lui. Aussi est-ce surtout le côté instructif de cette bande dessinée qui m'a intéressé. On y découvre en effet un Truman Capote très humain, assez original dans son esprit et son comportement, avec une homosexualité affirmée et assumée et une idée novatrice et particulière dans sa quête d'informations sur un véritable crime ayant eu lieu dans le Kansas reculé alors qu'il est lui-même très urbain et New-Yorkais. Le graphisme est très plaisant. C'est un noir et blanc plutôt classe et agréable à la lecture. Je reste cependant un peu circonspect sur le contenu du récit en lui-même. Certes c'est intéressant mais je me demande où l'auteur voulait en venir à part rendre hommage à son romancier préféré et nous instruire sur la genèse de son chef-d'oeuvre. Ca se lit bien, c'est enrichissant mais ce n'est guère passionnant.

27/09/2011 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Acquis sans vraiment savoir de quoi ça parle à un tarif vraiment sympa dans une librairie d’occasion, « Capote in Kansas » fut pour moi une excellente surprise ! « Capote in Kansas » présente un des scénarii les plus originaux que j’ai pu lire jusqu’à ce jour. Les auteurs, Ande Parks (scénariste) et Chris Samnee, nous proposent un récit qui nous entraîne sur les pas de l’écrivain américain Truman Capote lors de ses recherches pour rédiger son fameux roman « De Sang froid ». On retrouve donc comme personnage principal, Truman Capote en train de réunir des informations sur l’assassinat d’une famille complète dans un bled du Kansas (USA). Le lecteur le suivra à partir du jour où il prit la décision de se rendre sur place jusqu’à sa rencontre avec les accusés et leurs sentences. Le personnage de Truman Capote est décortiqué de façon très poussée par les auteurs, ce qui fait que je me suis attaché assez rapidement à lui. Dès lors, on lui découvre de nombreuses qualités comme sa faculté à se familiariser facilement avec n’importe quelle personne, ses défauts comme son égo surdimensionné. Le lecteur y verra aussi un homme ayant des penchants homosexuels dont il ne ressortira pas indemne lors de son immersion dans sa collecte d’informations. Le résultat donne une lecture agréable d’autant plus que les personnages secondaires me sont apparus captivants eux aussi. Malgré tout, j’avoue que je ne suis jamais entré complètement dans le récit du fait probablement de l’absence d’informations sur le massacre de cette famille. Je pense que ceux qui connaissent « De sang froid » apprécieront davantage ce comics que les lecteurs qui ne l’ont pas lu. Le graphisme en noir et blanc de Chris Samnee est franchement exceptionnel ! Les jeux d’ombres sont légions, son travail sur les décors et les personnages m’est apparu très abouti ! Une vraie claque visuelle d’autant plus que le choix de ne pas y mettre de mise en couleurs permet à l’histoire de renforcer l’ambiance policière et lourde de ce récit. Je pense que si j’avais lu « De Sang froid », le roman dont s’inspire « Capote in Kansas », j’aurais aimé davantage ce comics. Malgré tout, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture parce que « Capote in Kansas » nous présente une histoire originale, des personnages captivants et un graphisme en noir et blanc à couper le souffle. A découvrir ! Note finale : 3,5/5

04/08/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Note : 3.5/5 Très bon one shot que je n'arrive pas à noter certainement à sa juste valeur car je n'ai pas lu le roman De sang froid. En effet, le scénario de cette BD traite de la période vécue par Truman Capote et sa quête en vue d'écrire un nouveau style de roman. Celui ci deviendra un chef d'oeuvre mais il ne laissera pas indemne son auteur. Du coup il m'a semblé qu'il manquait quelque chose dans cette bd. J'ai envie d'en savoir plus et si l'occasion s'en présente, je relirai cette BD pour la ré-aviser. Le dessin est excellent. Du pur N&B avec des visages expressifs et des jeux d'ombres de très haut niveau. Une belle surprise que je n'ai pour l'instant pas pu apprécier à sa juste valeur.

12/03/2009 (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Je n’ai pas lu le roman De sang froid écrit par Truman Capote et c’est peut-être ce qui a fait que je ne suis pas complètement entré dans cet album. Nous allons suivre dans cette BD, le travail d’enquête qu’a effectué Capote pour écrire ce qui sera considéré comme un chef d’œuvre de la littérature. Pour cela, il va passer un long séjour au plus profond du Kansas, pour comprendre les tenants et les aboutissants de l’effroyable massacre d’une famille, perpétré par 2 hommes dans une maison de la petite ville de Holcomb. Cet album va alors jouer sur différents niveaux : sur la vie privée et l’intimité de Capote qui était un homosexuel notoire, sur une rencontre entre la modernité qu’il représente et la ruralité de l’Amérique profonde, sur ces craintes de ne pas pouvoir aboutir dans son enquête, sur sa lutte contre ses démons d’enfance, sur son implication complète pour son œuvre ce qui le pousse même à un très fort attachement à un des 2 coupables, et sur ces visions de Nancy ultime victime du massacre. Capote sera à jamais marqué par cette quête. C’est un récit fort, avec un très bon travail effectué sur le "personnage" de Capote, mais j’aurai aimé qu’il y ait davantage d’informations sur le massacre en lui-même, sur la petite ville d’Holcomb, sur les meutriers, ce qui m’aurait permis d’entrer complètement dans cet album. Le noir et blanc utilisé au niveau du dessin est parfait, très bien maîtrisé et correspond parfaitement aux contrastes de la dureté de l’enquête de Capote et de ses faiblesses. Les planches sont un vrai plaisir visuel. A lire ! (3.5/5)

24/09/2007 (modifier)
Par JAMES RED
Note: 4/5

À Holcomb, dans le fin fond du Kansas, la famille Clutter est assassinée. On arrête les tueurs : deux pauvres types de passage, qui cherchaient surtout à dépouiller la famille. Ce fait-divers attire Truman Capote l’écrivain, qui pense, grâce à cette histoire, pouvoir écrire son chef-d’œuvre, un roman de non-fiction. Un bel album en noir et blanc, que je conseille fortement, sur Truman Capote enquêtant sur ce crime horrible dont il devait s’inspirer pour écrire son plus célèbre ouvrage : De sang froid. Ce livre de Ande Parks et Chis Samnee est très sombre. C’est un parfait portrait du personnage étonnant de l’écrivain. On découvre un Truman Capote dans son intimité, avec son amant ; mais également torturé par des démons intérieurs, il est sans cesse en interrogation face à cette enquête. Il voit en rêve la dernière fille de la famille Clutter et communique avec elle. C’est aussi le choc de deux mondes ; une Amérique urbaine, en phase avec son temps, représentée par Capote et une autre plus rurale, plus fermée sur elle-même où les deux assassins ne sont finalement que les parias d’une communauté qui n’a pas voulu d’eux. Capote est saisi par cette autre face des Etats-Unis, celle qu’il ne connaît pas, violente, superstitieuse, puritaine, qui est bien loin des salons new-yorkais qu’il fréquente d’habitude. Il prendra d’ailleurs pitié pour l’un des deux assassins, une expérience qui ne le laissera pas indemne, mais qui accouchera d’un chef-d’œuvre…

22/07/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Superbe ! Première chose à dire : si vous n'avez pas lu le roman de Truman capote De Sang-froid, lâchez tout, même la lecture du présent avis, pour en trouver un exemplaire et le dévorer ! Ce roman raconte l'assassinat d'une famille (presque) entière à Holcomb, au Kansas, en 1959. Une histoire horrible, qui a fortement défrayé la chronique à l'époque. Capote, auteur déjà assez connu, cherche le sujet d'un nouveau roman. Il a vent des événements à Holcomb, et décide de raconter ce qui s'y est passé. Procédant minutieusement, il parviendra à inventer un nouveau genre littéraire, le roman de non-fiction. Mais son immersion dans son sujet est telle qu'il ne s'en remettra quasiment jamais, et qu'il mettra tout de même 6 ans à réaliser le bouquin. L'actualité de Truman Capote est forte en France, puisqu'un film retraçant la même période, et intitulé sobrement Truman Capote, sort le lendemain du jour de ce post sur nos écrans. La BD qui nous occupe ici nous brosse le portrait d'un auteur au talent énorme, mais aussi un homme, avec ses faiblesses, ses interrogations, son trouble même face aux assassins de la famille Clutter. Son implication particulière, puisque Capote, homosexuel notoire, fera des rencontres sans lendemain ou inoubliables au cours de son séjour au Kansas. Son amitié pour Nancy, la gamine seule rescapée (!) du massacre, son attirance pour Perry Smith, l'un des deux tueurs... Tout est retranscrit avec pudeur, sérieux et beauté. Car le scénariste Ande Parks, qui lui-même fait une mise en abyme fort bienvenue en romançant à peine le périple de Truman, est aidé au dessin par Chris Samnee, dans un contraste noir et blanc d'une maîtrise saisissante. Un bijou.

07/03/2006 (modifier)