Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Quête des réponses

Note: 2.69/5
(2.69/5 pour 16 avis)

Pourquoi les nains sont-ils petits ? Existe-t-il des ogres végétariens ? Peut-on se fier aux armes magiques ?


Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Heroic-Fantasy (pour de rire) Jean-David Morvan Jeux de Rôle

Pourquoi les nains sont-ils petits ? Existe-t-il des ogres végétariens ? Peut-on se fier aux armes magiques ? Pourquoi les héros ne prennent-ils jamais de vacances ? Pourquoi les princesses sont-elles toujours belles ?... Autant de questions essentielles, que vous vous posez depuis toujours, sur des mystères jamais percés. Autant de réponses (enfin !) raisonnables voire scientifiques apportées par nos spécialistes elficologues après des années de recherches

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1998
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série La Quête des réponses
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

11/11/2001 | Fubuki
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Les auteurs passent en revue dans cet album une série de clichés sur le monde de l’Héroïc Fantasy (surtout, même s’il y a des incursions dans d’autres univers – comme les pirates par exemple). A chaque fois trois personnages (toujours les mêmes) sont les protagonistes d’une histoire courte (de trois pages chacune) qui répond à une question que pourrait se poser le lecteur lambda. Ces questions vont du relativement sérieux et motivé (« Pourquoi les dragons gardent-ils toujours les trésors ? » ; « Les héros sont-ils immortels ? ») au totalement loufoque ou farfelu (« Pourquoi les nains sont-ils petits ? », « Pourquoi les héros ne prennent-ils jamais de vacances ? »). Je sors de cette lecture avec un avis mitigé et pas trop enthousiaste. En effet, si quelques histoires sont sympas, plus ou moins drôles, la faible pagination de chacune empêche toute ambition scénaristique de se développer. Certaines histoires sont aussi quelconques. Le dessin est correct, sans plus – je n’ai par contre pas trop aimé la colorisation. Ces histoires ont été publiées au départ dans un journal, et je pense qu’elles devaient sans doute mieux passer en « pastilles », lues au compte-goutte, tandis que là, dans un album entier, c’est rapidement rébarbatif – car finalement pas assez original, ou tranchant (une petite dose d’humour noir supplémentaire n’aurait pas fait de mal !). Un album à emprunter éventuellement.

30/03/2017 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Bien avant Sillage, le duo Buchet/Morvan s’est fait connaître dans le monde de la bd en réalisant « La quête des réponses ». Cet album est composé de courtes histoires humoristiques sur le monde d’héroic-fantasy. A l’origine, ces récits étaient publiés dans le magazine spécialisé dans le jeu de rôles « Dragon », Delcourt a eu l’excellente idée de les réunir pour concevoir cet album. Il est intéressant de constater qu’à cette époque (milieu des années 1990), Philippe Buchet avait déjà un sens dynamique du cadrage et de la mise en page ! Le lecteur pourra également remarquer la présence dans ces pages d’une sublime créature de rêve sous les traits d’une elfe qui posera les bases physiques de la célèbre Nävis de « Sillage ». Les personnages et les monstres (même les animaux !) présentent des attitudes assez expressives, au fil des récits, les héros deviennent de plus en plus attachants. La mise en couleurs est correcte même si ça sent les premières prémices d’un logiciel informatique au vu des dégradés lisses utilisés. Toutefois, l’ambiance est bien rendue et les tons flashys sont quasiment absents : c’est déjà ça ! Dans l’ensemble, le traitement graphique m’est donc apparu convaincant. Le thème de la bd est assez original puisque les auteurs tentent de nous apporter avec humour des réponses aux questions que chaque rôliste doit se poser par moments. Je dois vous avouer du plaisir à lire « la quête des réponses » car les récits abordent des thèmes variés et parce que le tout que ce soit au niveau des personnages que des scénarii m’a semblé très sympathique à feuilleter. Quant au comique employé, je ne l’ai pas trouvé hilarant mais la plupart j’avais tout de même le sourire aux lèvres. Finalement, « La quête des réponses » est pour moi le genre de bd d’héroic-temps qu’on relit de temps en temps pour se délasser. Les courts récits sont suffisamment variés pour que le lecteur n’éprouve pas un sentiment d’ennui pendant la lecture. L’humour employé dans cette bd est léger, sympa, sans plus… Le dessin très dynamique et assez expressif de Buchet m’est apparu bien adapté aux différentes histoires. A lire de temps en temps pour se divertir…

16/12/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 1/5

Je n'ai vraiment pas aimé cette BD, peut être parce qu'elle ne m'était pas destinée !!! Elle se veut humouristique mais je n'ai jamais ri ni même souri. Le dessin semble parfois baclé. J'attendais mieux, et pourtant je ne demandais pas beaucoup. Ce n'est pas tous les jours que l'on tombe sur une BD qui déplait à ce point, mais tout celà reste subjectif et personnel. Si je respecte le travail des auteurs depuis cet essai, je me pose la question de l'utilité de publier cet ouvrage. Un grand moment de solitude et la certitude d'avoir perdu mon temps : triste bilan....

21/08/2007 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Comme en général je n’aime pas l’heroic-fantasy, je trouvais l’idée de cette BD sympa. Morvan s’attaque via des petites histoires à des stéréotypes récurrents du genre. Il essaye de répondre a des questions qui caricaturent bien le genre : pourquoi y-a t-il toujours des bagarres dans les tavernes, pourquoi y’a t-il toujours des dragons dans les grottes, etc.… ? J’ai trouvé cette approche rigolote. Si certaines des réponses qu’il apporte sont marrantes, ce n’est hélas pas toujours le cas. Parfois j’ai franchement souris, mais pas mal de fois je suis resté de marbre. Je pense que si j’avais été un grand fan du genre, certaines vannes m’aurait sans doute plus toucher. Il y a des fois ou je suis passé à coté. Coté dessin, Buchet est loin du niveau qu’il atteindra ensuite avec Sillage. Ce n’est pas caricatural et on peut regretter que les traits n’accentuent pas l’effet parodique, ce qui aurait ajouté un plus rigolo à l’ensemble.

28/05/2007 (modifier)
Par Woody
Note: 3/5

Un moment de détente sympa, les dessins sont biens mais y'a pas de quoi se les mordre non plus. Les gags sont assez inégaux mais la plupart sont plutôt drôles. L'avantage c'est que se sont des gags sur l'héroïc-fantaisy mais qui sont accessibles aussi aux néophites.

25/05/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Pas mal. Un dessin sympa, jeune et dynamique (oui, bon, c'est le même dessin que Sillage, quoi, vous voyez vite de quoi il s'agit, non ?). Des gags qui ont pour public les joueurs de jeux de rôles et autres afficionados de Heroïc-Fantasy. Et, je l'avoue, un humour pas mal et finalement assez marrant. Bon, tout ne m'a pas fait rire, mais j'avoue avoir trouvé quelques bonnes idées et avoir ri sur certaines idées et certains gags.

28/03/2004 (modifier)
Par Thorn
Note: 3/5

Un bon petit album sans prétention. J'ai l'impression que les autres réactions sont aussi négatives parce que les lecteurs s'attendent à trouver le même genre de chose que dans "Sillage", ce qui n'est vraiment pas le cas (à part le style du dessin, bien sûr). Il s'agit d'histoires courtes (3 planches) qui devaient paraître bien plus drôles lors de leur parution en magazine, mais qui restent très apréciables. C'est certes inégal, et les chutes sont rarement réussies, mais certains passages sont très savoureux (le combat des deux démons est vraiment excellent par exemple :) ). Le tout n'a rien d'extraordinaire, mais devrait bien plaire aux amateurs de JdR.

12/03/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

Des auteurs de grand talent réunis autour d'une idée de départ absolument excellente donc les gags ne sont malheureusement pas toujours développés autant qu'ils pouraient l'être. Certains sont cependant bien fendards (Faut-il invoquer les démons?, Pourquoi y a-t-il toujours des bagares dans les tavernes?) et la mise en abyme de la fin est très réussie. Comme il a été dit plus bas, les 3 héros sont assez peu charismatiques mais la nature même de ce livre (gags de quelques pages) n'aide pas vraiment au développement de leur caractère qui apparait ici accessoire. Un bon moment de lecture au final.

20/06/2003 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Les avis postés ci-dessous sont plutôt mitigés... Morvan et Buchet auraient-ils commencé leur brillante carrière par pondre un navet ? Pour ma part, je n’irai pas si loin ! En fait, je pense qu’il faut replacer les planches qui composent cet album dans leur contexte de parution. En effet, elles ont été initialement réalisées pour illustrer le mag « DRAGON ». La publication sous forme d’album n’est donc venue que par la suite. Quoi qu’on puisse en dire, cet album (pas si bourrin que ça) est bourré de « bonnes idées » qui n’ont malheureusement été qu’effleurées. Le côté plus gênant de cette bd est à chercher du côté des 3 héros : ces personnages n’ont absolument aucune profondeur. On a donc difficile de s’attacher à eux :( ! Par contre, la fin est plus qu’originale. En effet, si cet album apporte bon nombre de réponses fantaisistes aux questions existentielles que peuvent se poser un pourfendeur de dragon ou celui d’un hydre, on sait en tous les cas ce qui arrive aux héros de papier qui osent défier les « dieux » de la bd :) !

15/12/2002 (modifier)

Les questions qui sont posées dans cet album sont inédites genre "Pourquoi les nains sont ils petits?" enfin un truc comme ça et les réponses sont plus ou moins originale. Les dessins de Buchet sont bons avec des fois quelques petites imperfections. Les couleurs ne sont pas géniales. Les personnages sont pas du tout attachant car on ne parle pas beaucoup d'eux. A lire dans une bibliothèque.

15/12/2002 (modifier)