Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Amor, Amor !!

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

Brèves histoires sur l'amour, le sexe et le couple...


Auteurs espagnols Le sexe (pour de rire) Magazine Fluide Glacial

Différentes histoires sur l'amour, le sexe et le couple... avec tous les dérapages que cela peut comporter. C'est cynique, amusant, grinçant et parfois glauque. Les histoires et les chutes comportent toujours un je ne sais quoi qui décroche le sourire ou met un peu mal à l'aise.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1991
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Amor, Amor !!
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

02/12/2005 | Artemis
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est probablement le premier album que Gimenez a publié chez Fluide Glacial. En tout cas la première histoire (qui donne son titre au recueil) a été la première publiée dans le magazine, et Gotlib se fend d’une postface pour expliquer (dans un style d’ailleurs moins déconne que d’habitude chez lui) qu’il avait été marqué par sa lecture. Comme le titre de l’album l’indique – et comme souvent chez Gimenez d’ailleurs (du moins chez Fluide), les huit histoires qui composent ce recueil tournent autour de l’amour (de la love story à la baise). Même si l’album est classé dans la catégorie humour, il ne faut pas s’attendre à de violents éclats de rire. C’est le plus souvent doux amer, avec un peu d’humour noir. Le dessin alterne le réalisme (voir la première histoire) et le semi réalisme, voire le côté exagéré des dernières (publiées à la fin des années 1980 dans Fluide, dont l’auteur devait sûrement subir l’influence). Album sympathique.

24/08/2017 (modifier)
Par Yann75000
Note: 4/5

Contrairement à ce que le titre peut laisser supposer, cette bande dessinée ne parle pas d'amour, mais bien d'un terrible manque de sentiment. C'est une BD sombre, cynique, acerbe. Suite de saynètes conjugales ou sexuelles, dans une atmosphère des années 80, Gimenez met en scène la trivialité des rapports humains liés au plaisir. Mais quel plaisir ? Avec un style bien à lui, traits à la limite de la caricature, plaisants, presque comiques, Gimenez met en scène des histoires plutôt amusantes, qui semblent légères, paraissant à peine effleurer un sujet grave, sous couvert d'un humour bon enfant. Mais il suffit de lire attentivement, de s'imprégner de ces récits, pour s'apercevoir de la noirceur du propos. Il ne faut pas oublier la très bonne BD Koolau Le lépreux, ou bien l'excellent Paracuellos pour savoir que Gimenez est un auteur important, profond, qui se sert de son Art pour émouvoir, bouleverser, secouer le lecteur face aux injustices. Que cet auteur porte aussi un regard critique très fort sur la société des hommes, sachant intelligemment pointer l'insupportable. Peut-être son style léger donne l'impression d'un dessinateur à l'humour potache, alors qu'il souligne sans complaisance les défauts de notre soi-disant humanité. Et Amor, Amor est digne de figurer parmi les meilleures bandes dessinées réalisées sur la difficulté d'être face à l'autre, critiquant sans l'ombre d'un doute les relations sexuelles utilisées comme pis-aller pour combler l'immense vide qui enferme nos vies. Amor, Amor est une bande dessinée à l'humour grinçant, qui vous fera passer un excellent moment, puis vous fera profondément réfléchir sur la vacuité de notre existence.

14/01/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Généralement j'aime assez les BDs de Carlos Gimenez. J'aime bien son dessin et c'est vrai que ses femmes ont souvent beaucoup de charme et de personnalité. Mais généralement, ses BDs sont vraiment des BDs d'humour ou alors des témoignages mêlant sérieux et humour comme Paracuellos. Je m'attendais donc ici à une série d'histoires amusantes comme celles de sa série Aux risques de l'amour. Mais en réalité, Amor, amor recueille des histoires courtes assez sérieuses, réfléchissant sur les choses de l'amour, du sexe et des relations entre hommes et femmes. Ce n'est donc pas drôle, quoique certaines histoires attirent un peu le sourire. Mais d'un autre côté, ce n'est pas passionnant non plus. Trop de texte (j'ai fini par zapper les bulles de texte largement trop nombreuses de la première histoire en 17 pages par exemple) et une mauvaise fluidité de lecture. Une des premières oeuvres de Gimenez chez Fluide Glacial et je trouve qu'il a fait nettement mieux après.

04/12/2005 (modifier)
Par Artemis
Note: 4/5

Les dessins de Gimenez c'est, comme on dit dans les milieux autorisés, "de la balle". Les femmes sont toutes plus belles les unes que les autres et cela tranche avec des hommes qui sont rarement à leurs avantages. Mais tout le monde en prend pour son grade dans cette satyre de l'amour, du sexe et du couple. Les histoires sont généralement bien trouvées, bien grinçantes. Vraiment à lire.

02/12/2005 (modifier)