Les Coeurs boudinés

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 8 avis)

Cinq histoires sucrées-salées de femmes (et d'hommes) à croquer...


Problèmes de poids

-Viking veut, Viking prend "À nous les petites Islandaises" pensent deux publicitaires français envoyés à Reykjavik pour un tournage. Mais n'est pas petit qui croyait et n'est pas Viking qui veut... -Sexy Girl Des dragueurs de terasse se prennent un râteau. L'un d'eux se rabat sur une jeune femme replète, plus docile... Au jeu du chat et de la souris, la victoire se fait en poésie! -Big apple On pardonne tout à sa copine d'enfance. Ou presque. Dans le cas de Pome et Axelle, la plus grosse des deux n'est pas la plus lourde... -Luigi Milan, 1979. Luigi n'a qu'une idée en tête: retrouver Patricia, une française bellliiiissssima qu'il rencontra furtivement. Pour cela , il a une méthode infaillible: écrire à toutes les Patricia! Sandy Rosemary vit seule avec son chat et ne rechigne pas de temps en temps à une partie de jambes en l'air avec Nicholas. Tout va bien, même si parfois elle a un peu l'impression d'être un bouche-trou... Les coeurs boudinés, cinq histoires douces-amères gorgées de pulpe et de vitamines.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2005
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Les Coeurs boudinés
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

14/10/2005 | steamboy13
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Des choses plutôt bien vues dans cette BD qui ne se prend pas la tête mais arrive tout de même à asséner quelques vérités sur la vie des filles "grosses" et qui sont mises au ban de la société par moult diktats, ceux de la mode en particulier. Ces cinq histoires sont toutes sur un ton doux amer, pas revendicatives avec des filles qui au final ne me semblent pas handicapées par leurs rondeurs. Le trait et la colorisation sont agréables et dégagent finalement une impression de plénitude à l'image des héroïnes présentées ici. Une lecture distrayante qui ne va sans doute pas au fond des choses mais l'auteur n'a peut être pas voulu appuyer sur le pathos au risque d'en faire trop.

13/11/2016 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Après la lecture du tome 1. Je ne lirai pas les autres tomes. J'ai trouvé le trait agréable, graphiquement il n'y a pas grand chose à reprocher à cette BD. Par contre, les histoires m'ont parues insipides malgré quelques notes d'humour bien venues. On ne retient rien après lecture et l'on se demande quel était le sens de ce projet. Sue les 5 histoires, seule la première m'a plu, les autres m'ayant parues de plus en plus fades et sans finalités. La lecture est facile mais le contenu reste insuffisant à mon goût pour justifier l'achat.

23/07/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

La lecture de ces 5 récits de filles aux contours un peu généreux ne m'a absolument pas convaincu. Cela devait permettre une meilleure compréhension de ce qu'on peut ressentir quand on n'est pas dans la norme physique de ce que la société exige à travers ses publicités par exemple. Juger le physique d'une personne et en tirer des conclusions est malheureusement un sentiment bien répandu de nos jours. Cette Bd avait un formidable potentiel en terme d'idées. Mais les trames ne sont guère intéressantes. Il manque beaucoup de sel ou du piment (au choix) même si cela se laisse lire agréablement. Malheureusement, les tomes qui suivent n'échappent pas à ce constat.

28/11/2007 (MAJ le 17/06/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Krassinsky se penche ici avec tendresse, et un certain humour, sur le destin de quelques jeunes filles disons « enveloppées » ; lesquelles ont quand même pu surmonter ce(s) complexe(s). Il est vrai que les « petites grosses », même si elles sont gentilles, sont souvent délaissées par les « mâles ». L’auteur s’est inspiré –vraisemblablement- d’observations de la vie quotidienne… où de souvenirs vécus ?… Il propose ainsi des histoires de nanas qui en ont marre de leur condition et sont bien décidées à ne plus subir le regard, ou les moqueries, des autres. Et la façon dont elles retournent les situations à leur avantage en fait une série assez séduisante, originale, et non dénuée d’un certain charme…

02/01/2008 (modifier)
Par Quentin
Note: 2/5

Alors que le premier tome était véritablement original et dépeignait des femmes fortes, à la fois physiquement et psychologiquement, dont le caractère sortait renforcé d'années de moqueries et d'humiliations et leur permettait de remettre à leur place hommes vaniteux et fausses amies, le deuxième tome a totalement lâché ce filon et se contente de raconter des histoires banales, avec des femmes qui auraient tout aussi bien pu être minces. Bien qu'amusants, les différents épisodes sont relativement quelconques car ils n'ont plus rien à voir avec ce qui faisait l'intérêt de la série.

17/07/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Il est toujours difficile de faire un album intelligent sur les petits ou gros défauts de ses contemporains. Ici c'est une BD sur les filles avec des rondeurs. "Dans des coeurs étriqués battent des coeurs boudinés", dit le poète. C'est souvent vrai, mais ce serait bien de leur rendre un peu plus justice. Car Krassinsky, même si son intention de départ est louable, rate quand même son objectif, et d'assez loin. Ses "Les coeurs boudinés" sont certes plus intelligents, moins naïfs qu'on aurait pu le croire, mais ces filles manquent quand même vraiment de caractère. Enfin, je veux dire par là qu'elles ne vont pas forcément très loin dans leur démarche de vengeance. Seules les deux dernières histoires qu'en compte le premier tome trouvent réellement grâce à mes yeux. Les trois autres n'ont soulevé aucun coin de ma bouche, rien qu'une question : pourquoi faire des histoires aussi plates sur des filles qui ne le sont pas ? Le tome 2 n'est pas fameux non plus... Reste le graphisme de Krassinsky, qui ne se démarque pas vraiment de la production franco-belge actuelle, mais qui n'est tout de même pas désagréable à l'oeil, bien qu'un peu anguleux à mon goût.

10/05/2007 (modifier)
Par Altaïr
Note: 2/5

Mmm... impression bizarre après lecture de cet album. J'ai passé un bon moment, je l'ai trouvé amusant, mais je pense que je l'oublierai très vite. Et puis... bah, j'apprécie la démarche de l'auteur d'avoir voulu faire de ses héroïnes des petites grosses, ça change des jolies filles au corps fantasmé qu'on voit d'habitude dans les BDs, mais elles n'échappent finalement pas aux clichés. Dans toutes ces histoires, elles sont "bonnes" au lit, ont une sexualité décomplexée, mais l'amour leur semble interdit (sauf de la part des idiots) et elles sont rejetées de tous et mal dans leur peau. En voulant briser les stéréotypes, l'auteur retombe dans un autre. Dommage, il y avait tant à dire sur le sujet. Faut dire que le format "histoires courtes" ne permet pas de beaucoup développer les personnages. Le dessin est honnête mais je n'accroche pas plus que ça.

25/11/2005 (modifier)

Ces petites histoires ne manquent pas d'humour, sont saupoudrées d'érotisme et ont toutes une touche d'originalité. Les histoires s'achèvent sur une morale souvent gentillette et font la part belle aux filles. Les dessins ne sont pas extraordinaires mais agréables, à noter que les filles sont girondes, donc représentées avec de tendres rondeurs. "Les Coeurs boudinés" n'est pas un chef-d'oeuvre, mais une lecture fraîche et distrayante ce qui est déjà beaucoup. Un bon petit 4/5, à lire !

14/10/2005 (modifier)