The Summer of Love

Note: 3/5
(3/5 pour 3 avis)

Premiers émois pour une adolescente des années 1970...


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Adolescence Ciboulette Comix Drawn & Quarterly La BD au féminin

C'est un été dans les années 70. Lily vient d'emménager dans ce qui apparaît d'emblée comme "un endroit à la con". Sa nouvelle maison ressemble comme deux gouttes d'eau à toutes celles de la rue, elle déteste ses soeurs et, surtout, elle est en pleine adolescence. Période de grande confusion, c'est aussi celle des découvertes: amour, sexualité, homosexualité, amitié s'entremêlent dans un douloureux désordre. Lily va tenter de traverser l'été sans y laisser trop de plumes. [Texte BDNet] Cela est moins sûr, car Lily sera complètement désorientée.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2004
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série The Summer of Love
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

26/08/2005 | Spooky
Modifier


J'ai aimé l'histoire et j'ai aimé les images ! Pour ce qui est de l'histoire, il ne faut pas s'attendre à un récit d'aventure avec des rebondissements de folie. Ça raconte un petit morceau de vie adolescente, avec l'ennui, le manque de confiance en soi, l'angoisse et le difficile rapport aux autres adolescents qui caractérisent l'adolescence. J'ai trouvé cette bande dessinée assez oppressante parce que l'héroïne, Lily, pense juste mais n'ose pas toujours agir en conséquence. A plusieurs reprises je me suis dit "oh la la mais qu'est-ce-qui va lui arriver ?" (mais il faut dire que je viens de lire Orignal de Max De Radiguès donc je suis un peu sur mes gardes). J'ai trouvé ça drôle et fin, aussi. Pas du tout bande dessinée adolescente grasse et lourde. Très émouvant. Et les images, c'est vrai, m'ont semblé bien brouillonnes au départ, mais au final je les ai aimées et trouvées très justes et expressives. J'ai même été arrêtée dans ma lecture par la beauté de certaines cases que j'ai pris plaisir à longuement détailler. Super !

06/12/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Dans sa seconde BD, Debbie Drechsler revient sur un récit plus accessible, bien loin du difficile Daddy's Girl qui m'a marqué. J'ai été frappé par le dessin et plus particulièrement par la colorisation : ici, il n'y a pas de N&B ou de couleurs classiques, mais une colorisation verte et marron. C'est déroutant au départ mais l'on finit par s'y faire. Les cases détaillées en ressortent un peu sales en contre partie. Le scénario est plus basique et à l'américaine : on suit 2 soeurs dans leurs premiers ébats amoureux. Elles viennent d'arriver dans une petite ville suite au déménagement de la famille. On suit leurs rencontres et leurs adaptations dans ce nouveau contexte. Même si ça ne va pas chercher loin, c'est bien narré et plaisant. Je regrette un fond trop conventionnel ne m'ayant pas surpris. Mais au delà de ce constat personnel, "The Summer of Love" est une bonne BD très originale sur la forme.

29/07/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Debbie Drechsler a bien évolué depuis Daddy's Girl. Son dessin est plus fin, plus "propre", et sa narration plus harmonieuse. Son sujet, aussi, est plus "sage", moins brut. Elle raconte ici les aléas sentimentaux d'une adolescente (autobiographie ?), qui découvre presque simultanément l'homosexualité féminine, la sexualité avec des garçons plus âgés, et la fragilité d'une amitié adolescente. Bon, ça peut être intéressant si l'on a l'âme fleur bleue, mais quand même, il ne se passe pas grand-chose... Lily passe beaucoup de temps à rêvasser, à attendre, à se poser des questions, alors que tous, autour d'elle, agissent. Du coup, on a un peu envie de la baffer, cette gamine...

26/08/2005 (modifier)